bruyamment

définitions

bruyamment ​​​ | ​​​ adverbe

D'une manière bruyante.
En faisant grand bruit, bien haut. Protester bruyamment.

synonymes

bruyamment adverbe

tapageusement, bien fort, haut et fort, tumultueusement

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils parlent haut, et rient bruyamment ; leur conduite pleine d'inconvenance nous indigne, mais nous sommes trente à table, et il n'y aurait pas grande gloire à faire cesser leur insolence.Gaston Tissandier (1843-1899)
Et en effet, il sortit, en faisant retomber derrière lui la porte assez bruyamment pour qu'on n'en doutât pas.Octave Féré (1815-1875)
Une cohue immense dans laquelle étaient pêle-mêle des milliers d'hommes de nations diverses, parlant bruyamment toutes les langues du continent européen, sans pouvoir se comprendre mutuellement !Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Il ne m'eût pas semblé de bon goût de pendre sitôt la crémaillère, comme on dit chez nous, et de paraître fêter bruyamment ma victoire.George Sand (1804-1876)
Par moments, à la vérité, il éprouvait une violente envie de rire bruyamment, furieusement, mais il la refoulait en lui.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Nous parlions gloire, campagnes, batailles ; et les militaires, qui en partagent les périls, en racontent volontiers et un peu bruyamment les exploits.Ida Saint-Elme (1776-1845)
En disant ces mots, le cavalier soupira bruyamment comme s'il arrachait son âme avec ce soupir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Byron préférait les pelles et pincettes, et plus d'une fois elle les lança bruyamment sur son enfant fugitif.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les boutiques n'étaient pas encore ouvertes, mais déjà l'on apercevait des piétons dans la rue ; de temps en temps une voiture isolée roulait bruyamment...Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il est là étendu, lui aussi, par terre, tout habillé, côte à côte avec sa femme qui dort bruyamment.Jules Legras (1866-1939)
Partout, sur son passage, les fenêtres s'ouvraient bruyamment, et des têtes se montraient, curieuses et effarouchées.Émile Gaboriau (1832-1873)
Quand il ne la sentit plus là, il respira bruyamment, il s'essuya la face avec le mouchoir, pour en enlever la chaleur que cette grande fille y avait mise.Émile Zola (1840-1902)
Dehors, ils respirèrent bruyamment, d'un air de délices, en rentrant dans la bonne nature printanière.Émile Zola (1840-1902)
Elle était gaie, elle riait si bruyamment que l'écho de sa joie venait jusqu'à moi par les trous de mes planches.Paul Féval (1816-1887)
Les hommes – en casquette de velours, en bas de laine bleue – gesticulent bruyamment, par groupes...Alphonse Daudet (1840-1897)
L'impression profonde que produisent sur eux ses paroles paraît manifestement au silence avec lequel on l'écoute, et se manifeste bruyamment par les applaudissements qui accompagnent la fin de ses récits.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Et bientôt un tonnerre lointain se fit entendre, et un éclair égratigna les nuages, puis quelques larges gouttes de pluie tombèrent bruyamment sur le feuillage de la tonnelle.Alphonse Karr (1808-1890)
Ils se pressaient bruyamment autour de la statue, attendant leur tour, munis chacun dans sa petite main de la pièce d'argent qui devait payer le clou.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
À ce moment, deux enfants entrèrent bruyamment dans le salon, un petit garçon et une petite fille.Hector Malot (1830-1907)
Le marteau, la hache résonnaient bruyamment ; le goudron bouillait dans des chaudières énormes et saturait l'atmosphère de senteurs pénétrantes.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020