arbalète

 

définitions

arbalète ​​​ nom féminin

anciennement Arme de trait, arc d'acier monté sur un fût et dont la corde se tendait avec un ressort.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'arrive à cinq heures ; il vient au devant de moi, me demande l'arbalète à jalet que je lui avois promise.Jean Héroard (1551-1628)
Mis au lit, il se fait apporter une petite arbalète à argelet et, avec une petite balle de plomb, tire pour éteindre les flambeaux.Jean Héroard (1551-1628)
Suzon s'assit sur le fauteuil où l'on pèse les amateurs, elle tira toutes sortes de macarons, fit même partir l'arbalète.Louis Reybaud (1799-1879)
Jehan montait lentement, assez empêché de sa lourde armure, d'une main tenant l'échelon, de l'autre son arbalète.Victor Hugo (1802-1885)
Elle était attelée de trois chevaux, dont le premier en arbalète, et, lorsqu'on descendait les côtes, elle touchait du fond en cahotant.Gustave Flaubert (1821-1880)
L'enfant à la peau de mouton et le paysan qui portait une arbalète n'eurent garde d'obéir.Paul Féval (1816-1887)
On le fixait en terre avec des crocs destinés à cet usage, et l'on combattait derrière avec l'arc et l'arbalète.George Sand (1804-1876)
Tantôt il attache un pétard à un poil de ma barbe, tantôt il me décoche de son arbalète un trait de feu dans mon manteau.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Du reste, tout est à la prussienne, cette année, tout, jusqu'aux tirs enfantins, à l'arbalète.Georges Darien (1862-1921)
Mais sais-tu, imbécile d'enfant, que je suis poursuivi, et que, si je grimpe là-haut, on peut me voir et me régaler d'une arquebusade ou d'un trait d'arbalète ?George Sand (1804-1876)
Cette muraille est à portée d'arbalète des tours 11, 12 et 40 et est commandée par celles-ci.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Les nerfs du marin se détendirent d'un seul coup, comme la corde d'une arbalète, et il s'élança d'un seul bond en lançant dans l'espace un sifflement aigu.Ernest Capendu (1826-1868)
Je parcours seul cette exhibition de loteries en plein vent, de parades de saltimbanques, de carrousels et de tirs à l'arbalète.Émile Souvestre (1806-1854)
En nous aidant mutuellement, nous parvînmes à faire une arbalète dont on pouvait se servir.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Devant le château passe un wiski, attelé en arbalète de six chevaux, et au premier plan, un homme traîne un tonneau d'eau.Edmond de Goncourt (1822-1896)
L'homme est comme un malheureux attaché à un pilier et tenu en joue par une arbalète qui ne manque jamais son coup.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Je lui parlai, mais elle ne me répondit pas un mot ; au contraire, elle me tourna le dos, et s'enfuit si rapidement qu'une flèche d'arbalète ne l'aurait pas atteinte.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'aubergiste qui organise les repas de noces et les concours d'arbalète se retire des affaires.Paul Adam (1862-1920)
Un matin d'hiver, il partit avant le jour, bien équipé, une arbalète sur l'épaule et un trousseau de flèches à l'arçon de la selle.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et, d'un trait de son arbalète à hausse pied, il lui déchira son harnais de jambe et lui entailla la cuisse.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARBALESTE » s. f.

Arc d'acier qu'on bande avec effort par le secours d'un fer propre à cet usage. Elle sert à tirer des bales, & de gros traits appellés matras ; & alors on la nomme Arbaleste à jalet. Les Anciens avoient aussi de grosses machines à jetter des traits, qu'on appelloit arbalestes, ou balistes. Ce mot vient de arcubalista. Menage. On tient que l'invention de l'arbaleste & de la fronde est deuë aux Pheniciens, quoy que Vegece donne cette derniere à ceux de Majorque.
 
On dit proverbialement d'une chose qui va viste & droit, qu'elle va comme un trait d'arbaleste ; & aussi d'une chose qui n'est pas éloignée, Il n'y a qu'un trait d'arbaleste.
 
ARBALESTE. Terme de Marine, ou Balestrille, ou Baston de Jacob, est un instrument dont on se sert sur la mer pour prendre les hauteurs. Il est composé de deux bastons ou regles de bois, ou de cuivre, qui se mettent à angles droits, & qui ont des divisions sur les bords. La croisée s'appelle marteau ou traversier ; & le montant la flesche. Le marteau est mobile sur la flesche, & a des pinnules à ses extremités. C'étoit autrefois un quart de cercle gradué, & attaché par le milieu à une regle : ainsi il avoit la figure d'une arbaleste, dont il a pris son nom. On l'a appellé aussi Croix Geometrique, & Verge d'or. On l'appelle aussi quelquefois, Radiometre, ou Rayon Astronomique, ou simplement Flesche. Il y a aussi un instrument nommé Demi-arbaleste, qui n'a qu'un des bras du marteau, dont ont parlé quelques Routiers Hollandois. Il y en a quelques-uns au contraire qui ont trois marteaux.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020