Email catcher

amble

Définition

Définition de amble ​​​ nom masculin

Allure d'un cheval, etc., qui se déplace en levant en même temps les deux jambes du même côté. Chameau qui va l'amble.

Exemples

Phrases avec le mot amble

Là-bas, ils courent à l'amble (c'est-à-dire quand le cheval lève en même temps les deux pattes du même côté).Ouest-France, 25/11/2017
Et que c'est bien pour cela que cette pensée est une monture, ombrageuse et indocile, que l'on ne saurait astreindre à aller [à] l'amble, insatisfaisant et délicieux ?Droits, 2012, Stéphane Rials (Cairn.info)
Après avoir passé deux de ces pozos, l'inconnu aperçut au loin des chevaux entravés à l'amble devant un misérable toldo.Gustave Aimard (1818-1883)
Apprentissage qui ira toujours l'amble avec le cinéma et la scène.Hermès, 2018, Jean Éric Douce (Cairn.info)
Il n'est plus question de faire entendre les cœurs allant à l'amble, du moins dans ce qu'ils concèdent aux émois de la chair et aux libertés déréglées du monde.Revue de littérature comparée, 2011, Marie-Pierre LITAUDON (Cairn.info)
Car l'amble d'une vie est cela même qui la fait perdre de vue à son propriétaire.Lignes, 2020, Jacques Brou (Cairn.info)
Si l'arachnéen n'est pas plus à la portée de la signification que du vouloir, c'est parce qu'il marche l'amble avec le hasard : tout s'anime de l'accident, de l'achoppement.Savoirs et clinique, 2009 (Cairn.info)
Un cheval bien entraîné peut produire un amble dont la vitesse est supérieure à celle du galop.Ouest-France, 12/09/2019
L'ermite, trop prompt à battre l'amble sur un sujet scabreux, demeura tout interdit.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ces deux autres allures (le tölt et l'amble) permettent à ce cheval de faire de nombreux kilomètres sans fatigue ni pour lui ni pour le cavalier.Ouest-France, 22/06/2015
Tout d'abord, un long cheminement d'amble, un partage de résonance de nos façons de concevoir l'analyse.Revue française de psychanalyse, 2007, Bernard Chervet (Cairn.info)
La bête va l'amble ta ta ta, ta ta ta !Jules Vallès (1832-1885)
C'étaient bien les mêmes : un des chevaux marchait l'amble.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est apprécié pour son amble confortable, sa capacité de traction et sa polyvalence.Ouest-France, 29/09/2021
Ils ont tous une allure semblable à celle que nous appelons l'amble et dont on a beaucoup de peine à les déshabituer.Thomas Balch (1821-1877)
Les deux rapports aux toxiques vont l'amble, révélant moins la nature des substances, que leur place dans la société, d'où il ressort avec force combien l'utilisation fait le poison.Ethnologie française, 2004, Corinne Boujot (Cairn.info)
Ce cliché illustre parfaitement la particularité des girafes qui marchent l'amble.Ouest-France, 26/09/2017
Chemin faisant, il me demanda si dans mon pays on aimait les mules qui vont l'amble ; il en montait une lui-même fort belle.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Surtout, comparée à l'amble des bêtes inférieures – monotone, inflexible, durable, précis quant au choix de ses visées, lent comme la lave qui conquiert une pente douce – mon allure est dérisoire.Vacarme, 2002, François Rosset (Cairn.info)
J'ai un joli petit cheval qui va l'amble.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AMBLE s. m.

Train, ou certaine alleure de cheval, lors que les deux jambes du même costé se meuvent ensemble, & que les deux autres se meuvent aprés. C'est la premiere alleure des poulains quand ils ne sont pas assez forts pour trotter. Pour leur entretenir cette alleure, on leur met des entraves, & on leur attache des bouchons de foin autour des paturons des jambes de derriere. Cette alleure est bannie des maneges, où l'on ne veut que le pas, le trot, & le galop. La haquenée est un cheval qui va l'amble. On appelle un cheval franc d'amble, quand il va l'amble lors qu'on le meine en main seulement avec le licou. On dit aussi au plur. Les grands ambles.
 
Vegece dit que l'amble est un petit pas de cheval fort viste qui plaist à celuy qui le monte, qui ne s'enseigne point par art, mais qui vient plustost naturellement.
 
Menage derive ce mot de ambulare, qu'on trouve chez les Auteurs Latins en la même signification. Nicod le derive du Grec amblyno, qui signifie tardo, frango, parce que l'amble est un train rompu. Les Latins ont appellé un cheval d'amble ou haquenée, ambulator equus ; Seneque, tolutarius ; Pline, asturco ; d'autres, gradarius, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine