chié

définitions

chié ​​​ , chiée ​​​ adjectif

familier Réussi. C'était chié ! —  Incroyable, étonnant. Tu es vraiment chié !

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « chie »

Té, r'va-t'a à tout per té ; t'ais do grandes jambes, t'erriverais chie nô ava lé pleuje, et t'ferais lo gaillées a m'attada.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
En effet, qu'est devenu notre bon vieux carnaval avec ses cavalcades, ses chie-en-lit en guenilles, ses plaisanteries, qui toutes étaient au gros sel avec accompagnement de moutarde ?Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)

Exemples de « chié »

Et de fait, prenez le plus simple homme du monde, qui soit honteux, comme une fille de chambre qui a chié dans sa chemise ; jettez-lui un froc sur les épaules ?François Béroalde de Verville (1556-1626)
Quand on mange d'un chapon, est-ce le chapon qu'il y a plus de cent ans qui fut mangé & chié ?François Béroalde de Verville (1556-1626)
Or ce fiancé avoit eu la fievre, qui lui avoit chié au bec, si que sa bouche étoit un peu galeuse.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Top 10 des mots Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019