cabestan

 

définitions

cabestan ​​​ nom masculin

Treuil à axe vertical sur lequel peut s'enrouler un câble.recommandation officielle pour winch.
 

synonymes

cabestan nom masculin

treuil, vindas, winch

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tous les matelots avaient suspendu leur flânerie pour courir, qui au gouvernail, qui sur les vergues, qui au cabestan.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cet accident arrive parfois, et, quand l'ancre n'est point restée à une trop grande profondeur, des plongeurs descendent au fond de l'eau dans laquelle a échoué le cabestan.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le malheureux dont les dents noyées d'écume étaient serrées, à faire éclater l'émail, par le cabestan de la contracture, faisait des efforts désespérés pour parler.Léon Bloy (1846-1917)
Les matelots, assemblés au cabestan, commençaient à virer le câble, et, grâce à la limpidité de l'air, leur cri sonore et enjoué parvenait jusqu'aux deux jeunes gens.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ceux-ci se pendaient aux câbles, le cabestan criait, et l'énorme capsule de métal s'ébranlait lentement.Victor Hugo (1802-1885)
Les vaisseaux, sur cette pente rapide, étaient amarrés aux arbres, aux rochers, et le cabestan, fortement retenu, leur déroulait lentement les câbles qui les tenaient suspendus sur les précipices.Pierre Daru (1767-1829)
Impossible, par conséquent, de laisser tomber les ancres et de se touer sur elles en virant au cabestan.Jules Verne (1828-1905)
Ce qu'il avait enduré, c'était une transfixion de pilotis, enfoncés à coups de marteaux qui pesaient le monde, avec cent mille hommes au cabestan !Léon Bloy (1846-1917)
Il suffisait d'envoyer la vapeur des chaudières dans ses cylindres pour obtenir immédiatement une force considérable, qu'on pouvait directement appliquer au cabestan sur lequel les chaînes étaient garnies.Jules Verne (1828-1905)
Bientôt la population du pays, échelonnée sur le promontoire et sur la grève, fut à même de lancer à bord un cordage que l'on amarra solidement au cabestan.Ernest Capendu (1826-1868)
Tout fut bouleversé depuis le cabestan jusqu'à la roue du gouvernail, et il devint très difficile de se tenir sur le pont.Jules Verne (1828-1905)
Dans le fond de la pièce, éclairée par la porte ouverte, on aperçoit un bahut, une chaise et une sorte de cabestan sur lequel s'enroule une corde.Armand Dayot (1851-1934)
Notre mât d'artimon fut presque coupé, le cabestan mis en pièce, les haubans hachés ; les poulies et les débris des vergues pleuvaient comme grêle sur le pont.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Avec une barre de cabestan, il a éreinté deux des nôtres, et blessé une demi-douzaine d'autres ; et sans le second...Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le cabestan, à quatre barres, est fort péniblement tourné par la famille du pêcheur, sa femme, ses filles et leurs amies ; car les garçons sont en mer.Jules Michelet (1798-1874)
A la fin de la deuxième année, le plus petit mouvement ne lui était plus possible qu'avec l'aide d'un cabestan viré par ses moricauds.Eugène Chavette (1827-1902)
Maston avait vissé son crochet dans la lisse de la dunette, et il aurait fallu un cabestan pour l'en arracher.Jules Verne (1828-1905)
L'hélice avait été désembrayée, et toute la force des machines portée sur le cabestan, eut rapidement ramené les appareils à bord.Jules Verne (1828-1905)
Un pignon de la machine ayant cassé, le cabestan avait déviré irrésistiblement sous la traction effroyable des chaînes.Jules Verne (1828-1905)
L'hélice avait été désembrayée, et toute la force des machines portée sur le cabestan eut rapidement ramené les appareils à bord.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CABESTAN » s. m.

Quelques-uns écrivent Capestan. Terme de Mechaniques. C'est un tour ou cylindre qu'on tient enfermé dans des pieces de bois, posé perpendiculairement à l'horison, lequel se tourne par le moyen de quatre leviers ou barres qui le traversent ; & par le moyen d'un cable qui est tourné sur ce cylindre, il sert à enlever ou à tirer les plus gros fardeaux qui sont attachés au bout de ce cable. C'est en virant les capestans qu'on remonte les bateaux, qu'on tire sur terre les vaisseaux pour les calfeutrer, qu'on les décharge des plus grosses marchandises, qu'on leve les ancres & les voiles, &c. Il y a deux cabestans sur les vaisseaux. Le grand cabestan est posé sur le premier pont, & s'éleve jusqu'à quatre ou cinq pieds de hauteur au dessus du deuxiéme. On le nomme cabestan double, à cause qu'il sert à deux estages pour lever les ancres, étant garni de barres & d'autres pieces, comme taquets, entremises, & languettes, pour le tourner & arrester. Le petit cabestan, ou cabestan simple, est posé sur le second pont entre le grand mast, & le mast de misaine, qui sert à faire isser les masts de hunes & les grandes voiles, où il faut moins de force qu'à élever les ancres. On dit, Virer le cabestan, pour dire, Faire tourner le cabestan. Sur la Mer du Levant on l'appelle girel, & en Latin ergata.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020