aisselle

définitions

aisselle ​​​ nom féminin

Creux qui se trouve au-dessous de la jonction du bras avec l'épaule. Les poils des aisselles.
Botanique Angle aigu que forme une feuille avec la partie terminale de la tige.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Col et gilet défaits, on voyait à travers sa chemise entrouverte la mince blessure, près de l'aisselle.Victor Margueritte (1866-1942)
Dans sa cave il restait à 21°, et sous son aisselle à 29°.Volney (1757-1820)
Sous mon aisselle droite, il y a un caméléon qui leur fait une chasse perpétuelle, afin de ne pas mourir de faim : il faut que chacun vive.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Ne dormiras-tu pas en paix sous l'aisselle de ta mère ?George Sand (1804-1876)
Et le petit thermomètre que sa mère lui met d'heure en heure sous l'aisselle, – oh !François Coppée (1842-1908)
De la main gauche il repliait négligemment sa chemise autour de son bras droit jusqu'à l'aisselle.Victor Hugo (1802-1885)
A gauche, le cochon lui chauffait le flanc ; pendant que la chèvre, à droite, allongeait sa tête barbue jusque sous son aisselle.Émile Zola (1840-1902)
Je me sentis tomber... tomber... et soudain, sous ce bras, sous l'aisselle, j'éprouvai une douleur terrible.Maurice Level (1875-1926)
Sous mon aisselle gauche, une famille de crapauds a pris résidence et, quand l'un d'eux remue, il me fait des chatouilles.Comte de Lautréamont (1846-1870)
On sent que la pointe s'abaisse et se trouve reportée vers l'aisselle....Émile Zola (1840-1902)
D'autres, au bord des flaques bourbeuses, y plongeaient leurs bras jusqu'à l'aisselle, et se gorgeaient d'eau si abondamment qu'ils la vomissaient comme des buffles.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le cuirassier est atteint d'une balle qui lui entre sous l'aisselle droite et va ressortir du côté gauche.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Gras, mélancolique, farouche, je reste perpétuellement à sentir contre mon ventre la chaleur de la boue, en abritant sous mon aisselle des pourritures infinies.Gustave Flaubert (1821-1880)
J'avais, depuis l'enfance, une grosseur sous l'aisselle droite, semblable à une bille mobile placée entre cuir et chair.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Déjà, on chloroformait le patient, pendant qu'un aide lui saisissait l'épaule à deux mains, les quatre doigts sous l'aisselle, le pouce en dessus.Émile Zola (1840-1902)
Rien de comparable à sa bouche, si ce n'est son aisselle qui semblait fouillée par la main d'un sculpteur très habile.Paul Féval (1816-1887)
Il reçut sous l'aisselle un coup de lance qui lui coupa l'artère : il ne vécut que huit minutes.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Puis une langueur la saisit ; et elle restait immobile sur le divan, un coussin sous l'aisselle, le corps un peu tordu, un genou plié, l'autre jambe toute droite.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les corps les moins désirables comme les plus harmonieux s'exhibaient de l'aisselle au creux des reins, dans l'échancrure des robes légères.Victor Margueritte (1866-1942)
Deux traits ondulés à propos cernaient le contour extérieur, du creux de l'aisselle à la pointe des pieds, deux arrêtaient les jambes, deux les bras.Gaston Maspero (1846-1916)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AISSELLE » subst. fem.

Partie creuse du corps humain qui est sous l'épaule à la jointure du bras, & qui a ordinairement du poil. On l'appelle quelquefois le gousset. Les plus dangereuses apostumes sont celles qui se font sous les aisselles, parce qu'elles sont plus proches du coeur.
 
Ce mot vient de ascella, qu'on a dit pour axilla. Menage. D'autres le derivent de ala : & ainsi Catulle à dit d'un homme qui sentoit le gousset :
 
Valle sub alarum trux habitare caper.
 
On pend les criminels par dessous les aisselles, quand ils sont au dessous de la puberté.
 
AISSELLE, en termes de Botanique, est l'endroit de la plante où une feuille se joint à sa branche, ou une petite branche à une plus grosse, lequel fait une fourche qui represente une aisselle renversée.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ?

Écouter les instructions d’un GPS, donner une requête à une enceinte connectée, obtenir une traduction grâce à un logiciel, demander une réponse sur...

Laélia Véron 13/07/2021