condensé

 

définitions

condensé ​​​ , condensée ​​​ adjectif

Qui contient beaucoup de matière sous un petit volume. —  Lait condensé, conservé par concentration sous vide. ➙ concentré.
Réduit à ses éléments essentiels. Texte condensé. ➙ résumé.

condensé ​​​ nom masculin

Texte condensé. ➙ résumé.
Ce qui est exprimé de façon concise et dense.
 

synonymes

condensé nom masculin

résumé, digest

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après une heure et demie de pourparlers, mon nouveau contrat de voyage, comportant deux chevaux de plus, est enfin écrit, condensé en une feuille de grimoire persan, signé et paraphé.Pierre Loti (1850-1923)
Les bons rayons du soleil ont condensé cet amas de brumes !Jules Verne (1828-1905)
Toute son attitude révélait d'ailleurs son terrible orgueil, condensé en un mépris pour ce qui l'entourait dont j'eus le témoignage dès cette première entrevue.Paul Bourget (1852-1935)
Pas très fraîches les boîtes de lait condensé de l'hôpital.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Une mince couche de neige dure, cirée par les semelles des passants, vernissait le sol ; les clartés du gaz, les feux des globes électriques luisaient fixement, dans l'air condensé.Marcel Prévost (1862-1941)
L'air raréfié tout-à-coup ne peut-il pas donner le feu électrique aux nuages & aux vapeurs qui le traversent, & lorsqu'il est condensé soudain, ne peut-il pas le recevoir d'eux ?Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Il m'a ordonné 40 centigrammes de quinine chaque jour et m'enverra douze boîtes de lait condensé ainsi que du bicarbonate de soude.Alfred Dreyfus (1859-1935)
L'auteur y a condensé en nombreux exemples, en précieux conseils, sa longue expérience de l'enseignement, expérience commencée à quatorze ans et continuée jusqu'à soixante-dix.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
J'ai refoulé et concentré mes sentiments dans mon cœur, comme j'ai accumulé et condensé mes idées dans ma tête, puis j'ai semé l'ivraie pour étouffer le bon grain.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Quand je n'ai pas condensé, j'ai copié mot pour mot.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Figurez-vous, étroitement condensé, un million de tulipes, des plus vastes et des plus resplendissantes !Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Par conséquent, si tout l'air condensé tombait dessus à l'état liquide, il augmenterait bien peu la masse des eaux existantes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quand j'eus fini tous ces arrangements et rempli la chambre d'air condensé, il était neuf heures moins dix.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Elle sentait rivé sur elle le regard de l'abbé, condensé pour ainsi, dire par les lunettes.Marcel Prévost (1862-1941)
Tout cela ramassé, condensé en expressions choisies, d'une brièveté profondément significative, et qui se prolongent et qui retentissent dans le cœur et dans l'imagination.Jules Lemaître (1853-1914)
Condensé sous l'influence de la chaleur, il fournit la benzine ; additionné d'hydrogène, il donna l'éthylène, dont l'union avec l'eau fournit l'alcool.Jules Lemaître (1853-1914) et Marcellin Berthelot (1827-1907)
Je crois que nous devons préserver le caractère complexe du partenariat, devenu très condensé et unidimensionnel, axé uniquement sur le libre-échange.Europarl
Targ assembla, vers le nord, les appareils utiles pour les déblais et le creusement, puis, ayant condensé l'énergie protoatomique, il attaqua l'immense fosse.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
En lui s'est condensé tout ce qu'il y a de bon et d'élevé dans notre nature.Ernest Renan (1823-1892)
Or, tout cela c'est encore du gaz assimilé, condensé, modifié, et c'est surtout de l'air.Camille Flammarion (1842-1925)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019