Email catcher

appellatif

Définition

Définition de appellatif ​​​ | ​​​ , appellative ​​​ | ​​​ adjectif et nom masculin

Se dit d'un mot permettant d'appeler qqn à qui l'on s'adresse (ex. Monsieur, maman, ma jolie). nom masculin Un appellatif.

Exemples

Phrases avec le mot appellatif

De fait, quand il est en âge de parler, très vite on apprendra au petit enfant les appellatifs.Spirale, 2021, Marie-Ève Hoffet-Gachelin (Cairn.info)
Dans le cas du héronyme, le second élément est à mettre en relation avec les sèmes de ruine et de destruction inscrits dans l'appellatif ?Revue de philologie de littérature et d'histoire anciennes, 2010, Sophie Minon (Cairn.info)
Les appellatifs professionnels, le fonctionnement des tours de parole ou encore les diminutifs et les surnoms sont autant de sources de malentendus.Gestion, 2003 (Cairn.info)
L'on y reconnaîtra, après le seuil performatif de l'attribution, celui de l'emploi appellatif, celui de l'emploi référentiel et enfin celui des emplois dérivés.Langue Française, 2016, Emilia Hilgert (Cairn.info)
Les appellatifs des discours post-coloniaux tentent d'éviter les effets stigmatisants de la stéréotypie, qui nuiraient aux bonnes relations diplomatiques entre pays.Autrepart, 2007, Françoise Dufour (Cairn.info)
Les anthroponymes, théonymes, appellatifs et pronoms de la première et de la troisième personne du singulier ainsi marqués sont le plus souvent au nominatif.Revue de philologie de littérature et d'histoire anciennes, 2001, Marie-Ange Julia (Cairn.info)
L'appellatif tire ici son origine de l'habitude qu'avaient les frontaliers d'apporter la matière de leur déjeuner.Langage & société, 2001, Jacques Landrecies (Cairn.info)
Les usages appellatifs sont signalés au xixe siècle et semblent réservés au milieu rural.Langages, 2017, Paul Cappeau, Catherine Schnedecker (Cairn.info)
Sous cet appellatif un peu barbare, contraction du terme anglais urbain exploration, se cache une pratique de plus en plus répandue : l'exploration urbaine.Ouest-France, 28/12/2018
Ce qui était avant, avec une terminologie qui variait selon les commentateurs, appelé théonyme, épithète, épiclèse, titre, attribut, appellation, appellatif, périphrase, etc.Revue de l'histoire des religions, 2020, Fabio Porzia (Cairn.info)
Sous cet appellatif un peu barbare, contraction du terme anglais urban exploration, se cache une pratique de plus en plus répandue : l'exploration urbaine.Ouest-France, Sophie LAMBERTS, 26/08/2016
Le berbère, dans sa dimension diachronique, se trouve historiquement dépossédé de son statut sous un appellatif non dépourvu d'exotisme.Études et documents berbères, 2020, Valeria Argiolas (Cairn.info)
Dans le tour métalinguistique par contre, comme est une proforme reprenant anaphorique-ment le prédicat d'une structure à prédication seconde autour des verbes appellatifs ou énonciatifs.Langue française, 2008, Michel PIERRARD (Cairn.info)
Une situation parallèle se trouve en poésie attique : le théonyme présente la forme épique à allongement, à la différence de l'appellatif, qui est sans allongement.Revue de philologie de littérature et d'histoire anciennes, 2007, José Luis García Ramón, Bruno Helly (Cairn.info)
Quand il est en âge de parler, très vite on lui apprendra les appellatifs.Spirale, 2018, Marie-Eve Hoffet-Gachelin (Cairn.info)
À la différence des ethnotypes et sociotypes, à la fois appellatifs neutres et insultes, l'ontotype, lui, est toujours insultant.Langue française, 2004, Philippe Ernotte, Laurence Rosier (Cairn.info)
Dans ces emplois d'appellatifs, les déterminants utilisés peuvent être des définis pluriel (les), le possessif (mon) pour gars et l'absence de déterminant pour mec(s).Langages, 2017, Paul Cappeau, Catherine Schnedecker (Cairn.info)
L'adresse à l'interviewé peut aussi s'effectuer par le biais du patronyme, accompagné de l'appellatif madame ou monsieur.Langage & société, 2004, Chantal Claudel (Cairn.info)
De même, la mention des appellatifs, titres et fonctions apparaît désormais comme un marquage social, et non plus comme un modèle universel de politesse.revue de didactologie des langues-cultures et de lexiculturologie, 2008, Marie-Anne Paveau (Cairn.info)
Cette peur se cristallise tout d'abord dans des appellatifs particuliers.Littérature, 2006, Guillaume Drouet (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de APPELLATIF adj.

Terme de Grammaire, est un nom qu'on donne à une espece, & qui est opposé à nom propre, qu'on donne à chaque individu : comme, Ange, homme, chien, meuble, lit, &c. sont des noms appellatifs : Pierre, Jacques, sont des noms propres.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022