casque

définitions

casque ​​​ nom masculin

Coiffure rigide (métal, cuir, plastique) qui couvre et protège la tête. Le port du casque est obligatoire sur le chantier. —  locution Les Casques bleus : la force militaire de l'ONU.
au figuré Cheveux. Casque d'or (surnom de femme ; film de Jacques Becker).
Dispositif qui se porte sur la tête. Casque de réalité virtuelle.
spécialement Ensemble constitué par deux écouteurs reliés par un serre-tête. Le casque d'un baladeur.
Appareil à air chaud qui coiffe la tête et sert à sécher les cheveux. ➙ séchoir.
Botanique Partie supérieure de la corolle de certaines fleurs.

casqué ​​​ , casquée ​​​ adjectif

Coiffé d'un casque.

synonymes

casque nom masculin

séchoir

coiffure, protection, [anciennt] armet, bassinet, bourguignotte, cabasset, capeline, heaume, morion, salade

casques bleus

forces onusiennes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « casque »

Ses cheveux noirs se déroulaient sous son casque de bronze ; son bras était entouré d'une écharpe brodée par les mains de la plus séduisante beauté.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Bernard renfila les loques de son habit par-dessus les bandages des bras ; mais il ne put coiffer du casque les compresses de son front.Paul Adam (1862-1920)
Les rois n'appelaient à eux la noblesse qu'à l'heure du danger ; lorsqu'il fallait ceindre le casque et tirer l'épée, elle accourait alors.Émile Gaboriau (1832-1873)
Toutes deux étaient coiffées d'un casque ou toque de pelleterie, et douillettement emmitouflées dans de chauds manteaux de drap garnis de vison.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il ne m'étonnerait pas qu'un jour, on adopte une directive obligeant les enfants à porter un casque pour sortir ou à porter des gants quand il fait froid.Europarl
Annette se mit aussitôt sur la tête une double tige de lierre disposée de manière à faire casque, et, à l'aide de deux feuilles, se boucha hermétiquement les oreilles.René Boylesve (1867-1926)
Ligneville n'avait pas fini de parler, qu'un carreau d'arbalète faisait sonner l'acier de son casque.Paul Féval (1816-1887)
Satisfait de sa solidité, mais peu empressé de risquer une seconde expérience, il le tint désormais pour un casque de la plus fine trempe.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Quelle plus grande extravagance, se disait-il en lui-même que de mettre sur sa tête un casque plein de fromages, et d'aller s'imaginer que les enchanteurs vous ramollissent la cervelle ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Son casque enfoncé par mille coups écrasait les sourcils, cerclait la tête d'une souffrance aiguë.Paul Adam (1862-1920)
C'était un cuirassier, un officier, un officier même d'un certain rang ; une grosse épaulette d'or sortait de dessous la cuirasse ; cet officier n'avait plus de casque.Victor Hugo (1802-1885)
Puis des cavaliers verts et rouges, au casque à chenille, prirent possession de la place.Émile Blémont (1839-1927)
Sous ce casque s'épanouissait la face la plus rubiconde, la plus réjouissante qui ait jamais été empourprée par les esprits subtils d'un vin généreux.Eugène Sue (1804-1857)
Et il entra, la tête complètement recouverte d'un casque – un pot de fer à oreillons pointus.Gustave Flaubert (1821-1880)
On a parlé du casque allemand comme devant lui succéder ; quelques régiments seuls eurent le plaisir de l'essayer.Charles Des Écores (1852-1905)
Ces dames avaient déjà failli se faire mettre à la porte en levant la jambe plus haut que le casque du municipal de service.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Quand j'ai constaté l'absence de tout casque à pointe à l'horizon, je vais passer le reste de ma matinée dans le parc.Georges Darien (1862-1921)
Quand j'vis de quoi il s'agissait, je posai mon casque sur une chaise ; et je lui montrai que dans les dragons on ne recule jamais, mon cap'taine.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je voudrais demander aux députés de mettre leur casque et de me permettre de m’exprimer brièvement dans notre ancienne langue irlandaise.Europarl
Je cachai de mon mieux mon uniforme sons mon pardessus et mettant mon képi sous mon bras, je remis mon casque d'hiver sur ma tête.Charles Roger Daoust (1865-1924)
Afficher toutRéduire

Exemples de « casqué »

Il est là debout, assis, à pied, à cheval, en veste d'écurie, en grande tenue, tête nue, cuirassé et casqué.Georges Darien (1862-1921)
Le volontaire casqué sent d'une lieue son faubourg.Jacques Fricasse (1732-1802)
Et brusquement, sans réfléchir, il apparut, casqué, dans le cadre de la fenêtre.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'archidiacre met pied à terre, casqué, cuirassé, par-dessus sa robe de prêtre, avec une longue épée au côté.Eugène Sue (1804-1857)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CASQUE » s. m.

Arme deffensive pour couvrir la teste & le col d'un cavalier, qu'on appelle autrement heaume. Ce mot vient de cassicum ou cassicus, diminutif de cassis. Menage. Sa racine a signifié une chose vuide & creuse. On dit en Espagnol casco, pour signifier la teste ou un morceau d'un pot de terre cassé.
 
CASQUE, qu'en termes de Blason on appelle aussi timbre, se met au dessus de l'Escu pour son principal ornement. C'est la vraye marque de Chevalerie ; au lieu que l'Escu est la marque de la simple Noblesse, & sur tout chez les Allemands, qui en mettent plusieurs sur leurs Armes, quand ils ont plusieurs Fiefs ou titres qui leur donnent des voix differentes dans les Cercles de l'Empire. Il y a eu un Archevêque de Cologne qui en a porté jusqu'à six. Les Auteurs donnent divers noms à ces timbres ou casques. L'Imperial est celuy sur lequel s'esleve une agile ; le Royal, celuy qui est couronné ; le timbre d'exclamation, celuy qu'on portoit dans les tournois, lors que les Herauts crioient pour faire connoistre ceux qui entroient dans la lice ; le timbre esloigné, celuy qu'on portoit quand on alloit chercher les adventures ; le timbre de burte, celuy qui estoit affilé en pointe par le devant pour faire glisser le coup ; le timbre de vol, celuy qui avoit un vol au dessus ; le timbre de deffense, qui estoit entierement fermé ; le timbre de tourbe, celuy qui estoit tout uni pour les courses, qu'on appelloit la tourbe ou la foule, lors qu'on couroit plusieurs ensemble, & que l'on combattoit comme dans une mesleé, &c.
 
En Blason on distingue encore les casques ou timbres par la matiere, la forme & la situation. Ceux des Rois sont d'or, ceux des Princes & des Grands Seigneurs d'argent, & ceux des simples Gentilshommes d'acier poli. A l'égard de la forme, ceux des Souverains sont ouverts ; les autres sont à demi fermez & à divers nombre de grilles, qu'on compte pour marquer les divers degrez de qualité. Les moindres sont tout à fait fermez. Et à l'égard de la situation, elle est ou de front, ou en tiers, & en profil. Le casque fermé & en profil est la marque d'un simple Gentilhomme, ou d'un soldat qui s'est signalé. Le casque fermé & placé de front marque une Noblesse nouvelle, mais acquise par quelque action heroïque. Le grillé & en profil est la marque d'un Gentilhomme qui n'a veuë que sur ses sujets. Le grillé & de front est celle d'un Capitaine qui a commandement sur ses trouppes. Le casque ouvert & de profil est la marque d'un Seigneur qui a un grand Fief dependant du Roy. Et enfin le casque ouvert & de front est celle d'un pouvoir absolu & souverain. Mais toutes ces distinctions sont du dernier siecle ; car autrefois tous les casques étoient fermez. Voyez Heaume.
 
CASQUE, signifie aussi figurément la teste. Il en a dans le casque, pour dire, Il a un peu la cervelle brouillée, soit de vin, soit de folie. En ce sens il est bas.
Le mot de l’année Le "Dicovid" des mots inventés ! Le "Dicovid" des mots inventés !

Chaque année, Le Robert propose aux membres de sa communauté de proposer puis d’élire le mot de l’année. La fin de l’année 2020 approchant, les équipes de notre rédaction furent pourtant bien ennuyées : cette fois, les dés étaient pipés et le suspense n’aurait pas lieu ! À coup sûr, il faudrait choisir entre « coronavirus », « Covid », « masque » ou « vaccin » pour les plus optimistes.

05/03/2021