ânon

 

définitions

ânon ​​​ nom masculin

Petit de l'âne ; petit âne.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Eux aussi vont fort bien quelque temps, puis tout d'un coup ils jettent le froc aux orties, dès qu'ils se ressouviennent de leur ânon.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
L'ânon allaité par une jument ne désapprend pas à braire pour apprendre à hennir.François Lenormant (1837-1883)
Vers cette époque, la bourrique mit bas un ânon d'une superbe espèce, et dont je résolus de me servir.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ils descendirent enfin vers la pelouse, les uns tirant l'ânon par la bride, les autres poussant derrière la voiture.Alain-Fournier (1886-1914)
Ils suivent mes promenades où me porte un ânon qui m'économise une perte de chaleur préjudiciable à l'activité cérébrale.Maurice Barrès (1862-1923)
Il était doux comme le ciel, et son petit ânon trottinait joyeusement sur les palmes jetées.Remy de Gourmont (1858-1915)
Je lui avais rendu sa monture, plus propre que notre ânon à la poursuite de l'autruche.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Cette bête avoit un ânon : on enferme son petit, et on la charge de tout ce qu'il falloit pour aller dîner à demi-lieue d'ici.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Elle va bien jusqu'à la moitié du chemin ; mais se ressouvenant de son ânon, elle fait trois sauts, et vous jette toute la provision dans la boue.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASNON » subst. masc.

Le petit d'un asne. L'asnesse ne conserve pas son lait quand elle a perdu son asnon.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020