badigeonnage

 

définitions

badigeonnage ​​​ nom masculin

Action de badigeonner.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Or, ce qui distingue principalement les gens du monde des catégories d'individus plus simples, c'est surtout une sorte de vernis, de conventions, un badigeonnage d'hypocrisie compliquée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ça ne te fait rien qu'au lieu d'un badigeonnage amorphe, je représente un chrysanthème ?Alphonse Allais (1854-1905)
Le badigeonnage, comme tous les bons procédés de sabotage s'attaque donc à la caisse patronale et la tête des clients n'a rien à en redouter.Émile Pouget (1860-1931)
Le sacré-cœur s'était fait marbre, bronze, badigeonnage et bois doré.Victor Hugo (1802-1885)
Et que dirait un sous-chantre du seizième siècle, en voyant le beau badigeonnage jaune dont nos vandales archevêques ont barbouillé leur cathédrale ?Victor Hugo (1802-1885)
C'est au point que, pour les patrons coiffeurs, la crainte du badigeonnage est devenue la plus convaincante des sanctions.Émile Pouget (1860-1931)
Il domine de fort près la ville et comme on lui a donné, à l'extérieur, un badigeonnage rose, on peut de loin se faire illusion sur le noir de l'intérieur.Dorothée de Dino (1793-1862)
En outre, il nous fit payer (toujours par menace) le badigeonnage et le repicage de toute sa maison, à cause de la contagion du rhume.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020