aiguillette

 

définitions

aiguillette ​​​ nom féminin

Cordon à bout de métal, pour attacher. —  locution, vieux Nouer l'aiguillette (des culottes) : rendre impuissant.
Ornement militaire fait de cordons tressés.
Fine tranche de filet (de poulet, de canard).
Partie du romsteck.
Nom usuel de l'orphie, long poisson marin à bec pointu.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'aiguillette, comme toutes les choses du moyen âge, avait son contraire, et les hommes qui, dans certains cas, détruisaient l'amour, le produisaient dans d'autres circonstances.Charles Louandre (1812-1882)
En parlant ainsi, il s'obstinait à vouloir lui délacer l'aiguillette.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il fit fortune dans l'extraordinaire de la guerre, et, las de sa femme, qui étoit une vraie harangère et jalouse par-dessus tout cela, il couroit un peu l'aiguillette.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le nouement de l'aiguillette se faisait ordinairement pendant la cérémonie du mariage.Charles Louandre (1812-1882)
A quelque temps de là, le vin se vendit, et quand on eut nettoyé la cuve, on trouva, au fond, une petite clef attachée à une aiguillette de cuir.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Cette aiguillette devait varier de couleur, selon les villes dans lesquelles une ribaude commune avait droit d'exercice et de séjour.Paul Lacroix (1806-1884)
On disait, on dit encore qu'une femme court l'aiguillette, et que bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée.Paul Lacroix (1806-1884)
Ce matin, en me levant, j'ai remarqué que mon épée ne s'est prise dans aucune aiguillette, et que le baudrier a bien coulé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pas un homme, pas une aiguillette, pas un sabot de cheval n'échappa à son inspection.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'aiguillette pèse incessamment sur mon épaule, ma tête est presque toujours découverte, je ne sais pas tendre amicalement la main aux gens que je salue.Jules Janin (1804-1874)
Il portait la tunique d'officier du génie et l'aiguillette d'argent, particulière aux membres de ce corps qui se sont distingués dans leurs études.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AIGUILLETTE » s. f.

Cordon ou tissu ferré par les deux bouts, qui sert à attacher quelque chose à une autre. On attache le haut de chausses avec une aiguillette. un ferret d'aiguillette.
 
On appelle aussi aiguillettes, des touffes de rubans ou de cordons ferrez qu'on met au bas des chausses, ou aux imperiales de carrosse, seulement pour les orner.
 
Noüer l'aiguillette, se dit d'un pretendu malefice qui empesche qu'on ne consomme le mariage.
 
On dit au Manege, Noüer l'aiguillette, quand un cheval sauteur s'épare & ruë entierement du train de derriere, allongeant les jambes également de toute leur estenduë.
 
On appelle aussi aiguilles, les parties longues & menuës comme des filets qui se trouvent dans les chairs des animaux, & autres corps qui souffrent semblables divisions : ce qu'en Medecine on appelle des fibres, ou plustost filaments.
 
On dit proverbialement, Lascher l'aiguillette, pour dire, Satisfaire aux necessitez naturelles. On dit, qu'on ne doit point servir un maistre qui serre ses vieilles aiguillettes, c'est à dire, qui est trop bon ménager. Courir l'aiguillette, se dit d'une femme qui va se prostituer deçà & delà. Ce qui vient de ce qu'autrefois à Toulouse les femmes desbauchées estoient obligées de porter une aiguillette sur l'espaule pour marque d'infamie. Ce que Pasquier dit avoir veu encore pratiquer de son temps. C'estoit une execution de l'Ordonnance de St. Louïs. Boyer le témoigne aussi sur la Coustume de Bourges.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020