bon enfant

définitions

bon enfant ​​​ adjectif invariable

Qui a une gentillesse simple et naïve. Des manières bon enfant. —  par extension Une ambiance bon enfant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'homme qui grondait tout à l'heure avait tort ; car le monde est très suffisamment ouvert et assez bon enfant ; il n'a plus rien de mystérieux ni d'inaccessible.Jules Lemaître (1853-1914)
Au moins il est gai, bon enfant, il n'a pas cette mine d'enterrement qui m'a toujours dégoûté chez toi !Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
C'est une vraie foire russe, crasseuse et bon enfant, regorgeant d'ivrognes, et empestant l'odeur du moujik jointe à celle de toutes ces choses liquides ou solides que consomment les passants.Jules Legras (1866-1939)
C'était un gros garçon à la chair grasse et blanche, aux yeux bleus, au poil blond, barbu jusqu'aux pommettes, qui semblait idiot, timide et bon enfant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Criblé de dettes et refusé à tous ses examens, rien ne manquait à sa réputation de bon enfant ; c'était du reste un assez beau garçon.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Charmé par l'esprit et la bonne grâce de son voisin, il se montra bienveillant, aimable, bon enfant.Edmond Biré (1829-1907)
Gaffré était comme la plupart des agents de police, sauf la manque (la perfidie), bon enfant, mais un peu licheur, c'est-à-dire gourmand comme une chouette.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Mais sachant que c'était le contraire qui avait lieu, il trouvait gracieux d'avoir l'air bon enfant et modeste sans péril.Marcel Proust (1871-1922)
Et c'est dommage que tu n'en aies point parlé, car tu aurais employé là si bien cette ironie immense, mais compatissante et bon enfant, qui t'est particulière.Pierre Loti (1850-1923)
C'était un homme d'une quarantaine d'années, à l'air ouvert et bon enfant, mais rude en même temps et surtout résolu.Hector Malot (1830-1907)
Le menuisier, bon enfant, ayant sans doute une pointe de vin, finit par se mettre à rire.Émile Zola (1840-1902)
Une dernière fois, le cocher eut son geste d'orgueil bon enfant, en nommant cette voie triomphale.Émile Zola (1840-1902)
En attendant, c'était risible de le voir faire le bon enfant, avec sa figure dure, pleine de rides profondes, ses petits yeux gris et son nez pointu.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il connaissait le capitaine ; gai, bon enfant : mais, avant tout, ponctuel dans le service et docile à ses chefs.Albert Delpit (1849-1893)
Coupeau lui-même, dans l'effrayante maladie qui s'empare peu à peu de lui, garde le côté bon enfant de sa nature.Émile Zola (1840-1902)
Lorsqu'il ne peut plus ou qu'il ne veut plus rien être, un écrivain se fait journaliste et bon enfant.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et ces vieux marins, assis à table, riaient de leur rire bon enfant avec une pointe de malice.Pierre Loti (1850-1923)
Il est bon enfant, et son intimité m'est aussi douce que sa préférence m'a été précieuse.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Tu t'en vas là-dedans, le gilet déboutonné, bon enfant, racontant tes affaires, tel que tu es...Alphonse Daudet (1840-1897)
Moi, je suis bon enfant, mais je ne connais qu'une chose : c'est le service du roi...Paul Lacroix (1806-1884)
Afficher toutRéduire