antimissile

définitions

antimissile ​​​ adjectif et nom masculin

Qui permet de se défendre contre les missiles. —  nom masculin Système antimissile.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est pourquoi nous avons déployé un programme échelonné et adaptatif de défense antimissile pour dissuader des attaques de missiles et défendre ce continent.Europarl
L'amendement socialiste condamnant le bouclier antimissile américain est on ne peut plus opportun.Europarl
À laquelle on répond maintenant en mettant en place un immense bouclier antimissile.Europarl
Il donne l'impression d'accepter le système de défense antimissile.Europarl
Le système de défense antimissile doit être digne de confiance, défensif et doit respecter l'indivisibilité de la sécurité.Europarl
Il ne se prononce pas contre le projet otanien de bouclier antimissile européen.Europarl
J'ai voté contre un point précis lors du vote par appel nominal, à savoir le système de défense antimissile américain.Europarl
En ce qui concerne le bouclier antimissile, fabriquer de nouveaux missiles ne pourra nous mener que vers une nouvelle course à l'armement.Europarl
Les questions liées à la « sécurité » devraient aussi être discutées, y compris « la mise en place du bouclier antimissile ».Europarl
Nous devons dire clairement que nous ne voulons pas ce système antimissile.Europarl
Le bouclier antimissile va militariser l'espace car c'est là que les missiles antimissiles opéreront.Europarl
Je pense que le résultat le plus important a été l'intégration du bouclier antimissile dans le nouveau concept stratégique.Europarl
Le plan d'action sur l'architecture de défense antimissile transatlantique devrait être achevé au plus tard à la mi-2011.Europarl
La discussion à propos de la défense antimissile américaine se poursuit, paraît-il.Europarl
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020