assombri

définitions

assombri, assombrie adjectif

Rendu sombre. Un ciel assombri.
Attristé, devenu soucieux. Un regard assombri.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le temps était assombri par les nuages qui drapaient, comme d'un linceul, la voûte céleste.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le jeune homme remarqua tout de suite que le visage de son hôte s'était assombri.Daniel Lesueur (1854-1921)
Est-ce l'étude et la méditation qui avaient amaigri ses joues et assombri son regard austère ?Gérard de Nerval (1808-1855)
Quel spectacle que celui des flammes dévorantes, sillonnant jusqu'aux nues le ciel assombri par la nuit !Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Tout ce que je puis dire, c'est que depuis ce jour, mon camarade était mélancolique et assombri une heure, puis gai, et plein d'entrain l'heure suivante.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je vous ai déjà dit que l'abandon de cet enfant, fruit d'une faute de jeunesse, avait assombri le reste de ses jours.Ernest Capendu (1826-1868)
Le ciel s'est assombri, un vent froid commence à venir du couchant ; toutes les fenêtres qui s'étaient ouvertes aux rayons d'un beau jour, ont été refermées.Émile Souvestre (1806-1854)
Elle voyait l'avenir, qui lui avait paru un instant éclairci, gros de nouveaux orages, assombri de nouvelles nuées.Jules de Gastyne (1847-1920)
Sa nationalité n'a pu être reconnue, car il est encore distant d'une dizaine de milles, au moment où les brumes du crépuscule ont assombri la mer.Jules Verne (1828-1905)
Par delà la fenêtre, aux vitres de laquelle il s'en venait appuyer son front, un hiver assombri de crépuscule s'illimitait.Camille Lemonnier (1844-1913)
Desmarennes, heureux et convaincu, ne résista plus... un pâle sourire éclaira son visage depuis longtemps assombri.André Lemoyne (1822-1907)
Cette fois-là, en ouvrant ma fenêtre au matin, j'avais vu tout assombri et tout nuageux ce ciel ordinairement si pur.Pierre Loti (1850-1923)
Jusqu'à ses générosités, tout est gâté chez lui par l'orgueil ; jusqu'à ses gaietés, tout est assombri chez lui par la dureté.Hippolyte Taine (1828-1893)
Mais bientôt, le découragement des autres les gagnait, les enveloppait, de même qu'un lumineux coteau est assombri bien vite par les brouillards montant de la vallée.Albert Delpit (1849-1893)
Cependant, chose curieuse, il semble s'éclairer soudain à la vue du ciel assombri et gros de menaces.Michel Corday (1869-1937)
L'herbe descendait dans l'arène en larges gradins ; en haut, un petit bois de lauriers sacrés abritait des rayons du soleil le chef assombri des statues.Aimery de Comminges (1862-1925)
Enfin, ils virent de loin le toit de leur maison qui fumait dans le ciel assombri.Anatole France (1844-1924)
Si mon front est sévère c'est que bien des malheurs l'ont assombri, si mon cœur s'est pétrifié, c'est afin de pouvoir supporter les chocs qu'il a reçus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le temps, superbe le matin, s'était assombri dans l'après-midi, et, à ce moment, de lourds nuages noirs se traînaient péniblement au ciel.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est la peinture ravissante d'un bonheur innocent, à peine assombri par quelques rares accents de mélancolie.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

22/09/2021