bouchée

 

définitions

bouchée ​​​ nom féminin

Quantité d'aliment qu'on met dans la bouche en une seule fois. Une bouchée de pain. —  locution Pour une bouchée de pain : pour presque rien. —  Mettre les bouchées doubles : aller plus vite (dans un travail, etc.).
Bouchée à la reine : croûte feuilletée garnie de viandes blanches en sauce. ➙ vol-au-vent.
Morceau de chocolat fin fourré.
français du Canada Prendre une bouchée, un repas léger.
 

synonymes

bouchée nom féminin

goulée (vieilli, région.), lippée (vieilli, région.)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous acceptiez avec joie d'être la friandise, le goûter, la bouchée au caviar, quand vous pensiez qu'il n'y avait pas de dîner.Paul Bourget (1852-1935)
Mais il y eut une alerte : ils avaient fini le pain d'une livre, pas une bouchée ne restait pour manger le fromage.Émile Zola (1840-1902)
J'étois si bouchée, ou plutôt si neuve encore, qu'il ne me vint jamais en pensée de deviner ce qui tomboit de soi-même sous les sens.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
On la sentait lourde d'une de ces nouvelles dont la ville ne ferait qu'une bouchée, mais que la campagne détaille parcimonieusement, pour prolonger peine ou plaisir.Robert de Montesquiou (1855-1921)
C'était ma dernière bouchée ; j'avais résolu de la faire durer jusqu'au quatrième jour ; le premier n'était pas passé qu'il ne me restait plus rien.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
La cellule est bouchée ensuite à l'aide de plusieurs doubles de la substance qui tapisse la paroi.Jean Pérez (1833-1914)
Seulement, l'issue en était bouchée, et il s'imagina de la percer et de la déblayer, car il na savait pas bien où il était.George Sand (1804-1876)
Je vais mettre le manuscrit dans une bouteille bien bouchée et la jeter à la mer.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Il s'agissait de n'être pas cette bouchée, et c'est à cela que tendaient tous nos efforts.Jules Verne (1828-1905)
L'homme s'était à son tour brusquement réveillé et il la regardait, il regardait chaque bouchée aller des genoux à la bouche.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nougat et mon père trouvaient moyen de causer du vicomte, dont on avait une lettre, tout en ne perdant pas une bouchée.Paul Féval (1816-1887)
Il y avait huit ou dix jours à peu près qu'une bouchée de nourriture honnête ne les avait traversées.Amédée Achard (1814-1875)
Puis on avait dîné tristement ; et, vite, la dernière bouchée avalée, les petits s'étaient groupés autour de leur mère, réclamant les histoires promises.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
La coquine de femme, elle peut dire qu'elle me met dans des transes, soupira le colon en avalant une énorme bouchée.Hector France (1837-1908)
En 1818, la chapelle de l'extrémité du chœur est modifiée, la fenêtre centrale est bouchée par une niche portée extérieurement sur une trompe.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) et Jean-Baptiste-Antoine Lassus (1807-1857)
Aussi, ajouta-t-il en coupant avec ces mêmes dents, si blanches et si aiguës, malgré l'âge, une énorme bouchée de pain, j'ai fait un plan.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il mangeait donc avec un plaisir extrême, et il se sentait revivre à chaque bouchée, tellement qu'il ne comprenait pas lui-même ce prompt retour à son état ordinaire de santé.Paul Lacroix (1806-1884)
Pas de menus ébats, qui feraient perdre une bouchée, pas d'essais dédaigneux, qui gaspilleraient les vivres.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il décampait dès qu'il avait à la bouche la dernière bouchée du déjeuner, rentrait vers six heures, dînait à la hâte et repartait pour ne plus reparaître que vers minuit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il n'a pas le choix : il doit mordre, pour première bouchée, en pleine poitrine, au point même où la mère a fixé l'œuf.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUCHÉE » s. f.

Ce qu'on met, ce qu'on masche à chaque fois dans la bouche. Cette femme est si delicate, qu'elle fait deux bouchées d'une cerise. Ce mot vient de buccella ou bucca. Menage le derive de buccata, ou buccea, qui se trouve dans Suetone.
 
On s'en sert aussi quelquefois hyperboliquement. Ce gueux ne demande qu'une pauvre bouchée de pain. ce goulu ne feroit qu'une bouchée de tout ce repas, pour dire, qu'il auroit bientost tout devoré.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020