avaleur

 

définitions

avaleur ​​​ , avaleuse ​​​ nom

Personne qui avale (qqch.). —  locution Avaleur de sabres, saltimbanque qui introduit une lame dans son tube digestif.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le sobriquet d'avaleur de sabres, d'autant plus curieux que personne, sur le boulevard, n'avait connaissance de l'ancien métier de monsieur le marquis, lui resta.Paul Féval (1816-1887)
Allons, vous me regardez comme un avaleur d'épées.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le lendemain nous prîmes à l'émérillon ce redoutable avaleur, dans le ventre duquel nous trouvâmes encore les doigts de pied et les os du crâne de notre pauvre gabier.Édouard Corbière (1793-1875)
Le dîner s'est passé sans coup férir, bien que ce grand avaleur de sabres me parût plus rogue et plus cambré que les autres jours.George Sand (1804-1876)
Jusqu'à l'âge de vingt-cinq ans, il avait exercé, çà et là, la respectable et triple profession de marchand de vulnéraire, avaleur de sabres et sauteur de cordes.Paul Féval (1816-1887)
Je ne sais pas si je me trompe, mais il me semble résulter de mes observations que la partie de l'avaleur, si intéressante pourtant, continue de baisser dans notre patrie.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVALEUR » s. m.

Qui avale. On dit d'un Charlatan, que c'est un avaleur de pois gris. On le dit aussi d'un homme fort goulu. On dit du Capitan, d'un fanfaron, que c'est un mangeur, un avaleur de charrettes ferrées.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020