billard

 

définitions

billard ​​​ nom masculin

Jeu où les joueurs font rouler sur une table spéciale des billes lancées au moyen d'un bâton (queue de billard). Boule de billard. ➙ bille. —  Billard américain, japonais, russe (jeux analogues). —  Billard électrique. ➙ anglicisme flipper.
Partie de billard. Faire un billard.
Table recouverte d'un tapis vert collé, sur laquelle on joue au billard.
familier Table d'opération chirurgicale. Passer sur le billard, subir une opération.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voyons, finissons-en, je vais l'appeler, et pendant que vous causerez tous deux, j'irai mettre une paillasse pour moi dans le billard.George Sand (1804-1876)
Il eut des culottes courtes, des bas blancs et un habit veste en drap vert-billard.George Sand (1804-1876)
Quelques fleurs et arbustes placés le long de la partie vitrée donneraient de la gaîté à la salle de billard sans lui enlever du jour.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Telle était, me disait-il dans sa lettre toute bucolique, la distraction qu'il avait adoptée... faute d'un billard.Eugène Chavette (1827-1902)
Je me mis à les regarder jouer ; plus leurs parties se prolongeaient, et plus les promenades à quatre pattes devenaient fréquentes, si bien qu'enfin le marqueur resta sous le billard.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Après le déjeuner, l'impératrice faisait une partie de billard ; ou bien, lorsque le temps était beau, elle se promenait à pied dans les jardins ou dans le parc fermé.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ils traversèrent un salon, la salle de billard, une salle de jeu, puis arrivèrent dans une sorte de loge dominant la galerie des musiciens.Guy de Maupassant (1850-1893)
Vous ne devinerez jamais (je le parie des millions et des milliards) que c'est une innocente partie de billard qui la fit naître.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Dans un café d'un petit village, on se réchauffe, avec un saladier de vin chaud, au milieu de paysans jouant au billard.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les blouses ayant été supprimées, depuis que le jeu du billard consiste exclusivement en l'art des carambolages, le sens du verbe blouser a perdu son explication usuelle.Eugène Muller (1826-1913)
À onze heures, elle déjeunait presque toujours seule et s'occupait de musique ou de petits ouvrages : quelquefois elle jouait au billard.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Les habitués du billard avaient raison : aucun d'eux ne portait son costume de tous les jours.Paul Féval (1816-1887)
Quant au blanc, il prend celui du billard, ou gratte les murs de sa loge.Henry Murger (1822-1861)
Le salon, la salle à manger, le billard et le cabinet de monsieur étaient installés dans le vieux corps principal.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Traçons donc la salle à manger et la salle de billard perpendiculairement au salon, en laissant déborder celui-ci du côté de la bonne orientation.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
La salle de billard était aussi entourée d'un lambris de chêne apparent, et les tentures de même en toile peinte.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Paul n'avait vu ni la marquise de l'entrée, ni le vestibule-serre donnant sur la salle de billard.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Celui-là, il vivait au café, du matin au soir ; et il aimait le billard, comme je n'ai jamais vu aimer personne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pour ne point porter les blessés jusqu'à l'étage, on leur dressa un lit sur le billard.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je faisais la cour à sa nièce, et, en galanterie, c'est comme au billard, il faut quelquefois viser la blanche pour toucher la rouge.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BILLARD » subst. masc.

Jeu honneste & d'adresse qu'on jouë sur une grande table, où on pousse des boules dans des blouses avec des bastons faits exprés, & selon certaines loix & conditions du jeu.
 
BILLARD, est aussi la grande table couverte d'estoffe, sur laquelle on jouë & on pousse les billes dans les blouses qui sont sur les coins & sur les bords. On fait aussi des billards dans des places qu'on prepare exprés dans des jardins.
 
BILLARD, est aussi le baston recourbé avec lequel on pousse les boules.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020