cordial

 

définitions

cordial ​​​ , cordiale ​​​ , cordiaux ​​​ adjectif et nom masculin

vieux Qui stimule le cœur. Remède cordial.
nom masculin Remède cordial ; courant boisson alcoolisée. Prendre un cordial.
Qui vient du cœur ; sincère et spontané. ➙ affectueux, bienveillant, chaleureux. Un accueil cordial.
ironique Une haine cordiale : très vive.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La garde s'approcha d'elle, et avec la barbe d'une plume elle lui frotta les lèvres d'un cordial de son invention, qu'elle était allée chercher chez le pharmacien.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Enfin, si le second acte est forcément un peu aride, le premier est un très cordial tableau d'intérieur bourgeois, et le quatrième contient des scènes d'une émotion poignante.Jules Lemaître (1853-1914)
Jacques, garçon vigoureux pour son âge, appuya le vieillard au tronc de l'un des noyers, pendant que sa mère et sa sœur allèrent chercher un cordial.Eugène Sue (1804-1857)
Du reste il faut reconnaître que naturellement affable et cordial, il accomplissait ces démarches – tranchons le mot – ces corvées sans répugnance, avec entrain et gaieté.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Au contraire, il fut tout sucre et tout miel, et présida avec l'empressement le plus cordial à la distribution du rhum.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
On rôdait de ville en ville ; on avait pour viatique et pour cordial la franche gaîté aimante du peuple.Victor Hugo (1802-1885)
Il tendit la main au peintre magistrat, se montra cordial et patriote, favorable aux arts et à la liberté.Anatole France (1844-1924)
Et nous partîmes tous deux de cet éclat de rire cordial par lequel finissaient d'ordinaire ces sortes de discussions.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le moribond s'arrêta et prit dans un flacon placé à côté de lui un cordial dont il avala quelques gouttes.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle écoutait, elle parlait, elle relevait les courages avec je ne sais quel accent martial, une langue énergique à la façon des consolations militaires et chaude comme un cordial.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Lorsque le repas fut terminé, la vaisselle enlevée, le peintre, après quelques minutes de conversation, souhaita un bonsoir cordial à son hôte et se retira.Gustave Aimard (1818-1883)
Après y avoir répondu privément, je suis heureux et fier de vous en témoigner publiquement ici ma reconnaissance ; ce cordial appui double mes forces.Eugène Sue (1804-1857)
Je veux porter un toast tout simple, tout cordial, que les deux honorables orateurs qui m'ont précédé à la tribune auraient dû porter avant moi.Hector Berlioz (1803-1869)
J'ai trouvé à tout âge un grand soutien à posséder (disponible toujours) ce puissant cordial.Jules Michelet (1798-1874)
Je ne pense pas avoir rien à ajouter pour lui assurer de votre part le plus cordial accueil.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Messieurs, je vous remercie de l'accueil cordial que vous me faites et je profiterai, j'en suis certain, de tout ce que j'entendrai.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
D'ailleurs, après une pareille émotion il fallait du montant, un peu d'alcool et le cordial d'un papotage en commun.Fernand Kolney (1868-1930)
L'accueil que je reçus fut cordial dans cet aimable milieu, où tout respirait le bonheur.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Fabvier fit au jeune officier un cordial accueil, qui prouvait combien il le tenait en haute estime.Jules Verne (1828-1905)
Juan s'efforça de répondre dignement aux prévenances du jeune cavalier, mais il eut beau faire pour être cordial, il ne fut que poli.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CORDIAL, ALE » adj.

Qui est amy du coeur. Le vin vieux est le plus cordial de tous les aliments. Les trois fleurs cordiales sont celles de buglose, de bourache & de violette. Quelques-uns y ajoustent les oeuillets & les roses. Les quatre eaux cordiales sont celles de bourache, de buglose, d'endive & de chicorée. Quelques-uns ajoustent celles de chardon benit, de scorzonere, de morsus diaboly, de scabieuse, d'ozeille & d'alleluya.
 
CORDIAL, se dit figurément de celuy qui parle franchement & du fonds du coeur. On ne sçauroit trop cherir un amy franc & cordial.
 
CORDIALEMENT, adverbe. D'une maniere franche & cordiale. C'est un homme qui vous aime cordialement, & du bon du coeur.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020