anévrisme

 

définitions

anévrisme ​​​ nom masculin

Poche résultant de l'altération de la paroi d'une artère. Une rupture d'anévrisme.var. anévrysme ​​​ (didactique).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Appelé en hâte, un médecin n'avait pas compris, ne découvrant aucune cause probable, ni anévrisme, ni congestion.Émile Zola (1840-1902)
On supposait qu'elle pouvait avoir un anévrisme au cœur.Jules Michelet (1798-1874)
Et l'impression dont je parle est si vive et si révoltante, j'entends pour certaines personnes, qu'elle peut entraîner des effets mortels, anévrisme, apoplexie.Jules Michelet (1798-1874)
D'ailleurs, un éternuement occasionne parfois la rupture d'un anévrisme – et il abandonna la tabatière.Gustave Flaubert (1821-1880)
Indépendamment de la phtisie, on soupçonnait un anévrisme de l'aorte, mais sur ce point les symptômes d'ossification rendaient impossible tout diagnostic exact.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
En vain la main comprime les battements d'un cœur que gonfle une vie trop active ; sous la pression qui les veut étouffer, les pulsations deviennent celles de l'anévrisme.Charles de Bernard (1804-1850)
En trois jours, les deux cardinaux disparurent, l'un frappé, dit-on, d'apoplexie, l'autre succombant à un anévrisme.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Vous avez un anévrisme au cœur, et vous étoufferez dès les premiers symptômes de délivrance.George Sand (1804-1876)
Mon père venait de mourir d'un anévrisme dont il souffrait depuis longtemps, et ce fut moi qui reçus la lettre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un mouvement maladroit, une peur, et voilà une rupture d'anévrisme.Victor Hugo (1802-1885)
Sans doute quelques émotions trop violentes avaient physiquement altéré ce cœur maternel, et quelque maladie, un anévrisme peut-être, menaçait lentement cette femme à son insu.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un vaisseau s'était déjà rompu dans sa poitrine, et, par surcroît, l'anévrisme étranglait sa dernière respiration.Honoré de Balzac (1799-1850)
Tel que vous me voyez, et avec les apparences d'une santé excellente, je suis atteint d'un anévrisme qui me fait horriblement souffrir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'émotion qu'il avait ressentie et l'effort qu'il avait fait lui produisirent de violentes palpitations de cœur, qui se terminèrent par la rupture d'un anévrisme.Paul de La Gironière (1797-1862)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANEURISME » s. m.

Terme de Medecine. C'est une tumeur molle qui obeït au toucher, engendrée de sang & d'esprits espandus sous la chair par dilatation ou relaxation d'une artere. Galien dit que quand l'artere est ouverte par anastomose, il se fait une maladie dite aneurisme. Elle se fait aussi, lors qu'en saignant on ouvre une artere au lieu d'une veine.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020