bachelier

 

définitions

bachelier ​​​ , bachelière ​​​ nom

nom masculin Histoire Jeune gentilhomme qui aspirait à devenir chevalier.
nom Titulaire du baccalauréat.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Or, c'était le vieux bachelier, nous devons le dire, qui avait eu soin de faire apporter la provision de combustible trouvée par les voyageurs dans leur nouveau domicile.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Le bachelier accepta l'offre, il demeura ; on ajouta à l'ordinaire une paire de pigeonneaux ; à table, on parla de chevalerie.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le modeste titre de bachelier suffit pour modifier la situation d'un inculpé cité à la barre d'un tribunal, vis-à-vis du magistrat appelé à le juger.Léon de Rosny (1837-1914)
Un garçonnet aspirant à être reçu bachelier de cette école, est amené par sa mère au professeur, qui a sa chaire, dans un jardin chargé de fruits.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Allons, lui disait le bachelier, prenez courage et levez-vous, afin de commencer notre vie pastorale.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Son bagage était tout juste celui d'un bachelier qui, sorti du collège, a satisfait quelques curiosités.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si l'on n'y mettait une complaisance parfois excessive, la plupart des jeunes gens ne recevraient pas leur diplôme de bachelier.Gustave Le Bon (1841-1931)
Bachelier, répliqua le licencié, vous vous trompez grandement quand vous croyez que savoir manier l'épée soit chose inutile.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il n'y a livre si médiocre qui ne contienne quelque chose de bon, dit le bachelier.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Vous avez accepté dans vos bureaux un jeune homme, le fils d'un colonel, bien qu'il n'ait pu présenter le diplôme de bachelier.Émile Zola (1840-1902)
Un bachelier en médecine, qu'il avait mis auprès d'elle pour la soigner, eut le malheur de partager son lit : elle devint enceinte, et, lui, lépreux.Paul Lacroix (1806-1884)
Bachelier, grand curieux de fleurs, les en apporta, il y a environ quarante ans (soit 1640).Eugène Muller (1826-1913)
Un bachelier, dans son discours de réception, ne prononcerait pas mieux et plus noblement un plus grand nombre de sentences vides.Hippolyte Taine (1828-1893)
C'est sans autre diplôme que celui de bachelier qu'il est parvenu aux premiers emplois de l'enseignement universitaire.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce fut avec un si beau titre qu'il se présenta pour demander le doctorat, et qu'il l'obtint, en 1314, plus de dix ans après qu'il eût été reçu bachelier.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Eugène avait subi cet apprentissage à son insu, quand il partit en vacances, après avoir été reçu bachelier ès lettres et bachelier en droit.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Crie à haute voix que tu es littérateur, on te demandera ton diplôme de bachelier ès lettres.Émile Zola (1840-1902)
Il lui conseilla un amour paisible, tendre, ingénu, platonique même, conforme en tous points à celui que ressent un bachelier de dix-sept ans pour une fillette de quinze.George Sand (1804-1876)
Au contraire, repartit le bachelier ; comme stultorum infinitus est numerus, infini est le nombre de ceux à qui a plu cette histoire.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il est bachelier comme moi... et il mendie ; et il n'en a pas pour une semaine à vivre... peut-être il va pousser un dernier cri et mourir !Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BACHELIER » s. m.

Celuy qui a le degré de Baccalaureat. Bachelier en Theologie, en Medecine, en Droit Civil, & Canon.
 
On a aussi appellé Bacheliers, les jeunes Escuyers ou Chevaliers qui faisoient leur premiere campagne. Dans les Coustumes d'Anjou, du Maine & autres, on appelle Bacheliers, les Seigneurs qui ont Chasteaux, Forteresses, ou maisons sorties de Comtés, Vicomtés, Baronnies ou Chastelenies, & qui ont pareille Justice : & on appelloit Bachele, ou Bacele, la Chastelenie ou Seigneurie tenuë par un Bachelier qui n'avoit pas encore droit de banniere. La Bachelerie étoit autrefois un degré au dessous de la Chevalerie, & le Bachelier étoit entre le Chevalier & l'Escuyer ; & Fauchet tient que ce mot vient de bas Chevalier. Loyseau dans le même sens le derive de bas eschelon, parce que c'étoit le dernier des Ordres Militaires. Menage dit que ce mot vient des vieux François & des Picards, qui appellent Bacheliers & Bachelettes, les jeunes garçons & les jeunes filles. Rhenanus dit qu'il vient de Bacillus, du nom d'un petit baston qu'on mettoit à la main de ceux à qui on donnoit permission de lire, ou à qui on donnoit l'investiture de quelques Fiefs. On les a nommés d'abord Bacilliers, & en Latin Bacularii. Alcyat & Vivés disent que le mot de Baccalaureat vient de ce qu'on couronnoit autrefois les Poëtes de laurier, à baccis lauri. Gregorius Tholosanus & Gosselin disent que ce mot vient à Vassis, & qu'on a dit Baccellarii, quasi Vassalarii, aut minores Vassi.
 
Du Cange croit avec plus d'apparence, que ce mot vient de baccalariae, qui étoient des especes de metairies qui consistoient en plusieurs mas ou pieces de terres, dont chacune contenoit douze arpents, ou le labourage de deux boeufs ; & qu'ainsi on appelloit Bacheliers, ceux qui possedoient, ou qui cultivoient ces Bacheleries. Il y a encore des Gentilshommes qu'on appelle de la Bachelerie, du nom de leurs terres. Il ajoûte que Bachelier signifioit quelquefois Laboureur, & quelquefois Bourgeois d'une ville. On appelloit aussi autrefois Bachelier, celuy qui avoit vaincu en un Tournois la premiere fois qu'il avoit combattu, ou Bachelier d'armes.
 
BACHELIER, est aussi parmi les artisans, & dans tous les corps de mestiers, un Maistre élû pour assister les Jurés en la fonction de leurs charges. On élit tous les ans deux Jurés & deux Bacheliers du mestier. En l'ancienne Coustume de Paris on a appellé Bacheliers, tous ceux qui étoient gradués & passés Maistres en quelque art que ce fût.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020