Email catcher

cabaretier

Définition

Définition de cabaretier ​​​ | ​​​ , cabaretière ​​​ | ​​​ nom

anciennement Personne qui tient un cabaret.

Exemples

Phrases avec le mot cabaretier

Dans la journée, mais plus souvent le soir, cabaretiers ou académistes offraient régulièrement aux plus acharnés l'occasion de jouer dans des lieux discrets.Histoire urbaine, 2000, René Favier (Cairn.info)
Il se résigna, il se cacha au fond de la salle, pendant que le cabaretier bouchait la porte de ses larges épaules.Émile Zola (1840-1902)
Le nom des cabaretiers est plus familier aux vagabonds, de même que celui des logeurs spécialisés dans l'accueil des mendiants.Annales de démographie historique, 2006, Jérôme Luther Viret (Cairn.info)
Le cabaretier eut un nouveau rire, en regardant sa femme.Émile Zola (1840-1902)
Ils en dressèrent procès-verbal, donnèrent copie sur le champ aux cabaretiers qui furent assignés devant les juges.Revue historique, 2019, Marie-Laure Legay (Cairn.info)
Le cabaretier fit quelques pas en chancelant, et ne s'arrêta qu'en heurtant la muraille.Paul Féval (1816-1887)
Les cabaretiers pouvaient parfois obtenir du lieutenant de police des autorisations pour donner à jouer.Histoire urbaine, 2000, René Favier (Cairn.info)
Ce cabaretier est-il particulièrement sensible, particulièrement attaché à son enfant ?Histoire & Sociétés Rurales, 2019, Jacques E. Merceron (Cairn.info)
Un refuge est trouvé chez deux femmes, dont le nom n'a pas été retenu, ainsi que chez deux cabaretiers et un marchand de vin.Annales de démographie historique, 2006, Jérôme Luther Viret (Cairn.info)
Le commis, s'en trouvant offensé, vint trouver le cabaretier, et lui rendit l'argent des droits en question, à la charge qu'il feroit réformer son enseigne.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
D'un autre côté, les cabaretiers, aubergistes et marchands de vins diluent leurs vins afin de frauder les accises provinciales et municipales.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2004, AnneWEGENER Sleeswijk (Cairn.info)
Il épousait une servante connue pour ses mauvaises mœurs, la bonne du cabaretier.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nous voici, enfin, alignés, tous les trois, devant le cabaretier.Judith Gautier (1845-1917)
Plusieurs règlements touchant les boulangers, bouchers, cabaretiers, barbiers, et leur autorisation à travailler le dimanche, y sont bien envisagés comme des dérogations aux prohibitions ordinaires.Genèses, 2014, Mathieu Marraud (Cairn.info)
Lors de sa conférence, il parlera aussi de la population locale, presque tous laboureurs, sauf deux meuniers et un cabaretier.Ouest-France, 20/02/2014
Le cabaretier, étonné, le regardait, tout en réservant ses réflexions.Émile Zola (1840-1902)
De plus en plus souvent les cabaretiers grenoblois se procuraient d'ailleurs aussi des billards et finissaient par forcer la main des autorités.Histoire urbaine, 2000, René Favier (Cairn.info)
Le plus difficile à connaître est la position des tappers, les cabaretiers et vendeurs en détail.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2004, AnneWEGENER Sleeswijk (Cairn.info)
Il ne sera toutefois jamais suffisant pour assurer l'éligibilité des cabaretiers.Courrier hebdomadaire du CRISP, 2014, Caroline Sägesser, Cédric Istasse (Cairn.info)
Un marchand et des cabaretiers, voilà les cadres et les porte-parole de la piétaille.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2001, Joël Fouilleron (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CABARETIER, IERE s. m. & f.

Qui tient un cabaret, le Maistre, la Maistresse d'un cabaret. Les Cabaretiers n'ont point d'action pour le vin vendu chez eux par assiette, suivant l'article 128. de la Coustume de Paris. Plutarque témoigne que les Lydiens furent les premiers Cabaretiers.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022