amande

 

définitions

amande ​​​ nom féminin

Fruit de l'amandier, dont la graine comestible est riche en huile. Pâte d'amandes.
En amande : en forme d'amande. Des yeux en amande.
en apposition (invariable) Vert amande : vert clair.
Graine d'un fruit à noyau. L'amande de l'abricot.
Amande de mer, gros coquillage comestible.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On est convenu d'appeler chocolat le mélange qui résulte de l'amande du cacao grillée avec le sucre et la cannelle : telle est la définition classique du chocolat.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Sans doute, le guariba crut avoir trouvé là quelque fruit d'une nouvelle espèce, une sorte d'énorme amande toute brillante, avec un noyau qui jouait librement dans sa coque.Jules Verne (1828-1905)
La dame orange n'y put tenir, et pour étouffer un grand éclat de rire, elle mordit précipitamment dans une amande qu'elle prit pour une praline.George Sand (1804-1876)
Un doux parfum d'amande s'échappait de l'aubépine, et la brise était juste assez forte pour l'entraîner dans l'air.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Quant à l'amande, qui nous paraît si amère, c'est elle qui, séchée, épluchée, rôtie et pilée, forme la base de ce chocolat que nous aimons tant.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Fritz ramassa un de ces fruits qu'ils nous avaient lancés, et je reconnus l'espèce de pomme de pin dont l'amande, bonne à manger, donne une huile excellente.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Jusqu'au dîner il a passé son temps à se bichonner : eau chaude, pommade, pâte d'amande et tout.Paul Féval (1816-1887)
En cet instant arrive une amande de rivière qui, lui donnant droit dans le côté, lui ensevelit deux côtes au fond de l'estomac.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si elle l'était trop, faites-lui le soir un lait d'amande, vous avez ce petit talent ; mettez y quelques gouttes d'eau de fleurs d'oranger, et une demi-once de sirop de gomme.George Sand (1804-1876)
L'autre tour, éventrée par la mine, conserve sous une petite voûte en berceau brisé l'amorce d'une feuillure de porte qui donnait accès dans une salle ronde voûtée d'ogives en amande.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Quand je les jugeai bien cuits, je les fis retirer avant que l'amande fût brûlée ; les enfants m'obéirent avec empressement, et les pignons se trouvèrent fort à leur goût.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Une douce malice animait ses beaux yeux noirs, fendus en amande, surmontés de sourcils bien arqués, bordés de longs cils et qui nageaient dans un fluide pur.Honoré de Balzac (1799-1850)
La frayeur lui fit jeter l'amande qu'il commençait à grignoter, et il se mit à tourner autour de la cage pour s'échapper.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le procureur ayant repliqué que cette reassignation n'auroit autre effet que de lui faire faire une pareille presentation, il le fit taire, et le condamna à l'amande pour son irreverance.Antoine Furetière (1619-1688)
Si j'avois icy mes sergens, je vous ferois mettre là bas en vertu d'une bonne amande que je vous ferois payer sans déport.Antoine Furetière (1619-1688)
Il y avait des bruyères toutes violettes, des queïrélets qui sentent le vin nouveau et des clématites qui sentent l'amande.Jean Aicard (1848-1921)
Il obéit, et nous ouvrîmes la noix : elle ne contenait qu'une amande sèche et hors d'état d'être mangée.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les dames des galeries cachaient derrière leurs éventails leurs tout petits yeux retroussés en amande, et minaudaient sous le coup de leur émotion comme des figurines de potiches.Pierre Loti (1850-1923)
Geneviève arrive, grande, mince, d'abondants cheveux blonds, des yeux longs, taillés en amande, profonds et veloutés.René Boylesve (1867-1926)
Je ne sais trop comment la chose arriva, et si l'amande était une noisette ; mais le fait est qu'elle se cassa net une dent du milieu.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMANDE » s. f.

Semence de tous les arbres à noyau qui est enfermée dans une écorce fort dure, qu'on casse quand on la veut manger. Amande d'abricots. amande de cerises.
 
AMANDE, est aussi un fruit particulier qui est enfermé dans un gros noyau & sous une escale. Il y a des amandes vertes ; des amandes confites, pelées. on fait du lait d'amandes ; du massepain avec des amandes ; & de la paste d'amandes pour blanchir les mains. l'huile d'amandes douces tirée sans feu est fort estimée. Menage derive ce mot de amandala, qui se trouve dans les Capitulaires. D'autres croyent qu'elles sont ainsi nommées pour être venuës d'Allemagne, à cause que Perceval en son Roman les nomme Allemandes. Il vaut mieux tirer ce mot du Grec amygdalum. Quelques-uns disent que les amandes ameres concassées endorment les poules, ou les tuënt, ensorte qu'on les prend facilement à la main ; & que c'est un secret de Bohemiens, aussi bien que le marc d'amandes dont on a tiré l'huile, qui leur est un poison dangereux, quoy qu'il ne nuise point aux autres animaux. Il y a aussi de certaines dragées qu'on nomme amandes lissées, qui sont des amandes couvertes de sucre fondu ; des amandes à la Prasline, qui sont fricassées avec du sucre.
 
AMANDES, sont aussi des morceaux de crystal qui sont en figures d'amandes.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020