Email catcher

buveur

Définition

Définition de buveur ​​​ , buveuse ​​​ nom

Personne qui aime boire du vin, des boissons alcoolisées. ➙ alcoolique. Un buveur invétéré. Personne qui a l'habitude de boire (telle ou telle boisson). Une grande buveuse de thé.
Personne qui est en train de boire.

Synonymes

Synonymes de buveur, buveuse nom

consommateur

ivrogne, alcoolo (familier), picoleur (familier), pochard (familier), poivrot (familier), soûlard (familier), soûlaud (familier)

Exemples

Phrases avec le mot buveur

Littéralement, celui qui charge son trou : un soiffard, grand buveur.Ouest-France, Hervé LOSSEC, 15/09/2012
Cet aspect du mariage du vin et de la nourriture semble généralement ne concerner que les buveurs hautement impliqués.Market Management, 2008, Stephen Charters (Cairn.info)
Le buveur d'encre est un roman fantastique pour les 7-11 ans, qui raconte l'histoire de vampires gourmands d'encre.Ouest-France, 31/01/2020
C'est un patient d'à peine la cinquantaine, grand buveur et aussi inquiet de l'être qu'il est impuissant à y remédier.Psychotropes, 2006, Jean-Paul Descombey (Cairn.info)
Les buveurs d'eau du robinet peuvent investir dans des carafes à filtre.Géo, 09/02/2009, « Buvez du château la pompe »
Des sensations qui plongent rapidement le buveur/fumeur dans un cercle vicieux : plus il boit et plus il fume et vice versa.Ouest-France, 02/11/2015
Il fallait trouver une bonne âme pour aider le buveur à monter dans la carriole.Ouest-France, 25/02/2016
Et c'est précisément cet aspect des pratiques en cours dans ces espaces qui a modifié le quotidien des buveurs.Espaces et sociétés, 2006, Marie-Pierre Anglade (Cairn.info)
Il s'agit de montrer une image de soi – celle du buveur – à un groupe strictement limité et, dans une certaine mesure, partageant les mêmes valeurs.Le Maroc : changements et faux-semblants, 2011, Marie Bonte (Cairn.info)
Certains craignent ainsi que des utilisateurs n'abusent du petit macaron pour buveurs pour stationner gratuitement leurs véhicules dans la ville.Capital, 29/01/2020, « Le parking gratuit après la cuite : l'étonnante initiative d'une… »
Beaucoup la pratiquent sans en afficher le label car la démarche décontenance les buveurs cartésiens.Ça m'intéresse, 09/10/2021, « Vin bio ou vin naturel ? »
En deux ou trois heures, des experts se font fort de donner les bases au buveur du dimanche.Capital, 19/04/2013, « Initiation au vin : que peut-on apprendre en trois heures… »
Que vous soyez un buveur obsessionnel de café, ou bien occasionnel, vous vous rejoindrez sur un point : vous avez horreur d'un mauvais café.Ouest-France, 08/08/2021
L'alcool et son lot de souffrances laissent des traces indélébiles sur les buveurs comme sur leur entourage.Ouest-France, Léa BOISTAULT, 10/11/2020
Elle ne voit plus non plus son frère qu'elle décrit comme buveur et violent.Nouvelle Revue de l'enfance et de l'adolescence, 2020, Jean-Pierre Thomasset (Cairn.info)
Que diront-ils quand ils sauront que leur enfant est buveur et joueur ?Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Toute cette irradiation des denrées ne sert finalement qu'aux buveurs de whisky, puisque le whisky vieillit plus vite !Europarl
Il s'agit pour les buveurs de mahia de ne pas risquer d'être pris pour des buveurs d'alcool à brûler.Espaces et sociétés, 2006, Marie-Pierre Anglade (Cairn.info)
En revanche, les gros buveurs à qui l'alcool sert de repas sont souvent maigres.Ça m'intéresse, 22/10/2017, « L’alcool fait-il grossir ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BEUVEUR, ou Buveur s. m.

Celuy qui boit, ou qui est accoustumé à boire. Les beuveurs d'eau ou hydropotes se portent mieux que les autres. Tous les peuples du Septentrion sont de grands beuveurs, de grands yvrognes. Bacchus étoit le Dieu des beuveurs chez les Payens.
 
Les Medecins appellent aussi Beuveur, le troisiéme muscle de l'oeuil qui sert à le faire mouvoir du costé du nez, parce que c'est un mouvement qui se fait d'ordinaire quand on boit.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.