Email catcher

béant

Définition

Définition de béant ​​​ , béante ​​​ adjectif

littéraire
Grand ouvert. Une plaie béante.
Qui ouvre grand la bouche. Béant d'admiration.

Synonymes

Synonymes de béant, béante adjectif

(grand) ouvert

Exemples

Phrases avec le mot béant

Le trou béant dans la muraille a lui été sécurisé par un échafaudage.Ouest-France, 01/01/2021
À la place de la chambre de travail, les sauveteurs ne vont trouver qu'un cratère béant et les corps déchiquetés des trois ouvriers.Ouest-France, 03/03/2018
Par les portes de l'hélicoptère laissées béantes, un homme se penche dans le vide au-dessus de la capitale, retenu par un câble et un harnais, objectif au poing.Géo, 24/03/2020, « Paris : des vues du ciel inédites et surprenantes »
Chez certains parents, le deuil d'un bébé en période anténatale laisse comme une plaie béante là où la rencontre avec le bébé vivant était attendue.Le Carnet PSY, 2014, Bérengère Beauquier-Maccotta (Cairn.info)
Une autre équipe a ensuite posé un plancher en bois pour fermer l'ouverture béante.Ouest-France, 17/09/2016
Cependant il y a un vide béant : la question sociale.Europarl
Chapardeurs et débrouillards, les gamins se faufilent avec aisance dans les interstices, parfois béants, d'un univers qu'ils ramènent à leur hauteur.Études, 2021 (Cairn.info)
Au-dessus de leurs têtes, un trou béant dans le toit, résultat d'un tir d'obus.Géo, 14/11/2018, « Les trésors en péril du patrimoine syrien »
Selon elle, le grêlon devait faire entre 30 et 40 centimètres et s'est fractionné en s'écrasant sur le sol, laissant un trou béant dans la toiture au niveau de l'entrée.Capital, 31/05/2021, « Un bloc de glace venu du ciel transperce le toit… »
Dans les marges occultées, quoique béantes, de l'extrême capitalisme où se mène la guerre qu'on ne voit pas.Lignes, 2012, Alain Hobé (Cairn.info)
Cette faille béante du masque d'où ne sort aucun son, aucun cri, sinon muet.Essaim, 2010, Ferdinand Scherrer (Cairn.info)
Un accident de camion avait causé un trou béant au second étage du bâtiment.Ouest-France, 11/09/2020
A la place des sept salles de cinéma, restaurants, bars et esplanade végétalisée vantés par la mairie ne se trouve qu'un trou béant derrière une façade éventrée.Capital, 26/02/2020, « Marseille, championne de la gabegie immobilière »
Cette poétique s'avère être un monde en soi recréé sur le vide béant d'une amnésie linguistique.Études anglaises, 2005, Kerry-Jane Wallart (Cairn.info)
Il s'en sort sans dommage mais constate la formation soudaine d'une cavité à l'endroit de son passage : un trou béant d'environ cinq mètres de profondeur.Ouest-France, 11/05/2015
Des bouches ouvertes pour crier restaient béantes ; des mains s'envolaient coupées.Gustave Flaubert (1821-1880)
Médor écoutait, bouche béante, et comprenait à demi.Paul Féval (1816-1887)
De plus, les lacunes du tourisme singapourien devenaient béantes, avec le manque d'attractions et l'image d'ennui.Monde chinois, 2012, Frédéric Bouchon (Cairn.info)
À l'étage, plus de plancher, plus de mur, des ouvertures béantes à ciel ouvert.Ouest-France, 31/05/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BEANT, ANTE adject.

Qui monstre une grande ouverture. On depeint les dragons avec une gueule beante ; l'Enfer comme un gouffre beant.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.