autruche

 

définitions

autruche ​​​ nom féminin

Oiseau coureur de grande taille, à ailes rudimentaires. Plume d'autruche. —  Un estomac d'autruche, qui digère tout.
locution Pratiquer la politique de l'autruche, faire l'autruche, refuser de voir le danger (comme l'autruche qui se cache la tête pour échapper au péril).
L'autruche L'autruche - Crédits : iStockphoto/Peter Malsbury Crédits : iStockphoto/Peter Malsbury
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ressemble parfois à une autruche plantant sa tête dans le sol pour essayer d'ignorer les problèmes qui l'entourent.Europarl
Précaution d'autruche candide qui croit se rendre invisible en cachant sa tête sous son aile.Émile Gebhart (1839-1908)
Alors nous eûmes beau jeu ; car, aussitôt que l'autruche eut perdu l'usage de ses yeux, elle se laissa lier et garrotter sans résistance.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les confessions ne sont que le sable du désert où l'autruche traquée se cache la tête.Marc Elder (1884-1933)
Je ne suis pas prêt à me mettre à penser à court terme et à pratiquer la politique de l’autruche.Europarl
Il enfonce la tête jusqu'aux épaules dans les complications terreuses d'un trou ; mais, la conscience volatilise cette ruse d'autruche.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Cette politique de l'autruche, cette stratégie du «ni vu, ni connu», va probablement devoir se payer très bientôt.Europarl
Faire la politique de l’autruche à outrance et oublier que nous sommes sur un marché international ne nous permettra pas de régler cette situation.Europarl
Nous ne pouvons pas pratiquer la politique de l'autruche mais nous devons oser faire face aux problèmes, et c'est ce que fait ce rapport.Europarl
Obéissant à une pudeur d'autruche, elle cacha sa figure dans ses mains et cessa de se défendre.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'autruche et le pécari furent préparés aussitôt, c'est-à-dire dépouillés de leur peau coriace et coupés en tranches minces.Jules Verne (1828-1905)
Ce n'est pas ma faute s'ils ne sont pas aussi gros que des œufs d'autruche, comme je l'aurais voulu.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il n'y a aucune raison de pratiquer la politique de l'autruche : nous devons étudier de façon très honnête les coûts qu'engendrera pour nous cette extension.Europarl
Je voudrais être autruche et me nourrir de barres de fer et de tout ce que mon gésier pourrait digérer.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La plupart de nos travaux étaient terminés, et l'éducation de l'autruche ne remplissait qu'à demi nos moments perdus.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Dissertation historique et philologique sur un poisson d'argent, et sur un œuf d'autruche, exposés dans une cathédrale dans les treizième et quatorzième siècles.Gabriel Peignot (1767-1849)
Un éléphant blanc, caparaçonné d'un filet d'or, accourt, en secouant le bouquet de plumes d'autruche attaché à son frontal.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le pacte est stupide quand il y a le feu à la maison, et vous avez raison, cessons de faire l'autruche.Europarl
Pratiquer la politique de l'autruche et faire comme si de rien n'était, ce n'est pas la bonne voie.Europarl
Or, nous pratiquons la politique de l'autruche et nous n'assumons pas la responsabilité de ce qui arrive à toutes ces femmes et à tous ces enfants exploités ici et maintenant.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUTRUCHE » subst. fem.

Grand oiseau qui a les ailes courtes, fort estimé pour ses plumes, qui servent d'ornement aux chapeaux, aux lits, aux dais, &c. Les Autruches se chassent en Afrique. Elles sont si communes au Perou, qu'elles vont par troupes comme le bestail. Les Sauvages en mangent la chair ; & leurs oeufs sont bons, quoy que de difficile digestion. Les femelles sont presque toutes meslées de gris, de noir & de blanc. Les masles sont blancs & noirs, & sont bien plus estimés, parce que leurs plumes sont plus larges & mieux fournies, leurs bouts plus touffus, & leurs soyes plus fines. On ne les chasse qu'aprés leur muë, & lors que leur plumage est sec. Ce sont des oiseaux fort vistes qu'on chasse avec des Barbes harpés comme levriers, qui les attrapent à la course. L'Autruche se sert de ses ailes non pas pour voler, mais pour aider à sa course, lors que le vent luy est favorable ; car alors elle s'en sert comme un navire fait de ses voiles. Lors que l'Autruche voit que ses oeufs sont prests à éclorre, elle en casse quatre, qui venant à se corrompre, il s'y engendre quantité de vers dont ses petits se nourrissent, comme témoigne le Pere Acaret en sa Relation du Perou. Aelian avoit dit autrefois quelque chose de semblable. On a veu vers le Cap de Bonne Esperance des oeufs d'Autruche si gros, qu'un seul suffit pour donner à manger à sept hommes. On a fait la dissection de plusieurs Autruches dans l'Academie des Sciences : la plus grande étoit de sept pieds & demi de haut depuis la teste jusqu'à la terre. L'Autruche a l'oeuil comme l'homme en ovale, ayant de grands cils, & la paupiere d'enhaut mobile, contre l'ordinaire des oiseaux, avec une paupiere au dedans comme l'ont la plus-part des brutes. Son bec est court & pointu, sa langue petite, & adherente comme aux poissons ; ses cuisses grosses, charnuës & sans plumes, couvertes d'une peau blanche un peu rougeastre, rayée par des rides qui representent un reseau dont les mailles pourroient laisser entrer le bout du doit. Ses jambes sont couvertes par devant de grandes escailles en table, ses pieds fendus, & composés seulement de deux doits fort grands, & aussi couverts d'escaille avec des ongles aux grands doits, & non pas aux petits. Elle n'a pas des plumes de diverse sorte, comme les autres oiseaux, qui en ont de molles & lanugineuses pour leur servir de fourrure, & d'autres dures & fermes pour voler. Celles de l'Autruche sont toutes molles & effilées comme le duvet. Elles ne servent ni à voler, ni à les vestir. Elles ont le tuyau justement au milieu de la plume : c'est pourquoy les Egyptiens representoient la Justice par une plume d'Autruche. La peau de son col est de chair livide couverte d'un fin duvet blanc clair-semé & luisant qui tient plus du poil que de la plume. Son corps est couvert de plumes noires, blanches & grises. Celles qu'on voit d'autre couleur sont seulement teintes. Les grandes qui sortent des ailes & de la queuë sont ordinairement blanches. Celles du rang d'aprés sont noires. Celles qui garnissent le dos & le ventre sont noires, ou blanches. Ses flancs n'ont point de plumes, non plus que les cuisses, & le dessous des ailes. Au bout de chaque aile il y a deux especes d'ergots longs d'un pouce, creux, & ressemblants à de la corne, à peu prés semblables aux aiguillons d'un porc-espic. Quant au dedans, on y a trouvé cinq diaphragmes ou cloisons qui divisent le tronc en cinq parties, dont quatre ont la situation droite de haut en bas, & un cinquiéme situé en travers. Ses ventricules ont été trouvés remplis de foin, d'herbe, d'orge, de feves, d'os, & de caillous, dont il y en avoit de la grosseur d'un oeuf de poule. On a trouvé dans un jusqu'à 70. doubles la plus-part usés & consumés presque des trois quarts, & rayez apparemment par leur frottement mutuel, plustost que par erosion. Mais il faut remarquer que les Autruches avalent le fer, de même que les autres oiseaux avalent les caillous, pour aider à broyer leur nourriture, & non pas pour s'en nourrir & pour le digerer, comme ont crû les Anciens : au contraire elles meurent quand elles en ont beaucoup avalé. Diodore Sicilien appelle les Autruches, des Cerfs-oiseaux. D'autres nomment l'Autruche, Struthiocamelus, c'est à dire, Coq-chameau, selon Scaliger. Ce mot vient de struthio, struthiocamelus. Menage le derive de avis struthia, & pretend qu'il faut écrire Austruche.
 
On dit figurément à un homme qui mange beaucoup, ou des viandes difficiles à digerer, qu'il a un estomac d'Autruche.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020