alun

 

définitions

alun ​​​ nom masculin

Sulfate double de potassium et d'aluminium hydraté, utilisé en teinture, en médecine.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le salpêtre, le muriate oxygéné de potasse, l'alun, le sulfate de soude, &c. en fournissent des exemples.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Moi, j'emploie bien aussi l'alun, mais d'une manière différente, due à mon expérience.Edmond de Goncourt (1822-1896)
L'alumine ou base de l'alun a moins de tendance à la combinaison que les précédentes ; aussi la trouve-t-on souvent dans l'état d'alumine, sans être combinée avec aucun acide.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Boileau, ce n'était autre chose que de l'alun gâté (embouquiéz).Gustave Fagniez (1842-1927)
Les fièvres intermittentes n'ont pas été nombreuses ; elles résistent quelque temps, parce que le quinquina est médiocre ; je le mêle avec l'alun pour lui donner plus de stypticité.René Desgenettes (1762-1837)
Les roches calcinées, rouge sombre, se couvraient d'une efflorescence d'alun, comme d'une lèpre.Émile Zola (1840-1902)
On distinguait l'alun de plume, et l'alun de terre, ainsi nommé parce qu'il était extrait de l'argile.Gustave Fagniez (1842-1927)
Ils exploitèrent dans le voisinage de riches mines d'alun, dont les bénéfices furent assez considérables pour exciter dans la suite l'envie des empereurs grecs7.Émile Vincens (1764-1850)
Mais si l'on a mêlé au miel une substance telle que l'alun ou la quinine, l'insecte se retire avec dégoût à peine il y a touché.Jean Pérez (1833-1914)
Parmi les mordants, nous nommerons l'alun, la cendre gravelée ou le tartre, la perelle.Gustave Fagniez (1842-1927)
Puys, la myst tout doulcement dans un bassin d'eau fraische et soubdain la tira, pour veoir si elle estoyt escripte avec alun de plume.Paul Lacroix (1806-1884)
Ils trouvèrent, après son départ, que c'était un sel blanc qui avait le goût de l'alun.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Pour les fleurs, on mêle généralement de l'alun à cette dissolution : mais ce mélange brunit le ton.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Il répandit par-dessus de la poudre à poudrer, qu'il recouvrit d'un lit de poussière de vitriol et d'alun.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Satisfait de ces recherches, le physicien enduisit sa langue de savon et d'une solution d'alun, et le fer rouge ne lui fit éprouver aucune sensation.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Ce que l'on écrit avec une dissolution d'alun devient invisible, en séchant ; il ne faut que plonger le papier dans l'eau pour faire revivre l'écriture.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle apportait un réchaud qu'elle posa au milieu de la chambre, et où elle fit brûler une pierre qui me sembla être de l'alun.Gérard de Nerval (1808-1855)
Ils font un autre collyre avec parties égales de chisméh en poudre, de sucre candi, et d'alun ou sulfate d'alumine ; on mêle le tout avec du vinaigre.René Desgenettes (1762-1837)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALUN » subst. masc.

Espece de sel fossile & blanc qui se trouve meslé parmy la terre. On le tire de cette terre en la lavant avec de l'eau qui s'impregne de ce sel, qu'on fait aprés cuire en la faisant évaporer, ainsi qu'on fait au salpestre. Les pierres dont on le tire participent de la nature du plomb, & contiennent du flegme & des esprits acides. La terre dont on a tiré l'alun estant exposée à l'air, en fournit de nouveau. Il en est de même du vitriol calciné : ce qui montre que ces sels viennent de l'air. Ce mot vient du Grec hals qui sign. sel.
 
Il y a cinq sortes d'alun. Le premier l'alun de glace, ou de roche, est celuy qu'on tire tout entier de la roche, qui est blanc & transparent. La roche est élevée hors de terre : ce qui n'empêche pas qu'on ne fasse plusieurs lotions & preparations à l'alun de roche tel qu'il nous est envoyé, qui sont amplement descrites par Matthiole. Il y en a aussi du rougeastre, qu'on appelle le Romain. Pline dit en avoir veu de noir. C'est une substance terrestre, congelée & luisante, de nature chaude & seche, de saveur aspre & salée, qui a la proprieté de restraindre & de ronger. Biringuccio.
 
La seconde espece est l'alun de plume, ou scissile, qui est comme la fleur de l'alun, selon Dioscoride. Il se trouve en mottes, & il a une consistence entre le bois & la pierre. Il se fend aisément, & peut servir d'une mesche perpetuelle à une lampe. Matthiole & Dioscoride disent que c'est la même chose que la pierre Amiante. Il est moins corrosif que l'alun de roche. On l'appelle ainsi, à cause de ses filamens qui sont comme des plumes. Il a des veines comme du bois. Quelques-uns l'ont fait passer pour du bois de la vraye croix, & disent qu'il resiste au feu par miracle.
 
Le troisiéme est l'alun scaiol, qui est escailleux & transparent comme le talk. Il est ainsi nommé, eò quòd secetur. Il est fait d'une pierre claire comme verre, que quelques-uns appellent Pierre speculaire, ou Miroir d'asne, qu'on calcine, & qui paroist aprés comme du plastre.
 
Le quatriéme est l'alun zuccharin, ainsi dit par la forme de pain de sucre qu'on luy donne estant preparé avec eau rose & blanc d'oeuf.
 
Le cinquiéme est l'alun catin, qui est la même chose que l'alkali, ou sel de soude, ainsi dit à catino, ou plat dans lequel on le fait. Le mot d'alun vient à lumine, parce que c'est luy qui donne la lumiere ou l'éclat aux couleurs. On ne sçauroit gueres teindre, ni enluminer sans alun : car c'est le principal des sels mineraux dont on se sert dans la teinture, & c'est comme un lien entre l'estoffe & la couleur ; de même que les huiles gluantes & les eaux gommées sont un lien à l'égard de la peinture & de l'enluminure. L'alun dispose les étoffes à recevoir la couleur, & à leur donner la vivacité, comme on voit à la cochenille & à la graine d'escarlate, dans lesquelles on mesle aussi quelque acide, & même de l'eau forte, pour donner de la vivacité à leur couleur rouge, & leur oster le violet. L'alun fait ses effets par la stipticité ou vertu astringente qui lie la matiere delicate des couleurs, & empêche qu'elles ne s'évaporent. L'alun empêche que le papier qui en est trempé ne boive. Tout alun dissout dans l'eau qui vient à se coaguler, prend la figure pyramidale, ou le tetraedre composé de quatre triangles fort égaux. Les Anciens ont parlé d'un alun rond qui est à present inconnu.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020