bénitier

 

définitions

bénitier ​​​ nom masculin

Vasque destinée à contenir l'eau bénite.
locution, familier Grenouille de bénitier : bigote.
Mollusque de grande taille, dont la coquille servait parfois de bénitier. ➙ tridacne.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que chaque fidèle vous emporte dans sa chambre et vous place au fond de son lit, près du bénitier que vos fleurs délicates parfumeront d'une odeur toute suave et céleste !Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Elle s'arrêta un instant devant le bénitier, ôtant son gant, se signant d'un geste joli.Émile Zola (1840-1902)
L'abbé se dressait vers le petit bénitier, suspendu au-dessus de son lit, pour asperger d'eau sainte la misérable créature.René Boylesve (1867-1926)
Un monsieur se tenait auprès du bénitier, qui, chaque fois qu'elle se rapprochait, faisait deux pas au-devant d'elle, souriant, tâchant d'attirer son attention.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les murs, récemment blanchis au lait de chaux, n'avaient pour ornements qu'un crucifix, un joli bénitier de faïence ancienne et quelques gravures de dévotion.George Sand (1804-1876)
Depuis quelque temps il a contracté la regrettable habitude de placer sur sa table de travail un bénitier auprès de son encrier.Pierre Véron (1833-1900)
Un petit bénitier, en porcelaine coloriée, avec sa branche de buis, était suspendu auprès de mon chevet.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Si je la rencontrais, je ne pourrais m'empêcher de lui jeter un bénitier à la tête.Charles Baudelaire (1821-1867)
Par esprit de contradiction, elle accrocha même au chevet du malade un bénitier tout plein, avec une branche de buis.Gustave Flaubert (1821-1880)
À la tête du lit, accroché au mur, pendait un bénitier dont la croix retenait un rameau de buis desséché.Émile Gaboriau (1832-1873)
Lui, pourtant, après s'être cogné à une débandade de chaises, perdu, le cœur gros de larmes, était tombé à genoux contre la grille d'une petite chapelle, près d'un bénitier.Émile Zola (1840-1902)
Voyant un bénitier d'or, elle y trempa les doigts et les porta à son front ; aussitôt ses doigts et son front furent tout dorés.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Ses cheveux blancs, encadrés et disposés en une seule mèche roulée, étaient suspendus au-dessus du crucifix à bénitier placé dans l'alcôve.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je ne pouvais pas lui offrir l'eau du bénitier et toucher ses grandes mains effilées, si molles et si belles !George Sand (1804-1876)
Une pendule en bois noir, à colonnes, ornait la cheminée, flanquée de deux flambeaux d'argent, et à la tête du lit, il y avait un bénitier surmonté d'une croix.M. Maryan (1847-1927)
Il en résulte que, quand il se trompe et trempe la plume dans le bénitier, dame, c'est de l'eau claire !...Pierre Véron (1833-1900)
J'étais traversée d'eau ; elle coulait de mes vêtements à terre ; c'était celle d'un grand bénitier qu'on m'avait répandue sur le corps.Denis Diderot (1713-1784)
Dubuche, qui faisait le clergé, s'était fichu au fond du bassin, en voulant prendre de l'eau dans sa casquette, pour avoir un bénitier.Émile Zola (1840-1902)
Si ce n'était que mon aïeul qui descend en pied de son cadre vermoulu, et trempe son gantelet dans l'eau bénite du bénitier !Aloysius Bertrand (1807-1841)
On fit alors ce que l'amour de la vie n'eût pas fait faire ; on transgressa les défenses ; on déserta la vieille médecine sacrée, et l'inutile bénitier.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BENETIER, ou Benitier On disoit autrefois Benoistier » subst. masc.

Vaisseau où l'on met de l'eau benite, qui est attaché à l'entrée des Eglises, ou auprés du lit, & qui est souvent portatif. On s'en est servi proverbialement en cette phrase qui est dans Regnier.
 
Pissent au benoistier, afin qu'on parle d'eux.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020