Email catcher

appellation

Définition

Définition de appellation ​​​ | ​​​ nom féminin

Action, façon d'appeler (II). ➙ dénomination, désignation.
Nom donné à qqch., à qqn. ➙ qualificatif. Appellation d'origine, désignation d'un produit par le nom de sa provenance. Appellation d'origine contrôlée (AOC).

Synonymes

Synonymes de appellation nom féminin

dénomination, désignation

mot, nom, qualificatif, titre, vocable

label, marque

Exemples

Phrases avec le mot appellation

Cette dernière appellation rend compte de l'association quasi constante de troubles de l'image motrice des gestes et de déficits neuro-visuels en particulier visuo-spatiaux.Enfances & PSY, 2016, Alain Pouhet (Cairn.info)
Ça ressemble donc à un 3-4-1-2, même si l'entraîneur attache finalement assez peu d'importance aux chiffres ou à l'appellation.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 22/07/2021
Mais alors, y a-t-il une appellation pour conserver la vé–ri–table recette ?Ouest-France, Colyne EMERIAU, 23/08/2021
Engouement immédiat des modeuses pour cette toile - à l'époque à rayures dans des tons pastel mauve lilas et jaune jonquille - qui gagne alors son appellation.Ouest-France, Bernadette BOURVON, 15/06/2017
Ils s'opposent tout simplement à l'utilisation d'une appellation qui fait partie de leur patrimoine historique et archéologique ancestral.Europarl
Cette défense du peuple tout entier – ou défense populaire généralisée selon son appellation yougoslave – avait pour objectif non plus une victoire militaire mais politique.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2015, Pierre Bouillon (Cairn.info)
En contrepartie, elles sont bloquées jusqu'à la liquidation au moment du départ à la retraite, d'où l'appellation de produit tunnel.Capital, 13/07/2020, « Travailleurs indépendants, comment pourrez-vous débloquer votre épargne retraite ? »
L'offre est telle qu'il peut être difficile de s'y retrouver entre les appellations, les caractéristiques techniques, la connectique et les dimensions toujours plus grandes.Ça m'intéresse, 22/12/2021, « Comment bien choisir sa télévision ? »
Cette région vitivinicole française atypique s'étend sur 15 départements et regroupe 86 appellations différentes.Annales des Mines - Gérer et comprendre, 2016, Élodie Loubaresse, Florent Pestre (Cairn.info)
La réglementation impose, pour prétendre à cette appellation, un minimum de 55 g de sucre pour 100 g de produit fini.Ça m'intéresse, 04/10/2020, « Le business secret derrière la confiture »
Cette différence d'appellation n'est bien sûr pas neutre, le terme français de cooptation étant plutôt connoté négativement.La Revue de l'Ires, 2006, Yannick Fondeur, France Lhermitte (Cairn.info)
L'appellation a par la suite été rediscutée lors de concertations entre spécialistes de l'agriculture, de l'environnement, de la distribution, etc.Géo, 14/12/2018, « Qu'est-ce que l'agriculture raisonnée ? »
Cette dernière appellation est la vraie ; l'autre, n'en déplaise aux savants, n'en est que la correction prétentieuse.Hector Berlioz (1803-1869)
Cette interrogation clinique réapparaît sous d'autres appellations, d'autres formes de recherches scientifiques.EMPAN, 2015, Loïc Loidreau (Cairn.info)
L'objectif est de trouver avec eux de nouveaux surnoms pour remplacer les appellations qui font débat.Ouest-France, 11/08/2020
Le vignoble s'étend sur 12 hectares, soit 20 % de l'appellation !Capital, 30/04/2020, « Les domaines viticoles, un placement qui rapporte »
Elle mesure en moyenne 8 centimètres de long et est reconnaissable grâce à ses deux petites cornes sur les yeux (d'où son appellation).Géo, 12/03/2019, « 5 espèces que l'on pensait éteintes et qui n'ont en… »
Cette dernière appellation est la marque de la place prise par le leadership au détriment de la fonction collégiale du gouvernement dans les régimes parlementaires.Pouvoirs, 2011, Marie-Claire Ponthoreau (Cairn.info)
Il y a quelques mois, les ateliers municipaux ont changé d'appellation.Ouest-France, 05/05/2021
Une distinction bien utile car, contrairement à leur appellation, beaucoup de papillons de nuit sortent le soir et même la journée.Ouest-France, 25/09/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de APPELLATION s. f.

Plainte qu'on fait devant un Juge superieur d'une sentence ou ordonnance qu'on pretend mal renduë par un Juge inferieur. C'est presque la même chose qu'Appel. Neantmoins ces mots s'employent differemment. En general l'appel ne se dit guere qu'au singulier, & appellation se dit au singulier & au plurier : comme, La Cour a mis l'appellation au neant ; ce qui n'est pas permis aux Juges inferieurs : & c'est une voye moyenne de prononcer entre le bien & le mal jugé, que le Parlement s'est reservée ; & même Pasquier remarque que cela ne fut permis aux Enquestes que le 8. Janvier 1422. On dit aussi, Nonobstant oppositions ou appellations quelconques ; & il y a quelques phrases mariées où on se sert seulement du mot d'appel : comme, Juge d'appel, Relief d'appel, Fol appel, En cas d'appel. On a joint cet incident à l'appel.
 
APPELLATION VERBALE, est l'appel qui s'interjette des sentences prononcées à l'Audience ; & elle differe de l'appel des sentences données par écrit sur production des parties : ce qui s'appelle Procés. Ce Procureur a conclu sur l'appel joint les appellations verbales.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.