coquillage

 

définitions

coquillage ​​​ nom masculin

Mollusque marin comestible pourvu d'une coquille. Manger des coquillages (→ fruits de mer).
La coquille. Un collier de coquillages.
 

synonymes

coquillage nom masculin

fruit de mer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une ceinture de coquillage lui dessinait la taille ; des mocassins coquets, en peau de castor, emprisonnaient son pied mignon.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle a le goût de coquillage quand on la « mange ».Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ce sont eux aussi qui viennent recueillir la pinna nobilis, coquillage dont le byssus soyeux sert à tisser des articles de vêtement.Élisée Reclus (1830-1905)
Sur les plages, on trouve le murex, le coquillage de la pourpre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Je voulais non seulement reconnaître les lieux, mais encore trouver un coquillage, une curiosité quelconque, afin d'avoir un souvenir de cette excursion, aussi agréable qu'aventureuse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Une jolie nymphe en marbre blanc tient une urne d'où l'eau cristalline tombe goutte à goutte dans une vasque en forme de coquillage.Henri Welschinger (1846-1919)
Le clacas, qui est sans contredit le meilleur coquillage de l'univers, croît dans les rocs, où il s'en trouve souvent cinq ou six sous une grande écaille.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
L'effet en est féerique car dans chaque coquillage il y a des perles brillantes dont une seule serait un ornement splendide sur la couronne d'une reine.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Le coquillage et spécialement les huîtres fournissent peu de substance nutritive, c'est ce qui fait qu'on en peut manger beaucoup sans nuire au repas qui suit immédiatement.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Elle se baissa et ramassa une pierre où il y avait un coquillage incrusté.George Sand (1804-1876)
Ce coucher de soleil était extraordinairement pâle, lumineux sans clarté, et sur le sable magiquement éclairé s'amassaient tant de ténèbres qu'un effort pénible m'était nécessaire pour reconnaître un coquillage.Marcel Proust (1871-1922)
C'est une espèce de coquillage bivalve ayant la forme et la grosseur d'un œuf de pigeon un peu aplati.Henry de Graffigny (1863-1934)
Les bouts écartés du roseau forment ainsi une sorte de pince que l'on applique lestement et adroitement sur le coquillage aperçu au fond de l'eau.George Sand (1804-1876)
Je me suis attachée comme un coquillage à ce rocher où jamais un arbre n'a pu songer à pousser, mais où soufflent des brises énergiques et vivifiantes.George Sand (1804-1876)
Tous les vingt pas il s'arrêtait et, soufflant dans un coquillage énorme dont la pointe cassée exprès forme embouchure, il en tirait une sorte de mugissement mélancolique et prolongé.Paul Arène (1843-1896)
Chacun de leurs coups portait, tandis que les assaillans tombaient brisés comme le coquillage rampant qui s'attache aux flancs du rocher.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Quelques-unes la vénéraient sous une forme symbolique : un galet rouge, une pierre conique, un grand coquillage épineux.Pierre Louÿs (1870-1925)
Ma vie est celle du coquillage sur le banc de sable, du lierre autour de l'arbre, du grillon dans la cheminée.Théophile Gautier (1811-1872)
Dépourvues de racines, indifférentes au corps solide, sable, coquillage, test ou galet, qui les supporte, elles ne lui demandent qu'un point d'appui, non la vitalité.Jules Verne (1828-1905)
Le plus jeune s'embarqua sur mer et revint au bout de six mois avec un beau coquillage doré qui fit grand plaisir au roi.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COQUILLAGE » s. m.

Terme collectif. Poissons testacés, couverts d'une escaille dure & toute d'une piece. Les huistres, les moules, les tortuës, les pourpres sont des poissons de coquillage.
 
On appelle aussi coquillage, l'escaille où ces poissons sont enfermés. Les curieux font des cabinets remplis de coquillages exquis. Cette grotte est faite de coquillage commun. Les coquillages ont divers noms, la pourpre, la musique, le drap d'or, &c.
Le français des régions Pinzutu Pinzutu

Pinzutu est un régionalisme emblématique de la Corse. Il n'est pas employé en dehors de l'île de Beauté.

01/12/2020