avidement

 

définitions

avidement ​​​ adverbe

Avec avidité. Manger avidement. —  Regarder avidement qqn.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avidement, gloutonnement, la mère la saisit, l'examina, la palpa, la dévora du regard depuis les cheveux jusqu'aux ongles des pieds...Michel Zévaco (1860-1918)
Le jean-le-blanc mange de préférence les mulots et les souris, et si avidement qu'il les avale sans même leur donner un coup de bec.Jules Michelet (1798-1874)
Il mangea avidement, et, en même temps, pour soutenir son cœur, il ouvrit le poëte romain.Jules Michelet (1798-1874)
Je n'y ai point porté ce sentiment d'un âge qui cherchait avidement leurs beautés sauvages.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Ceux-ci s'emparent avidement de ces plantes succulentes, les broient entre les dents et avalent le jus et les fibres.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il semble que tout se taise pour écouter et recueillir avidement cette voix brûlante de désirs et palpitante de joies que le rossignol exhale.George Sand (1804-1876)
Le marin composa une sorte de mixture, et l'introduisit entre les lèvres de l'ingénieur, qui parut humer avidement ce mélange.Jules Verne (1828-1905)
Coconnas aspirait avidement l'air de la nuit, quoique cet air fût tout chargé de pluie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est pour se fuir eux-mêmes que les esprits frivoles, stériles, recherchent si avidement les distractions de la société.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Peu de gens savaient lire, mais celui qui savait, lisait tout haut ; les ignorants écoutaient d'autant plus avidement ; ils gardaient dans leurs jeunes et ardentes mémoires, des livres entiers.Jules Michelet (1798-1874)
L'année suivante, je parcourus avidement ces solitudes ; je m'y égarais à dessein, content lorsque j'avais perdu toute trace de ma route et que je n'apercevais aucun chemin fréquenté.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
La crémation, en ce saint lieu, est recherchée avidement des fidèles, et les bûchers brûlent nuit et jour.Jules Verne (1828-1905)
J'ouvris avidement la porte de l'échoppe ; et le cœur battant comme à un premier rendez-vous d'amour, j'entrai.Émile Blémont (1839-1927)
Elle but avidement le breuvage qu'il lui présentait et ne le reconnut pas tout de suite, le prenant pour le médecin.Arsène Bessette (1873-1921)
Les pacants étendaient avidement les bras vers la coupole sacrée et les agitaient comme des ailes.Georges Eekhoud (1854-1927)
Une fièvre ardente le dévorait et il buvait avidement, à même sa cruche, une eau qui augmentait son mal.Anatole France (1844-1924)
Son cœur avait maintenant des battements désordonnés, tandis que ses regards interrogeaient avidement le prêtre.M. Maryan (1847-1927)
Il tendit à la vieille un paquet ; la vieille sen empara avidement et sortit, toujours suivie de son chat.Gaston Leroux (1868-1927)
Après que nous eûmes avidement vidé le contenu de cette bienfaisante gourde et pris quelques minutes de repos, nous nous remîmes en route rafraîchis et réconfortés.Charles Deguise (1827-1884)
La petite ombre se penchait avidement, se retirant à peine assez vite pour ne pas être écrasée par d'autres voitures qui entraient.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVIDEMENT » adv.

D'une maniere avide. On connoist la bonté d'un cheval à le voir manger avidement son avoine.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020