ambassade

 

définitions

ambassade ​​​ nom féminin

Représentation permanente d'un État auprès d'un État étranger. Attaché d'ambassade. —  Ensemble du personnel assurant cette mission. —  Résidence et bureaux d'un ambassadeur.
Mission délicate auprès d'un particulier. Ils sont allés en ambassade chez le directeur.
 

synonymes

ambassade nom féminin

mission

délégation

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les membres de la légation ligurienne et les secrétaires d'ambassade eurent le temps de se sauver.Adolphe Thiers (1797-1877)
Quand un ministre plénipotentiaire devient ambassadeur, alors il y a avancement ; mais quand un ambassadeur quitte une ambassade pour aller en occuper une autre, il n'y a là aucun avancement.François Guizot (1787-1874)
Il se tira d'embarras et soumit à une redoutable épreuve sa nièce, en faisant faire par elle les honneurs de l'ambassade.Dorothée de Dino (1793-1862)
J'ai déjà dit que les affaires importantes de l'ambassade se traitaient entre eux, sans passer par les bureaux, dans des lettres confidentielles et autographes.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
L'ambassade a demandé aux autorités égyptiennes de donner l'autorisation d'extrader ces personnes vers leur pays d'origine pour qu'elles y purgent leurs peines.Europarl
Je ne peut pas me mettre en teste que tout cela tourne à mal, et suis meme persuade que vous feré votre ambassade.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
L'un se donnerait pour une préfecture, l'autre pour une recette, l'autre pour un consulat ; l'autre veut un bureau de tabac, l'autre veut une ambassade.Victor Hugo (1802-1885)
Nous devons signifier clairement à l'ambassade et au gouvernement de ce pays que nous contestons ces procédures.Europarl
La deuxième est qu'on ne peut jamais renvoyer quelqu'un vers une ambassade située dans la lointaine capitale – voire même dans son pays d'origine – afin de s'y procurer un visa.Europarl
Il y avait à l'ambassade une foule immense : je me tenais le dos appuyé contre une table de marbre, saluant les personnes qui entraient et qui sortaient.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Les jeunes gens de l'ambassade restaient ébahis des thèses qu'il soutenait, il faut le dire, avec une assez grande facilité d'élocution ; il n'y manquait que le sens commun.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Mon père avait obtenu pour moi la promesse du premier poste d'attaché d'ambassade qui viendrait à vaquer.Marie d'Agoult (1805-1876)
L'aurore venait de poindre quand deux chaises de louage amenèrent dans l'hôtel la cargaison des neuf drôles destinés à composer le personnel de l'ambassade.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La vicomtesse, sans trop murmurer, remonta en voiture et, dix minutes après, elle entrait avec sa nièce dans les salons de l'ambassade.Marie d'Agoult (1805-1876)
Cette ambassade était pour ainsi dire une transaction entre les désirs du taïkoune et la pression du mikado.Charles de Montblanc (1833-1894)
Mais, après l'audience impériale, le ministre autorisa les attachés de l'ambassade française à prendre la cocarde tricolore.Henri Welschinger (1846-1919)
Entre le palais impérial et l'hôtel de l'ambassade, ce ne sont qu'allées et venues, échanges de visites, réceptions et dîners.Ernest Daudet (1837-1921)
Je craignais d'être obligé de me faire connaître, et de réclamer le secours de l'ambassade britannique : j'étais fort perplexe en attendant ma compagnie.Pierre Loti (1850-1923)
Les uns n'avaient pas pu obtenir une ambassade, un grade, un marché de fournitures pour un parent ; les autres avaient manqué la place vacante au directoire de quelques voix.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce n'était pas non plus la survenue, si fréquente au quinzième siècle, de quelque ambassade chamarrée et empanachée.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMBASSADE » s. f.

Envoy que les Souverains se font les uns aux autres de quelque personne de qualité pour negocier les affaires qu'ils ont ensemble. Il s'en fait aussi pour quelques compliments ou ceremonies solemnelles. L'Ambassade de Rome est tenuë pour la plus honorable. l'Ambassade de Nimegue pour la paix étoit composée de trois Plenipotentiaires. il y a un Secretaire de l'Ambassade.
 
AMBASSADE, signifie aussi en termes familiers, un petit message qu'on fait faire par un amy, ou par un domestique pour quelque petite negociation, & particulierement d'amour.
 
On dit proverbialement pour se mocquer d'un train en desordre, C'est l'Ambassade de Viarron, deux chevaux & une mule.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020