bailli

 

définitions

bailli ​​​ nom masculin

Histoire Officier qui rendait la justice au nom du roi ou d'un seigneur. Les baillis et les sénéchaux.
Dignité dans l'ordre de Malte. Le bailli de Suffren.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, prenant le bailli par les deux épaules, il le suspendit à un chêne qui n'avait pas moins de soixante pieds de hauteur.Jules Janin (1804-1874)
Celui-ci le ramassa aussitôt, et donna quelques instants de répit au bailli tandis qu'il s'occupait à éteindre le feu qui en consumait déjà une partie.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Avant de se retirer dans ses appartements, elle fit venir le seigneur et le bailli.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Le bailli, pris à l'improviste, se vit dans l'impossibilité de lui adresser un discours, contre-temps qui l'aurait rendu malade s'il n'avait pas dû se marier ce jour-là.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Le bon sens du bailli lui avait fait faire les mêmes remarques, et il en avait tiré les mêmes conséquences.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le bailli aimait les propos sans réplique ; il n'avait pas accoutumé les chirurgiens de ses équipages à ouater leurs paroles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
M. le bailli devant lequel devait comparaître mon oncle est un personnage trop important pour que je néglige de vous faire son portrait.Claude Tillier (1801-1844)
Et si ce bailli, n'eust diligemment seu la vérité, un bon et honneste personnage eust esté emprisonné et gehenné.Paul Lacroix (1806-1884)
Ceci dit, le dominicain entre en matière, et, parmi ces historiettes, nous choisissons la présente histoire du diable et du bailli.Jules Janin (1804-1874)
Le bailli, ayant pris cette précaution salutaire, monta sur un poney montagnard qu'on lui avait amené.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il semblait par malheur que chaque nouveau discours dût contenir quelque chose d'offensant pour mon ami le bailli.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Klim était arrivé dans un pays dont les habitants ont la forme d'arbres, et celui sur lequel il a voulu monter n'est autre que la femme du bailli de l'endroit.Eugène Muller (1826-1913)
Pour nommer un prévôt, le bailli demande aux « advocats, procureurs, gens de pratique et d'autre estat » la désignation de trois ou quatre personnes capables.Jules Michelet (1798-1874)
Un ferme magistrat, le bailli de la ville, éclata, vint lui-même trouver les fourbes, les menaça, les dénonça.Jules Michelet (1798-1874)
Le bailli arrive ; son neveu essuie toutes ses fougues, et le fait résoudre à attendre encore quinze jours.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Item, doit avoir une table et brælang à part luy, sur un des fiefs du palais, ou en telle place qu'au bailli plaira ordonner.Paul Lacroix (1806-1884)
Il agissait ainsi par envie ou autrement, et il était sans doute soutenu par le recteur ou le bailli de la vieille ville.Paul Lacroix (1806-1884)
Le bailliage aura vingt fois le temps d'être saccagé, la seigneurie violée et le bailli pendu.Victor Hugo (1802-1885)
Le bailli baissa la tête en se demandant où en voulait venir le prince des ténèbres ?Jules Janin (1804-1874)
Le roi fit un signe de remerciement de ce que l'on avait si bien compris sa pensée, et emmena le bailli chez lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAILLIF, ou Bailli » s. m.

en termes de Guerre, est le Chef de la Noblesse de la Province, & celuy qui la commande quand on convoque l'Arriere-ban.
 
Le Bailli du Palais, le Bailli de Vermandois sont des hommes d'espée. Le Bailli, le Senechal, & le Prevost sont des noms qu'on donne en divers lieux pour les mêmes fonctions.
 
BAILLIF, en termes de Palais, est un Officier de robbe qui rend la justice dans certain ressort, qui étoit autrefois renduë par le Bailli noble, dont celuy-cy n'est que le Lieutenant, tel qu'est celuy qui rend la justice au Bailliage du Palais. On les a appellés Baillifs, parce qu'ils avoient la charge & l'administration d'une Justice, ou d'une Seigneurie, & étoient conservateurs & gardiens des biens du peuple contre ceux qui les vouloient opprimer.
 
Il y a aussi des Baillifs de robbe, qui ne sont point Lieutenants de Baillifs nobles, & qui sont Juges dans des Sieges subalternes, comme le Baillif de St. Germain des Prez, le Baillif du Temple. Il y a une Ordonnance de St. Louïs qui deffend aux Baillifs de faire des acquisitions dans leurs Bailliages pendant l'exercice de leur charge, ni pour eux, ni pour autruy, sans permission du Roy ; & ils étoient obligés de demeurer 40. jours sur les lieux aprés avoir fini leur exercice, pour répondre aux plaintes que l'on voudroit faire contre eux.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020