apothicaire

 

définitions

apothicaire ​​​ nom masculin

vieux Pharmacien.
au figuré Compte d'apothicaire, très long et compliqué.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous prêchons le patriotisme, nous élevons l'âme ; le docteur fait son métier ; ma femme est l'apothicaire des malades du canton.Jules Michelet (1798-1874)
Pour l'heure, ils sont plutôt tentés par des comptes d'apothicaire et, finalement, l'arbre cache la forêt.Europarl
Quoi qu'il en soit, les journaux ont retenti de son injuria formœ, et depuis il est dans les fomentations, et ne voit personne que son apothicaire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il y a là-dessous un apothicaire, un commis, un peintre, un jeune ministre ou quelque chose de cette espèce.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le magister, l'apothicaire, le procureur et le ministre lui-même ne dédaignaient pas de prendre part à ce festin hebdomadaire.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
À la rigueur ce pouvait être la vieille qui avait pu se trouver malade et aller chez l'apothicaire.Victor Hugo (1802-1885)
Quand je vis qu'on était en humeur de tout accepter, je changeai vite de costume, et, faisant l'apothicaire, je commençai l'intermède en brandissant l'instrument classique au-dessus de ma tête.George Sand (1804-1876)
Mais l'apothicaire, en rougissant, avoua qu'il était trop sensible pour assister à une pareille opération.Gustave Flaubert (1821-1880)
L'apothicaire appelait ainsi un cabinet, sous les toits, plein des ustensiles et des marchandises de sa profession.Gustave Flaubert (1821-1880)
Pour m'assurer du fait, je portai le fond du vase à l'apothicaire qui m'avait vendu la poudre ; il l'analysa et constata que c'était la même.George Sand (1804-1876)
Le diable est un apothicaire qui a, dans sa boutique, quantité de boîtes d'épices, de confitures et de venins : ce sont les « plaisanches » des péchés et les péchés eux-mêmes.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Louise alla jusqu'à permettre au fils de l'apothicaire d'atteindre à son front et d'y imprimer ses lèvres palpitantes.Honoré de Balzac (1799-1850)
On eût dit le ricanement d'un vieil apothicaire parvenu ou d'un huissier enrichi : ce rire était bête et méchant.Jules Janin (1804-1874)
Je voyais enfin le pourquoi des choses, ce n'était plus une recette d'apothicaire tombée du ciel pour résoudre les équations.Stendhal (1783-1842)
Mais ceci est de l'histoire ancienne, non moins tombée dans l'oubli que les faits et gestes du fameux apothicaire anglo-saxon.Jules Verne (1828-1905)
Il ressentit ce froid malaise de cœur, ou plutôt d'estomac, qui, sans le secours du meilleur apothicaire, suit, hélas !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Un moment, ne s'est-il pas résolu à étudier la pharmacie, et, à cet effet, n'est-il pas resté six mois chez un apothicaire ?Charles Barbara (1817-1866)
Le premier médecin du roi tint la bougie, et le premier apothicaire tint les poilettes.Joseph Adrien Le Roi (1797-1873)
Et chaque matin, l'apothicaire se précipitait sur le journal pour y découvrir sa nomination ; elle ne venait pas.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il achète un domaine, tâche d'enterrer l'apothicaire, et s'étale dans sa gloire nouvelle de propriétaire terrien.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOTHICAIRE » subst. masc.

Qui exerce cette partie de la Medecine qui consiste en la preparation des remedes. A Paris les Apothicaires prennent aussi la qualité de Marchands Espiciers & Droguistes.
 
Ce mot vient du Grec apotheca, qui signifie boutique. Bartolin se plaint qu'il y a trop d'Apothicaires en Dannemark, quoy qu'il n'y en ait que trois à Copenhague, & quatre seulement en tout le reste du Royaume, encore. faut-il qu'ils fassent quelque autre trafic pour vivre : ce qui monstre qu'on se pourroit bien passer d'Apothicaires.
 
APOTHICAIRE, se dit proverbialement en ces phrases. Des parties d'Apothicaire sont des memoires de frais, ou de fournitures, dont il faut retrancher la moitié pour les payer raisonnablement. On appelle aussi, un Apothicaire sans sucre, un pauvre Apothicaire dont la boutique est mal fournie ; & figurément tout autre homme ou Marchand qui n'a pas les choses necessaires pour exercer sa profession, ou pour garnir sa boutique. On dit aussi d'un homme qui prend trop de remedes, que c'est une boutique d'Apothicaire.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020