aviateur

définitions

aviateur ​​​ , aviatrice ​​​ nom

Personne qui pilote un avion (➙ pilote), un aéronef ou appartient au personnel technique navigant de l'aviation.

synonymes

aviateur, aviatrice nom

pilote (d'avion)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les nuages et l'électricité qui les accompagnent si souvent sont, en outre, des embarras ou des dangers que l'aviateur devra éviter.Louis Gastine (1858-1935)
Tu dois penser que ton aviateur t'oublie ; à part les cartes postales forcément brèves que tu as sans doute reçues, tu n'as encore aucune nouvelle détaillée de lui.Marcel Nadaud (1889-?)
Faire deux cent cinquante ou trois cents kilomètres en tournant pendant trois, quatre ou cinq heures dans une même étendue, devient chose aussi fastidieuse pour le public que pour l'aviateur.Louis Gastine (1858-1935)
Ces perturbations et ces ondes impliquent la nécessité pour l'aviateur en voyage, de s'élever jusqu'à une altitude où elles sont moins nombreuses.Louis Gastine (1858-1935)
Au même pas de course, dans la même angoisse, les amis de l'aviateur s'élancent vers lui.Michel Corday (1869-1937)
De la discussion qui s'engagea entre les aérotouristes, résulta que le départ serait opéré de bonne heure, afin d'essayer de contenter l'enragé aviateur.Henry de Graffigny (1863-1934)
Le tout se termina par une chute grave pour l'aéroplane, mais qui ne laissa à l'aviateur que de fortes contusions.Louis Gastine (1858-1935)
Mais, est-ce à dire que l'aviateur pilotant un aéroplane risque à chaque instant son existence ?Louis Gastine (1858-1935)
Au faîte d'un perron, un deuxième pipelet, plus chamarré encore que le premier, accueillit l'aviateur.Michel Corday (1869-1937)
Dame, tout en complimentant l'aviateur, il gardait bien des airs de grand chef, de monsieur qui a des moyens.Michel Corday (1869-1937)
S'il y a un vent modéré, l'aviateur est favorisé car, sur le champ de manœuvres d'où il part, il peut s'orienter de façon à marcher contre ce vent.Louis Gastine (1858-1935)
Aussi dès que nous avons su qu'un aviateur avait atterri dans les environs et ne repartait que le lendemain....Marcel Nadaud (1889-?)
L'aviateur leva le bras et l'immense oiseau, dont les ailes paraissaient lumineuses dans le jour atténué, s'enfuit au ras du sol.Michel Corday (1869-1937)
L'oxygène n'est d'ailleurs pas moins indispensable au moteur de l'aéroplane qu'à l'aviateur ; sa rareté dans les hautes régions de l'atmosphère nous en interdit donc doublement l'accès.Louis Gastine (1858-1935)
N'ayant ni la puissance relative, ni la promptitude de réaction de l'oiseau, l'aviateur doit s'appliquer à simplifier la gouverne de son appareil.Louis Gastine (1858-1935)
Elle s'extasie devant les installations sommaires qui trahissent pourtant le goût et la personnalité de chaque aviateur.Michel Corday (1869-1937)
La jeune fille s'émeut surtout de la légende dont se pare déjà la courte vie de l'aviateur.Michel Corday (1869-1937)
L'aviateur peut enfin s'être élevé en air calme et se trouver au moment où il va descendre, dans un courant de vent plus ou moins vif.Louis Gastine (1858-1935)
L'infanterie approche silencieusement ; l'aviateur met le feu à la boîte à sardines, les fantassins s'emparent du pilote.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Après cet exploit, l'aviateur fut malheureusement victime d'un accident, encore mal connu, de son monoplan.Louis Gastine (1858-1935)
Afficher toutRéduire