ambroisie

 

définitions

ambroisie ​​​ nom féminin

Mythologie Nourriture des dieux de l'Olympe, source d'immortalité. Le nectar et l'ambroisie.
Botanique Plante aromatique utilisée en infusions (thé du Mexique).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'abeille, qui pourtant n'avait vécu qu'un matin, comptait déjà son ambroisie par générations de fleurs.Alexandre Vinet (1797-1847)
Elle ne respire que gloire et hommage, elle vit de nectar et d'ambroisie, ne respire que l'encens.Gaston Maugras (1850-1927)
Ses lèvres avaient l'éclat du rubis sans en avoir la dureté : on eût dit qu'elles lui avaient dérobé sa couleur, et à l'ambroisie son parfum.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle but son gloria d'un seul trait, car en touchant les lèvres d'une fille des croisés, ce vulgaire mélange ne pouvait devenir ambroisie.Paul Féval (1816-1887)
Son étude continuelle est de me plaire, et elle est sortie actuellement pour chercher le meilleur nectar, la meilleure ambroisie et me régaler ce soir.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Ce qui est certain, c'est qu'elle a l'oreille prude et qu'elle entend qu'on la traite en divinité et qu'on la nourrisse d'ambroisie, sans lui ménager l'encens.Victor Cherbuliez (1829-1899)
La science est une ambroisie qui grise le cerveau, sans assurer toujours aux estomacs affamés le morceau de pain quotidien.Charles Turgeon (1855-1934)
La haine est un sentiment pénible, qui s'associe mal à cette mélodieuse ambroisie des beaux vers.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ceux qui renoncent à la gloire ou qui ne peuvent y arriver font sagement de montrer, pour cette fumée, cette ambroisie des grandes âmes, un dédain qu'ils appellent philosophique.Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais qu'est-ce que je mange là, de l'ambroisie ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Quant à lui, il était déjà à l'armoire, et il lappait son verre d'eau-de-vie avec une joie extatique, comme si cet odieux mélange eût été la pure ambroisie du ciel.Théodore de Banville (1823-1891)
Leur teint surtout était si fin et si délicat qu'on aurait pu croire qu'elles vivaient d'ambroisie.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Cependant, toute sa substance tressaillit, de même qu'au contact d'un fluide, où il est plongé, un organisme ; et une lente ambroisie le noya.Louis Dumure (1860-1933)
Cupidon commença à trouver du goust aux bisques et aux faisants, qui le firent ressouvenir du nectar et de l'ambroisie.Antoine Furetière (1619-1688)
Et il alla s'enivrer de nouveau de cette pâte merveilleuse, qui peut-être est la même que l'ambroisie, nourriture des immortels.Gérard de Nerval (1808-1855)
O folle plus primitive que les déesses abolies, quelle ambroisie de divinité croyez-vous donc avoir bue par la naïveté de vos yeux bleus ?Remy de Gourmont (1858-1915)
René la but et il lui sembla que cette goutte d'ambroisie était l'ivresse même et la volupté.Paul Féval (1816-1887)
D'ailleurs, quels services me rendent-ils en retour de cette ambroisie qui m'a tant coûté de travaux ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elle est sortie actuellement chercher le meilleur nectar et ambroisie pour me régaler ce soir.François-Auguste Mignet (1796-1884)
A défaut d'ambroisie, plutôt manger son pain sec que de se laisser mourir de faim.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMBROSIE » s. f.

Viande exquise dont les Anciens feignoient que leurs Dieux se nourrissoient. Il mange l'Ambrosie, c'est à dire, Il a été admis dans le ciel à la table des Dieux.
 
Figurément on appelle Ambrosie, quelque manger, ou boisson excellente. C'est du Nectar, c'est de l'Ambrosie.
 
AMBROSIE, est aussi une herbe qui a l'odeur du vin, dont on se couronnoit autrefois à table. Cette herbe est fort branchuë, haute de trois empans. Ses feuilles sont semblables à celles de la ruë. Sa graine est faite en grappe, a l'odeur du vin, & sent fort bon. Sa racine est menuë, & de la longueur d'un pied & demi. Matthiole dit que les Anciens luy ont donné ce nom, parce qu'elle conserve long-temps les hommes en leur verdeur : ce qui a donné lieu aux Poëtes de feindre qu'elle faisoit vivre les Dieux éternellement. C'est une espece d'Armoise. En Latin ambrosia, artemisia, botrys. Ambrosie vient de la particule privative a, & brotos, mortalis, Boisson ou nourriture propre aux Immortels.
 
AMBROSIE, est aussi une preparation de medicamens qui sont agreables à prendre, & dont l'operation ne cause point d'incommodité. Ils sont composés en faveur des Seigneurs & des Dames, pour les purger suivant Hippocrate, citò, tutò, & jucundè. Il y en a en forme de syrops, d'électuaires, &c. Il y en a de laxatifs, d'aperitifs, de confortatifs, &c. Voyez en plusieurs preparations chez la Framboisiere.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020