aumônier

définitions

aumônier ​​​ , aumônière ​​​ nom

Religieux chargé de la direction spirituelle dans un établissement, un corps. L'aumônier d'une prison.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce matin il m'a fait appeler ; il m'a demandé si je n'avais pas de réponse de l'aumônier, et m'a dit qu'il désirait bien le voir arriver.Madame de Krudener (1764-1824)
Je crois qu'au fond de l'âme il s'imaginait que c'était à peu près comme s'il eût donné un aumônier à ses chevaux et à ses chiens !...Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Alors voici qu'un autre acteur entre en scène : l'aumônier, qui a deviné l'œuvre de salut possible.Georges Rodenbach (1855-1898)
Heureusement d'ailleurs que le rapporteur de la commission de l'industrie nous donne des solutions, avec un psychologue et un aumônier par tranche de 500 salariés.Europarl
Elle avait le médecin ordinaire de sa chambre, son grand aumônier, son chambellan, sa première dame d'atours, son premier ministre, son chancelier surtout, un chancelier qui voulait lui tout dire.Honoré de Balzac (1799-1850)
On voulut savoir quel était ce moyen ; mais l'aumônier déclara qu'il n'en dirait pas le premier mot à personne, la réussite dépendant du secret.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il appela son confesseur et l'envoya recueillir, en compagnie de son aumônier, le secret du vavasseur.Anatole France (1844-1924)
Et c'est un prêtre, un aumônier de régiment, qui apporte ce livre au fils d'un officier !Georges Darien (1862-1921)
Quelques entretiens avec les sœurs, la conversation de l'aumônier, la lecture de quelques livres pieux bornèrent sa vie.Paul Margueritte (1860-1918)
Un aumônier le soutenait, car il semblait prêt à faiblir, comme au terme d'un trop long voyage.Amédée Delorme (1850-1936)
L'épiscopat français se serait fait honneur, si son chef (le grand aumônier) acceptant le juge laïque, il eût demandé le grand jour.Jules Michelet (1798-1874)
Sur une estrade, le directeur, dans son fauteuil de président, avait à sa droite la supérieure et la sœur dénonçante, à sa gauche l'inspecteur et l'aumônier.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le grand aumônier, en effet, qui devait le faire communier avait droit de le faire confesser par qui il voulait.Jules Michelet (1798-1874)
Puis, quand ce favori grandit, pour qu'il eût meilleure apparence, il le tonsura, lui donna figure d'abbé, titre d'aumônier, à vingt ans.Jules Michelet (1798-1874)
Il ne voyageait pas qu'il n'eût un aumônier qui portait dans un pot du pain, du vin, de l'eau et du feu, pour dire la messe en route.Jules Michelet (1798-1874)
C'est celle qui vous servoit, quand vous étiez grand aumônier, & que vous fûtes si malade.François Béroalde de Verville (1556-1626)
L'aumônier l'ayant lu, dit : monsieur, vous êtes fâcheux ; ce latin là est possible prophane ; il n'est pas de bréviaire ; je ne l'entends, ni ne le veux entendre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
L'aumônier qui s'était décidé à revenir me voir me trouva dans de meilleures dispositions d'esprit, et attribua ce brusque changement à la lecture des livres saints.Arnould Galopin (1863-1934)
Il ne voyageait pas qu'il n'eût un aumônier qui portait dans un pot, du pain, du vin, de l'eau et du feu, pour dire la messe en route.Jules Michelet (1798-1874)
C'est un braillard qui fait bien du tapage, et s'il a quelque petit cousin imbécile, il le mettra au séminaire pour que j'en fasse un aumônier.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUMOSNIER » subst. masc.

est un Officier Ecclesiastique qui sert le Roy, les Princes & les Prelats dans les fonctions qui regardent le service de Dieu. Le Grand Aumosnier officie devant le Roy aux grandes ceremonies. L'Aumosnier de quartier aide au Roy à faire ses prieres, & fait la benediction de la table. Les Aumosniers des Prelats les servent à l'autel dans les jours qu'ils officient. Il y a aussi un premier Aumosnier chez le Roy, & des Aumosniers ordinaires.
 
On appelle aussi Aumosnier dans un Couvent, un Officier claustral qui est pourveu d'une Aumosnerie.
 
AUMOSNIER, en vieux stile de Coustumes, a signifié Legataire. On ne peut estre aumosnier, & personnier tout ensemble, c'est à dire, legataire, & heritier.
 
Ce mot vient du Grec eleimosyni, qui vient d'eleeo, misereor.