arpent

définitions

arpent ​​​ nom masculin

Ancienne mesure agraire (de 20 à 50 ares selon les régions).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On eût dit qu'il avait guéri ses vœux et ses rêves de leur inquiétude, qu'il leur avait enseigné à se borner au même arpent de terre et de tendresse.Auguste Angellier (1848-1911)
Dans cet état de désolation politique, qui durera plus ou moins, un jaune louis vaut mieux qu'un arpent de bois.Léon Gozlan (1803-1866)
Cette île est un banc de rochers, et, dans toute son étendue, il n'y a peut-être pas un arpent de terre labourable.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quels sont tous les frais et toutes les façons de culture d'un arpent, comparés à son produit en nature ?Volney (1757-1820)
Cette fois nous défrichâmes environ un arpent, qui fut partagé en trois portions égales pour recevoir le froment, l'orge et le maïs.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elles gardaient de même leur demi-arpent de potager, que l'aînée se réservait d'entretenir, tandis que la cadette prendrait soin des bêtes.Émile Zola (1840-1902)
Benoîtement, les bonnes gens s'arrondissent à la sourdine d'un arpent, de deux, de cinquante, envahissant, de ci, de là, tout le pays.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le corps fut transporté au pied d'un monticule de sable, qui se trouva d'aventure à un arpent de là, et que l'on égrena sur lui.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Ce quart d'arpent, si pauvrement planté, si encombré de masures et de hangars, lui était cher et lui suffisait.Victor Hugo (1802-1885)
Il y aura plus de vingt poinçons à l'arpent cette année ; mais aussi comme c'est fumé !Honoré de Balzac (1799-1850)
Il trouva l'ex-élève assis pensif sur la clôture du chemin, à un arpent de la maison.Pamphile Le May (1837-1918)
Le prodige, c'est qu'ayant perdu beaucoup de batailles, ils n'aient jamais cédé autant dire un arpent de sol, ces obstinés paysans.Anatole France (1844-1924)
Elle avoit une grande fille demi-géante, avec un visage d'un arpent, pas mal faite toutefois ; à la vérité tout aussi orgueilleuse que sa mère.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Dans un traîneau de place qui suivait le sien, à un arpent de distance, il y avait un homme qui ne pouvait pas endurer cet éblouissement.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Ce seigneur divisait son fief en fermes qu'il concédait lui-même à raison d'un ou deux sols par arpent et d'un demi-minot de blé pour la concession entière.Joseph Marmette (1844-1895)
Ces terres, de qualité excellente, se vendaient déja en 1796, deux dollars l'arpent (total, 2000 livres au lieu de 200 livres), et j'oserais assurer qu'aujourd'hui elles en valent dix.Volney (1757-1820)
Cette cour, assez vaste, était close d'une haie vive ; l'eau rousse d'une mare en occupait les deux tiers ; et un demi-arpent de potager et de fruitier la terminait.Émile Zola (1840-1902)
Est-ce qu'en bêchant mon arpent on ne donnera pas un coup de pioche à ton quartier ?Zulma Carraud (1796-1889)
De l'autre côté de la route s'étendait un arpent de plaine, puis au bout de la plaine, la forêt, calme et profonde.Albert Delpit (1849-1893)
J'attendis assis sur la clôture, à un arpent de la maison, et je repris mon chemin, deux heures après, alors que la défunte fut sortie.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARPENT » subst. masc.

Certaine mesure de la surface des terres, qui est differente selon les diverses Provinces, & qui est ordinairement de cent perches quarrées. L'arpent contient environ un septier de semence. L'arpent de Paris a cent perches, & la perche vingt-deux pieds, qui font deux cens vingt pieds en quarré. Au Perche la perche est de vingt-quatre pieds, & le pied est de treize pouces. L'arpent de Poitou est de quatre-vingt pas de chaque costé. L'arpent de Montargis a cent cordes, & chaque corde a vingt pieds. L'arpent de Clermont en Beauvoisis a cent verges, & chaque verge vingt-six pieds. L'arpent ou le Journal en Bretagne a vingt cordes en longueur, & quatre en largeur, chaque corde de vingt-quatre pieds. Dans le Duché de Bourgogne l'arpent de bois est de quatre cens quarante perches, & le Journal de terre, de vigne, ou de pré, trois cens soixante.
 
Ce mot vient, selon Scaliger, de aripennis, ou de arpendium, ou arvipendium, qui étoit une mesure d'Arpenteur. Pontanus aprés Columella dit que c'est un ancien mot Gaulois dont use Reginon en son Histoire, derivé de aert, & de pandt, mots Danois signifiants une terre bornée. Du Cange dit qu'il vient de arapennis derivé ab arando.
 
On dit par hyperbole d'un homme qui a le nez, le visage, ou quelque partie du corps trop longs, ou mal proportionnés, qu'il a un nez, un visage d'un arpent, &c.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020