aloès

définitions

aloès ​​​ nom masculin

Plante grasse, aux feuilles charnues et épineuses, contenant un suc amer. —  Suc concentré de l'aloès, purgatif très amer.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cet extrait d'aloès distillé à 22 degrés, ajouté au spectacle des courses de toros, le rend féroce.Ernest Michel (1837-1896)
Ses cyprès de trente ans sont devenus géants, ses aloès, ses cactus énormes et redoutables.Jules Michelet (1798-1874)
Ils connaissent la faculté purgative de l'aloès, de la casse, et des tamarins ; mais ils ne savent pas le temps où il faut administrer ces médicaments.René Desgenettes (1762-1837)
Surtout il y a des tombes, des tombes partout, des tombes bien antiques, parmi des herbages et des aloès.Pierre Loti (1850-1923)
Couchés à terre, au milieu des aloès et des cactus, ils laissèrent passer un instant la grêle de boulets que leur envoyait l'artillerie napolitaine.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Je vis d'énormes plantes d'agave ou d'aloès, mais je n'en connaissais pas encore les propriétés.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Moi, cependant, je paquète, j'étiquète, je débite l'aloès et l' »épicacoine », je fais la causette avec le client, je m'amuse de tout ce qui se raconte en ville.Alphonse Daudet (1840-1897)
Après quelques hésitations, certaines lenteurs, nos six cents tentes s'alignèrent en colonne par compagnie, derrière les faisceaux aux lames miroitantes irradiées comme des feuilles d'aloès.Amédée Delorme (1850-1936)
Pas de bois, peu d'arbres, mais des vignes et des récoltes ; et la route monte entre deux lignes interrompues d'aloès fleuris.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ces murailles gigantesques sont devenues des espaliers, et dans les moindres interstices les aloès épanouissent leurs puissantes feuilles, du milieu desquelles s'élancent leurs fleurs séculaires.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Par ordre de l'empereur, on brûlait dans sa chambre, dans de petites cassolettes en vermeil, tantôt du bois d'aloès, tantôt du sucre ou du vinaigre.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Çà et là, quelques chrysanthèmes poussaient timidement au pied d'aloès à longues feuilles tristes et maladifs.Jules Verne (1828-1905)
Ils en prisaient, ils en croquaient et distribuaient des cigarettes, des flacons d'eau sédative, et des pilules d'aloès.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ils s'étonnaient de ce silence, interrompu quelquefois par le souffle rauque des éléphants qui s'agitaient dans leurs entraves, et la crépitation du phare où flambait un bûcher d'aloès.Gustave Flaubert (1821-1880)
La plaine est couverte de magnifiques aloès, bien alignés, bien cultivés, d'où l'on extrait le pulche, boisson du pays qui remplace le vin.Ernest Michel (1837-1896)
Une défense d'aloès ourlait le jardin sombre et la plaine s'étendait au delà jusqu'aux étoiles.Pierre Louÿs (1870-1925)
Au bout de quatre ou cinq cents mètres, l'espèce d'avenue bordée d'aloès par laquelle nous étions partis se perd complètement dans la campagne à l'abandon, s'efface, n'existe plus.Pierre Loti (1850-1923)
Elles sortirent du parc entre deux aloès ; mais à travers champs, loin de la route.Pierre Louÿs (1870-1925)
Des signaux s'échangeaient entre ces navires et le mât de pavillon dressé au sommet de la citadelle, dont les batteries et les casemates disparaissaient derrière un rideau d'aloès gigantesques.Jules Verne (1828-1905)
Ça et là, quelques chrysanthèmes poussaient timidement au pied d'aloès à longues feuilles tristes et maladifs.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALOES » subst. masc.

Grand arbre qui croist aux Indes de huit ou dix pieds de haut. Son tronc est gros comme la cuisse. A sa teste il se fait un grand amas de feuilles dentelées & espaisses, larges par embas, s'estrecissant jusqu'à la pointe, qui sont de quatre pieds de long. Sa fleur est d'un rouge entremeslé de jaune, & est double comme l'oeuillet. Elle est soustenuë par de petits rameaux qui sortent du tronc avec les feuilles, entre lesquelles elle se couche. De cette fleur vient un fruit rond comme un gros pois, blanc & rouge. On tire le suc de ces feuilles en les fendant avec un couteau, & en le recueillant dans des calebasses. Quand il est seché au soleil, il tire sur la resine. Son bois est moucheté, odorant & amer. Son écorce est si déliée, qu'elle semble estre une peau dont la couleur est changeante. On la masche, & on se lave la bouche de sa decoction pour avoir l'haleine bonne, à ce que dit Dioscoride. Il y en a plusieurs especes, dont le meilleur est l'Agallochum d'Inde, qui vient de Calecut. Le plus exquis est le noir de couleur changeante, plein, pesant, massif, gros & espais, qui ne tire point à la blancheur, & qui s'allume difficilement. Ceux qu'on voit en Europe n'ont point de tige. Voyez Amatus Lusitanus & Marcgraphius, qui en ont donné des figures. Nicod dit que ce mot est Grec, Latin & François, & derivé de l'Hebreu ahala. Les Indiens jettent de ce bois dans les buchers où ils bruslent les corps, pour les faire sentir bon. Dioscoride fait mention d'un Aloes qui a des feuilles semblables à la Squille, courtes, espaisses, grasses, un peu larges, rondes & dentelées deçà & delà par intervalles, & de biais en forme de petites pointes ou espines. Sa tige est semblable à celle de l'Aphrodille, aussi bien que sa fleur & sa graine. Elle est attachée à une seule racine comme à un pal. Matthiole dit qu'il y en a en Europe qui ont des fleurs purpurines aussi bien que des blanches. Quand le suc de l'Aloes est grossier & terrestre, il est appellé Aloes caballin, parce qu'il sert aux chevaux. S'il est un peu plus purifié, il s'appelle Aloes hepatique, à cause qu'il est de couleur de foye & jaunastre. Et quand il est tres-purifié, il s'appelle Aloes cicotrin, ou succotrin, à succo concreto, ou à cause de l'Isle de Zocotora où on le recueille en abondance. Il est de couleur d'un jaune d'or luisant & transparent, & d'une odeur assez agreable : & c'est de là que vient Chicotin. On dit que l'Aloes de l'Amerique mucronato folio croist si promptement, qu'il y en avoit un dans le jardin du Cardinal Farnese à Rome, qui avoit cru de 23. pieds en deux mois : & un autre à Madrid qui avoit cru de dix pieds en une nuit. Ce mot vient de l'Arabe Agallugun, qu'on trouve dans Avicenna.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020