allonge

définitions

allonge ​​​ nom féminin

Pièce servant à allonger. ➙ rallonge.
Crochet de boucherie.
Longueur des bras (d'un boxeur). Il a une bonne allonge.

allongé ​​​ , allongée ​​​ adjectif

Étendu en longueur. Un crâne allongé (opposé à aplati).
Étendu de tout son long. Rester allongé. —  locution, au figuré Une mine allongée, qui traduit la déception.
Café allongé, auquel on ajoute de l'eau.

synonymes

allonge nom féminin

[électrique] rallonge, prolongateur

frappe, coup de poing, châtaigne (familier), marron (familier)

allongé, allongée adjectif

étendu, couché

effilé, en amande, en lame de couteau, étiré, fin, fuselé, long, oblong

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « allonge »

Il passe lentement sur le bord du pain, comme un cercle qui tournerait autour d'un disque immobile, puis se développe, s'allonge ; il est énorme et d'un poids considérable.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quelquefois, même dans la distillation simple, on est obligé d'ajouter une allonge entre la cornue & le récipient, comme on le voit fig.Antoine Lavoisier (1743-1794)
L'ombre immobile de ce spectre s'étend sur le rempart lumineux et muet, et s'allonge à mesure que le soleil baisse dans la vallée.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et la magnifique ligne hardie de la jambe, qui s'allonge et se prolonge comme la racine d'un arbre !Georges Rodenbach (1855-1898)
Les maladies neurodégénératives représentent une des principales causes d'incapacité parmi les plus âgés, le problème devient d'autant plus important que l'espérance de vie moyenne s'allonge.Europarl
Il est plaisant sous ses talons de voir la terre qui s'allonge et pétrir la chair du monde...Romain Rolland (1866-1944)
Il fallait mettre ta camisole de laine ; maintenant, allonge-toi dans la paille, mon vieux, allonge-toi.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Concernant un autre point : au cours des débats, je me suis vue reprochée la longueur du texte qui, paraît-il, s'allonge d'année en année.Europarl
Aussitôt la botte du colonel s'élève, sa jambe se replie, puis s'allonge comme un ressort puissant.Amédée Delorme (1850-1936)
Le nez est léonin, la bouche forte et charnue ; et le menton n'allonge point l'ovale ramassé qui s'élargit aux pommettes.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais, d'abord, cet étonnement de vivre, cette sorte d' « horreur sacrée » ne comporte, par sa nature même, qu'une expression assez courte, ou qui ne s'allonge qu'en se répétant.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais à mesure que la vie s'allonge et que son royaume s'étend, on voit plus nettement celui qui la gouverne : et c'est la raison libre.Romain Rolland (1866-1944)
Cette chaîne de deuil et de funérailles qui nous entortille ne se brise point, elle s'allonge : nous en formerons nous-mêmes un anneau.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elle est à la portière, qui allonge la tête, qui guette de droite à gauche, qui baisse son voile si elle en a un.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il s'allonge au dehors, le montant dégringole... et le vieux est guéri de son jeune homme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle nage et s'allonge de son sillage, tandis que ses épaules, entre sa chevelure d'ébène et le cristal glauque, resplendissent comme un marbre.Marc Elder (1884-1933)
A travers ces buissons revêches et hargneux, la ronce, ce serpent de la végétation, s'allonge et se glisse et vient vous mordre les pieds.Victor Hugo (1802-1885)
En outre, vers le couchant s'allonge une magnifique avenue d'orangers centenaires, que respectèrent religieusement les architectes qui, de l'ancienne cité, firent la cité nouvelle.Jules Verne (1828-1905)
Seulement, il ne se fâche pas pour rien, et quand il vous a dit une bonne parole, on ne craint pas qu'il vous allonge un coup de trique.George Sand (1804-1876)
Quelques jupons éclairent de blanc les trottoirs ; on voit à cent pas devant soi... mon ombre s'allonge aux rayons de la lune et emplit toute la chaussée...Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire

Exemples de « allongé »

Il est vrai que son beau visage rond et candide s'était allongé, ses traits avaient changé d'expression, enfin ce n'était pas elle, c'était une autre femme.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Il serait bien mauvais praticien, s'il en détachait trois heures pour faire des souliers, et plus mauvais théoricien, s'il s'imaginait avoir par là allongé sa journée.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais, dès qu'il fut allongé, la fièvre où il était l'empêcha d'abord de fermer les yeux.Émile Zola (1840-1902)
Il couvre un petit plateau pierreux qui n'est qu'un renflement de la plaine et s'y développe en forme de triangle allongé.Eugène Fromentin (1820-1876)
Le droit de rétractation est allongé à 14 jours pour l'ensemble des citoyens européens, ce qui représente une avancée déterminante.Europarl
Puis, avec sa familiarité, elle se tourna vers le prince, allongé dans un fauteuil, et qui souriait.Émile Zola (1840-1902)
Une coupe à pied bas, surmontée d'un cône allongé, se dresse au milieu des arbres.Gaston Maspero (1846-1916)
Cependant, je le trouvais trop allongé dans le dernier tableau, et ses vers peu satisfaisants.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Maintenant entendez bien, chien de requin de terre, vous êtes aussi sûr de mourir que si vous étiez déjà allongé dans la bière, avec les cierges allumés.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le cercle s'est rompu et transformé en un ovale très allongé, faisant face aux deux bords de la chaloupe.Louis Boussenard (1847-1910)
Puis, ils se remettaient à piocher, – et la terre du trou qu'ils creusaient s'amoncelait peu à peu en un monticule allongé qui avait la forme d'une bière.Paul Mahalin (1838-1899)
Usant modestement et discrètement de ce privilège, le museau allongé sur ses deux pattes de devant, il suivait d'un œil attentif les différentes évolutions culinaires qui précédaient le souper.Eugène Sue (1804-1857)
Allongé sur un canapé, la tête appuyée sur un coussin et les jambes enveloppées dans un burnous, un enfant dormait à poings fermés.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Entre les longues boucles de ses cheveux, son visage s'était extraordinairement creusé, comme allongé et tiré vers la tombe.Émile Zola (1840-1902)
Au même moment, ses yeux se tournèrent, ses yeux tombèrent sur un dernier corps caché par un épais buisson, sous lequel il était allongé.Gustave Aimard (1818-1883)
Un revêtement épais, uniforme, recouvre le tout, donnant à l'ensemble une forme arrondie, celle d'une demi-sphère ou d'un demi-ellipsoïde plus ou moins allongé.Jean Pérez (1833-1914)
Si le long homme n'est pas, quelque jour, allongé encore, il passera, comme on dit, par une belle porte.Auguste Angellier (1848-1911)
Il est en calcaire blanc, compact, poli comme le marbre, et a pour pied un cône très allongé, sans ornement qu'un tore d'environ dix centimètres au-dessous du sommet.Gaston Maspero (1846-1916)
Dans le cas de naissances multiples, je pense que le congé devrait être allongé en proportion.Europarl
Effectivement, par dessus les cimes des arbres se montrait un grand toit allongé dont laspect fut dagréable augure pour les voyageurs.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLONGE » s. f.

Ce qu'on adjouste à une étoffe, ou à autre chose pour la rendre plus longue. Cette juppe étoit trop courte, il a fallu mettre une allonge par embas. on a mis des allonges à ces guides pour mener les chevaux du train de devant, qui sont à la volée.
 
ALLONGES, en terme de Marine, ce sont les pieces de bois qui forment les costes du navire jusqu'au plat bord. Il y a une premiere, une seconde & une troisiéme allonge, & quelquefois une quatriéme. La derniere qui acheve la hauteur, s'appelle allonge de revers. Les premieres s'appellent allonges de fond, qu'on applique aux varangues. Il y en a d'une autre sorte, qui sont bouts d'allonge servants à garnir entre les membres où il se trouve du vuide : on l'appelle autrement scalme. L'allonge pleniere, est celle que l'on empate avec la varengue, & avec le genouil de fond. Allonges d'escubiés, sont des pieces de bois plattes dans lesquelles on perce les escubiés du vaisseau. Allonges de treport, sont deux allonges qui sont mises au dessus des estins.