Email catcher

d'arrache-pied

Définition

Définition de d'arrache-pied ​​​ locution adverbiale

Sans désemparer, en soutenant un effort pénible. var. ro d'arrachepied.

Synonymes

Synonymes de arrache-pied (d') locution adverbiale

avec ardeur, ardemment

[vieux] sans interruption, sans arrêt, sans débrider, sans désemparer, sans relâche, sans débander (familier)

Exemples

Phrases avec le mot arrache-pied

Sauf par ceux qui travaillent d'arrache-pied à lutter contre la crise épidémique en cours.Ouest-France, Marie TOUMIT, 26/03/2020
L'auteur, catastrophé, remet alors cette fin profondément en question, travaille d'arrache-pied pendant trois semaines et rend, épuisé et inquiet, une nouvelle version à son éditeur.A contrario, 2018, Caroline Coutau (Cairn.info)
Il y travaillait d'arrache-pied, durant la fin de l'après-midi, et jusque dans la soirée.Paul Bourget (1852-1935)
Ce gros travail de fond a remotivé les équipes qui ont vraiment travaillé d'arrache-pied.Ouest-France, Guillaume NÉDÉLEC, 17/06/2021
La présidence irlandaise travaille d’arrache-pied pour garantir que ce sommet soit un succès.Europarl
Il faut se mettre au travail d'arrache-pied.Henri Barbusse (1873-1935)
Les enquêteurs de la police judiciaire ont travaillé d'arrache-pied pour mettre la main sur l'auteur présumé.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 30/08/2020
Tous ses salariés ont planché d'arrache-pied, jours fériés compris, pour mettre au point le premier produit signé par l'entreprise.Capital, 04/03/2021, « Un hôtel transformé en espace de coworking, des chaussures à… »
Le travail de recherche, mené d'arrache-pied pendant près de deux années par nos mastériens, s'attache en effet à étudier l'infiniment petit.Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin, 2017, Alya Aglan (Cairn.info)
Encore une fois, il travaille d'arrache-pied, il s'installe dans une vallée sauvage où personne n'ose s'aventurer car la faune y est terriblement hostile.EMPAN, 2011, Joseph Lacroix (Cairn.info)
Il s'agit de travailler d'arrache-pied et de manière visible pendant toute la semaine qui précède votre entretien d'évaluation.Capital, 09/01/2015, « L'art d'obtenir une augmentation après un an d'oisiveté »
De 1954 à 1978, des mineurs y ont travaillé d'arrache-pied pour en extraire le minerai.Ouest-France, Marion DANZÉ, 20/08/2020
Des acheteurs qui, en plus, s'emploieront toujours à négocier d'arrache-pied.Capital, 01/04/2015, « Immobilier : où les prix vont-ils continuer à baisser ? »
Ses quelque 40 chercheurs, deux fois plus qu'il y a dix ans, travaillent d'arrache-pied pour découvrir les tomates de demain.Capital, 22/08/2016, « Les tomates, reines des étals : des prouesses génétiques vendues… »
Il travaille d'arrache-pied, se familiarisant avec de nombreux instruments : bandonéon, accordéon, sax, harmonica, piano, orgue, flûte, vibraphone !Ouest-France, Frédérique GUIZIOU, 17/12/2016
Cette langue qu'elle apprenait d'arrache-pied lui permettait de lutter contre la dépression et l'angoisse qui l'envahissaient.Che vuoi ?, 2006, Michèle Vierling-Weiss (Cairn.info)
Les administrations se réorganisent et travaillent d'arrache-pied pour redonner au pays un cadre juridique et légal formel.Vie sociale et traitements, 2016, Gilbert Toussaint (Cairn.info)
Tous ont travaillé d'arrache-pied pour que cette édition 2021 soit à la hauteur.Ouest-France, Catherine LEMESLE, 04/09/2021
Certains travaillent certes d'arrache-pied en commission mais que pèsent-ils sur les décisions ?Commentaire, 2004, Alain Duhamel (Cairn.info)
Il me fallut travailler d'arrache-pied pour l'élargir.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de D'ARRACHEPIED adv.

D'une maniere continuë, assiduë & opiniastre. Un Basque fait volontiers dix lieuës d'arrachepied sans se reposer. cet homme est si studieux, qu'il travaille tous les matins six heures d'arrachepied sans distraction.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022