treuil

définitions

treuil ​​​ nom masculin

Appareil de levage composé d'un cylindre que l'on fait tourner sur son axe (le tambour) et autour duquel s'enroule une corde, un câble. ➙ cabestan, winch.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au lieu d'un simple treuil à axe horizontal, on a une machine à molettes avec bobines ou tambours d'enroulement.Ernest Deharme (1838?-1916)
Il faudra un treuil pour nous déposer à terre.Jules Renard (1864-1910)
Des appareils, suspendus à un treuil à vapeur, permirent aux spectateurs de satisfaire leur curiosité.Jules Verne (1828-1905)
Déjà l'énorme treuil démarrait en grinçant, actionné par les pieds des détenus.Arnould Galopin (1863-1934)
Un bout de la courroie de transmission qui actionnait le treuil, pendait, semblait la lier, pareil à un fil d'araignée géant.Émile Zola (1840-1902)
Quant au treuil, il a été planté, – pouvait-il l'être mieux ?René Bazin (1853-1932)
L'immense aérostat était retenu dans l'espace par un câble pesant 4,000 kilogrammes, que deux machines à vapeur de 400 chevaux enroulaient autour d'un treuil gigantesque.Gaston Tissandier (1843-1899)
Le cliquet du treuil fut levé, la corde se déroula et bientôt le comte disparut dans les profondeurs du puits.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Des compagnons, les uns espacés, fixaient les haubans à des points voisins, puis les autres, ahanant, faisaient virer le treuil.Georges Eekhoud (1854-1927)
Pour renouer, il s'excusa un peu longuement et s'offrit à virer le treuil.Marc Elder (1884-1933)
Il y avait aussi la carcasse efflanquée d'un treuil, se dressant comme une potence.Émile Zola (1840-1902)
Maman tira de l'eau, le treuil du puits grinça, le seau heurta les parois avec retentissement.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
La chambre qui renfermait le treuil des deux herses se trouvait au-dessus du passage entre les deux tours et le pont-levis se manœuvrait plus haut dans le même axe.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Et soudain, la chaloupe glissant d'un mouvement très doux, sans heurts, sans à-coups, s'approche à vue d'œil en se halant sur l'amarre qui s'enroule sans bruit sur un treuil.Louis Boussenard (1847-1910)
On ne pouvait descendre dans cette cave qu'avec un treuil.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Le puits descend ; le manége ou la locomobile s'installe, fait marcher le ventilateur et le treuil.Ernest Deharme (1838?-1916)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TREUIL » s. m.

Terme de Mechaniques. C'est un tour ou gros cylindre qui entre dans la composition des machines qui elevent des fardeaux, autour duquel la carde est tortillée, & qui se meut par le moyen d'une rouë, & avec une manivelle. Ce mot vient du Latin trusatilis mola : ce qu'on a dit aussi d'un pressoir. On a dit en vieux François truage, pour dire gabelle, imposition.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020