comète

définitions

comète ​​​ nom féminin

Astre présentant un noyau brillant (tête) et une traînée gazeuse (chevelure et queue), qui décrit une orbite en forme d'ellipse autour du Soleil. La comète de Halley.
locution Tirer des plans sur la comète : faire des projets chimériques (→ des châteaux en Espagne).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On voit par là combien peu les effets mécaniques du choc d'une comète contre la terre ou toute autre planète sont à craindre.Adrien Guilmin (1812-1884)
Le philosophe fait contre mauvaise fortune bon cœur, et il joue à la comète qui l'ennuie à périr.Gaston Maugras (1850-1927)
D'ailleurs, la probabilité d'un choc avec une comète de ce genre ne pouvait être acceptée par des esprits sérieux.Jules Verne (1828-1905)
Après une heure d'attente, comme la partie de comète battait son plein, on fit dire aux postillons de s'en aller, et de revenir à deux heures.Gaston Maugras (1850-1927)
Le point de départ a été : peut-on, par voie d'induction et d'analyse, deviner quels seraient les phénomènes physiques et moraux chez les habitants d'un monde dont s'approcherait une comète homicide ?Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Tout cela étant soumis à des règles mathématiques, il suffisait de savoir faire le thème d'une destinée pour la prédire aussi sûrement que l'apparition d'une comète.Émile Souvestre (1806-1854)
Pour employer une telle hypothèse, il suffit évidemment, d'après la nature de la parabole, d'avoir observé la comète dans deux positions différentes, comme s'il s'agissait du cercle.Auguste Comte (1798-1857)
Il était évident que nous étions déjà sous l'influence de la comète ; et nous vivions cependant.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais chacun crut à la prédiction, quand on vit l'année suivante une comète apparaître avec un éclat horrible.Jules Michelet (1798-1874)
Pendant une nuit de décembre, l'apparition d'une comète ayant excité sa curiosité, elle commit l'imprudence d'observer ce phénomène.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
N'ayant plus sous les pieds un seul morceau de terre, le marquis éperdu se sentait rouler dans l'espace, comme une comète, et cherchait vainement à se raccrocher aux étoiles.Jules Sandeau (1811-1883)
L'intimité est extrême, on se voit presque journellement ; les dîners, les soupers, les parties de comète, de trictrac, autant d'occasions de se réunir et de passer ensemble de douces heures.Gaston Maugras (1850-1927)
Une comète a passé près de la terre, nous avons failli nous réveiller tout rôtis.Alphonse Karr (1808-1890)
À chaque comète nouvelle les astronomes s'empressent de calculer les éléments de l'orbite, et de les comparer à ceux des comètes antérieures.Adrien Guilmin (1812-1884)
La planète tourne jusqu'à ce qu'elle devienne comète, et que dans sa course vagabonde elle hâte la destruction des autres planètes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle offre alors un spectacle frappant ; on la prend pour un nouvel astre ou pour une comète.Louise Colet (1810-1876)
S'il découvre quelque nouvel astre, planète, comète ou étoile, on lui donnera son nom qui figurera avec honneur parmi les noms mythologiques dont fourmillent les annuaires officiels.Jules Verne (1828-1905)
C'est une comète périodique qui revient tous les 3 ans 1/2 environ, tous les 1200 jours : aussi l'appelle-t-on la comète des 1200 jours.Adrien Guilmin (1812-1884)
On donne aussi le nom de tête de la comète à l'ensemble du noyau et de la chevelure.Adrien Guilmin (1812-1884)
Si la terre rencontrait une comète, elle la traverserait probablement sans s'en apercevoir, du moins quant aux effets mécaniques (nº 372).Adrien Guilmin (1812-1884)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMETE » s. f.

Corps celeste & lumineux, qui a une sphere d'une si vaste étenduë, que quand il s'approche de nous à la portée de nostre veuë, il se rend visible ; & quand il s'en éloigne, il est invisible à nostre égard. Elle a cela de particulier, qu'elle est accompagnée d'une longue traisnée de lumiere, qui est toûjours opposée au Soleil : ce qui le fait distinguer en trois sortes. La Comete barbuë est celle qui est orientale au Soleil, & qui se leve devant luy ; car alors cette lumiere marche devant le corps de la Comete en guise de barbe. La Comete caudée ou à longue queuë, est celle qui paroist aprés le Soleil couché ; car alors le corps de la Comete precede cette traisnée. La troisiéme est la Comete à la rose, autrement nommée cheveluë, qui paroist lors que le Soleil & la Comete sont diametralement opposez, & que la terre est entre deux ; car alors cette traisnée est cachée derriere le corps de la Comete, & il ne paroist que quelque peu de rayons autour en guise d'une chevelure. Descartes dans son Systeme est le premier qui a bien expliqué la nature des Cometes, en disant que c'étoient des astres qui rouloient autour d'un autre Soleil dans un autre tourbillon du monde, lesquels s'approchoient quelquefois de celuy-cy, & alors ils paroissoient ; & qui s'en éloignoient ensuitte, & alors disparoissoient. Bettinus croit que la Comete n'est qu'un amas de plusieurs petites étoiles, comme celle qui forment la voye de lait. Le Pere Darrouïs a soustenu la même opinion, & dit que ce sont des Planetes qui ayant des mouvements inégaux, se doivent joindre de temps en temps, & se rendre visibles par leur union.
 
Il y a une autre sorte de Cometes qui est sublunaire, & qui n'est qu'un meteore & une inflammation des exhalaisons de l'air grossier. C'est une erreur populaire de croire que les Cometes soient des causes ou des presages de malheurs. Elles ne font non plus de mal, qu'un flambeau ou une lanterne qui s'approchent à la portée de nostre veuë. A Mexique & en plusieurs lieux des Indes les peuples faisoient grand bruit de leurs cornets & tambours, quand ils voyoient des Cometes, s'imaginant par leurs cris de les faire fuir & dissiper. Herrera. Il y a un grand Traitté des Cometes de Joannes Hevelius, intitulé Prodromus Cometicus, où il explique aprés plusieurs observations leur mouvement par une Section conique. Les Sieurs Petit & Comiers sont des Auteurs modernes qui ont aussi escrit sur les Cometes. On a veu ces derniers jours un volume fort bien escrit, intitulé, Lettre sur les Cometes, à dessein de detromper le peuple de la terreur panique qui le saisit à l'apparition des Cometes. Ce mot vient du Grec komitis, qui a une longue chevelure.
 
COMETE, en termes de Blason, est une estoile qui a une queuë flamboyante ou ondoyante. On la peint d'ordinaire à huit rais. Quelques-uns appellent aussi Cometes, des estoiles à seize rais, quoy que sans chevelure & sans queuë. On leur donne aussi les épithetes de caudées & de chevelées. On dit aussi, qu'elle est herissée, lors qu'entre les rais il y a de la lumiere qui paroist par de petits traits.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 14/06/2021