casse-tête

définitions

casse-tête ​​​ nom masculin

Massue grossière ; matraque.
Jeu de patience. Casse-tête chinois. Des casse-têtes.
au figuré Problème difficile à résoudre.

synonymes

casse-tête nom masculin

problème

matraque, trique

[Québec] puzzle

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela représente une occasion unique pour les patients, mais un casse-tête pour les gestionnaires du budget des services de santé.Europarl
Ils firent leur cri et tombèrent sur la population éperdue le casse-tête à la main.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Bientôt il leva les mains vers le ciel en jetant quelques éclats de voix ; puis, saisissant son casse-tête, il le brandit avec fureur.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Un homme simple en eût eu peur à cause du crépuscule, et un homme réfléchi à cause du casse-tête.Victor Hugo (1802-1885)
Je pense aussi, bien sûr, aux problèmes que nous devons résoudre, ceux des droits d'auteur – c'est un casse-tête -, ceux de l'information scientifique.Europarl
Je félicite également la clarification de l'écoconditionnalité, dont la mise en œuvre était, jusqu'alors, un véritable casse-tête pour les agriculteurs.Europarl
Ce sera un véritable casse-tête pour les diplomates de ces pays, lorsqu'ils devront s'atteler à la tâche de manœuvrer entre les multiples critiques formulées dans le rapport.Europarl
Pourtant, les bonnes vieilles ressources propres traditionnelles sont à l'origine des plus gros casse-tête en ce qui concerne le contrôle et la fraude.Europarl
Celui-ci se releva furieux, au milieu des rires de ses compagnons et voulut s'élancer, le casse-tête au poing, sur le chevalier désarmé.Joseph Marmette (1844-1895)
L'indien a trouvé le casse-tête, le couteau de pierre à scalper ; l'oiseau n'a trouvé que le nid.Jules Michelet (1798-1874)
La lutte en la matière est un véritable casse-tête ; nous ne semblons pas en mesure d'avoir ne serait-ce qu'une once d'influence dans ce domaine.Europarl
L'homme bleu, émerveillé de la beauté de la matière, demanda un casse-tête qui serait en même temps un couteau propre à dépecer les animaux après les avoir assommés.George Sand (1804-1876)
J'en vis aussitôt tomber un assommé, je pense, avec un casse-tête ou un sabre de bois, selon l'usage de ces nations.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Sachez même que si, pour me défendre de vous, je lui avais dit de vous lancer son casse-tête, il l'aurait fait sans hésiter.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
On lapidait, on assommait à coups de casse-tête ou de lourds anneaux de fer achetés exprès ; on étranglait, on écrasait entre deux planches.Élie Reclus (1827-1904)
Elle pousse quelquefois le sarcasme si loin, que ceux-ci perdant patience, terminent ses jours d'un coup de casse-tête.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Les bras du prisonnier furent saisis, on l'obligea à s'agenouiller, et un guerrier l'assomma d'un coup de casse-tête sur le front.Gustave Aimard (1818-1883)
Les vins moins chers venant des pays tiers sont peut-être bien accueillis par les consommateurs mais ils sont un casse-tête pour les producteurs européens.Europarl
Kit-chi-ou-a-pous se leva d'un bond, son casse-tête à la main, se précipita sur le sorcier et lui fracassa le crâne.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est avant tout le fruit d'une meilleure gestion des fonds dans les domaines de l'agriculture et des ressources naturelles, qui avaient été notre principal casse-tête ces dernières années.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CASSE-TESTE » s. m.

C'est le nom qu'on donne à des vins fumeux & malfaisants, qui sont grossiers, qui enyvrent & donnent des maux de teste. Les Auvernats & gros vins d'Orleans sont des casse-testes.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020