bain-marie

 

définitions

bain-marie ​​​ nom masculin

Liquide chaud dans lequel on met un récipient contenant ce que l'on veut faire chauffer. Sauce réchauffée au bain-marie.
Le récipient qui contient ce liquide. Des bains-marie.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai pris vingt-quatre pintes de lait sortant de la vache, je l'ai rapproché au bain-marie, et réduit aux deux tiers de son volume en l'écumant très-souvent.Nicolas Appert (1749-1841)
Lorsque toutes les bouteilles sont ainsi disposées, après les avoir bien bouchées, ficelées, etc., je les mets au bain-marie couvert jusqu'à ce qu'il entre en ébullition.Nicolas Appert (1749-1841)
En effet, il est facile de voir que cette nouvelle méthode n'a rien de particulier, que l'application de toutes les substances à l'action de l'eau bouillante du bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Après que les unes et les autres sont bien égouttées, je bouche, etc., et je les mets au bain-marie pour y recevoir un bouillon seulement, etc.Nicolas Appert (1749-1841)
A l'époque où je ne pratiquais que le bain découvert, je ne m'étais jamais inquiété de la différence qui pouvait exister entre ses résultats et ceux du bain-marie couvert.Nicolas Appert (1749-1841)
J'ai mis toutes les bouteilles contenant ces diverses préparations dans le même bain-marie, et leur ai laissé prendre seulement un bon bouillon.Nicolas Appert (1749-1841)
Comme ces bouteilles sont légères, on les maintient droites dans le bain-marie, au moyen d'une grille ou de tout autre objet.Nicolas Appert (1749-1841)
Je les mets ensuite en bouteilles ou en boîtes, en leur donnant un bouillon au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Lorsque le haricot se trouve un peu gros, je le fais couper de longueur en deux ou trois ; de cette manière, il n'a besoin que d'une heure au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Après les avoir bien bouchées, etc., je les mets au bain-marie, et leur donne un quart d'heure d'ébullition.Nicolas Appert (1749-1841)
Quand elles sont bien ramollies, on les fait chauffer et fondre au bain-marie, jusqu'à ce qu'elles forment une bouillie ni trop claire ni trop épaisse.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les fruits et leurs sucs demandent la plus grande célérité dans les procédés préparatoires, et particulièrement dans l'application de la chaleur au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
On les prépare à l'ordinaire, cuits à moitié seulement : on les met ensuite en boîtes, et on leur fait subir une demi-heure d'ébullition au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Le tout étant ainsi disposé, je porte l'appareil au bain-marie par les anneaux e e, et je le place sur un faux-fond percé de trous.Nicolas Appert (1749-1841)
On les met ensuite en boîtes ou en bouteilles, et on leur donne un quart d'heure de bouillon au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Je me bornerai ici à décrire les procédés du bain-marie couvert, tel que je le pratique depuis près de quatorze ans.Nicolas Appert (1749-1841)
Aussitôt je retire le feu de l'appareil ; un quart d'heure après, je découvre le bain-marie, et une demi-heure plus tard, je retire les bouteilles.Nicolas Appert (1749-1841)
Je bouche, etc., et mets au bain-marie, pour leur donner une heure et demie de bouillon.Nicolas Appert (1749-1841)
Tous les objets ci-dessus désignés et autres n'auront besoin que d'être disposés à demi ou aux trois quarts cuits pour recevoir l'application du bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Lorsqu'il a été clarifié et refroidi, je l'ai mis en bouteilles, etc., pour lui donner un quart d'heure de bouillon au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
Afficher toutRéduire
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020