antidote

 

définitions

antidote ​​​ nom masculin

Substance destinée à neutraliser les effets d'un poison, d'un venin, d'un virus. ➙ contrepoison.
au figuré Remède contre un mal moral.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me fallut intervenir pour faire mettre au jour un antidote capable de corriger les récits de l'historien des détrousseurs de diligences.Joseph Fouché (1759-1820)
Dans cette feuille rare, antidote de tous les poisons journaliers ou hebdomadaires, point de concessions, de capitulations ni de complaisances.Armand de Pontmartin (1811-1890)
En tout cas il est certain qu'elle respirait les fraîches brises des bois comme si leur arôme résineux lui faisait l'effet de quelque antidote contre la souffrance humaine.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il y en aura une d'inoffensive ; l'autre renfermera un poison des plus énergiques et dont tu nous tairas le nom, afin que nous ne puissions découvrir sur-le-champ l'antidote, tu comprends ?Albert Cim (1845-1924)
Véritable antidote social salutaire au « hogra », la presse indépendante algérienne – désignée dans le pays sous l'appellation « les incorruptibles » mérite le soutien des institutions européennes.Europarl
Comment croire qu'il n'eût pas salué l'arrivée du médecin le plus célèbre de l'époque apportant à une population décimée et en proie au désespoir un antidote souverain ?Charles Anglada (1806-?)
Le meilleur antidote pour éviter de retomber dans les mêmes pièges est de connaître notre histoire.Europarl
Le rapporteur a clairement montré qu'il existe un antidote à ces gens, à savoir la suppression des restitutions à l'exportation.Europarl
L'innovation est une condition de survie : c'est l'antidote contre l'inertie, elle crée de nouveaux marchés imprévisibles auparavant, elle favorise une société plus efficace et plus humaine.Europarl
Imposture chez le spoliateur implique crédulité chez le spolié, et l'antidote naturel de la crédulité c'est la vérité.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le marché intérieur n’est pas la cause des restructurations, il en est l’antidote.Europarl
Je méprise le rire méchant, cet antidote de ce qui est sérieux et sacré chez les hommes, le génie et le malheur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quand, au contraire, on n'apaise la soif que par l'eau pure, qui paraît en être l'antidote naturel, on ne boit jamais une gorgée au-delà du besoin.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Il a eu recours à différents sophismes théoriques, alors qu'il est reconnu depuis au moins 1910 que l'antidote classique à la dépression et au chômage est l'utilisation des travaux publics.Europarl
Informer et consulter peut devenir l'antidote à une participation réelle, ou l'alibi pour éviter qu'une réelle participation prenne forme.Europarl
Septime, au contraire, montrait trop de dispositions, et il se fût efféminé sans l'antidote de promenades avec le docteur, où il recevait des paroles de virilité.René Boylesve (1867-1926)
L'air qu'on y respire est un baume aux blessures qu'on rapporte d'ailleurs, un infaillible antidote aux poisons du cœur et de l'esprit.Jules Lemaître (1853-1914)
Ou bien n'était-ce qu'une estampille bien choisie, pour frapper l'imagination et relever le prestige du nouvel antidote ?Charles Anglada (1806-?)
Toutes ces vaines cérémonies sont autant de lâches insultes qui ne font qu'ulcérer le cœur davantage, et lui offrir, au lieu d'antidote, de nouveaux poisons.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il met aussi en exergue le bénévolat comme forme suprême de solidarité sociale, et même l'esprit d'entreprise comme antidote du chômage.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANTIDOTE » s. m.

Remede qu'on prend pour se preserver ou pour se guerir de la peste, qui sert aussi contre les venins. Cet antidote fortifie le coeur, & le deffend contre le venin & l'air infecté. Il y a un antidote que les Apothicaires appellent Philonium, du nom de Philon son inventeur, qui étoit un fameux Medecin de Tharse. Il a été depuis appellé Antidote Romain. Les medicaments que les Anciens appelloient Antidotes, sont appellés aujourd'huy Electuaires, parce que les simples dont ils sont composés doivent être curieusement choisis. Il ne faut pas user d'antidotes sans necessité, ni en prendre une quantité excessive, parce que la plus-part de leurs ingrediens sont des demi-poisons.
 
Ces mots viennent de anti, & didomi, qui signifie, je donne. Antidote, ce qu'on donne contre le poison, soit pour remede, ou pour preservatif.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020