corbeau

définitions

corbeau ​​​ nom masculin

Grand oiseau à plumage noir ou gris (➙ choucas, corneille, freux). Le corbeau croasse. Noir comme un corbeau, très noir, très foncé.
spécialement Le grand corbeau (à plumage noir).
au figuré, péjoratif et vieux Prêtre.
au figuré Personne avide.
Auteur de lettres anonymes.
Architecture Pierre, poutre en saillie sur un mur, servant à soutenir un linteau, une corniche (➙ encorbellement).
Le grand corbeau Le grand corbeau - Crédits : iStockphoto/Burcin Tuncer Crédits : iStockphoto/Burcin Tuncer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Effectivement, les animaux carnivores ne s'engraissent jamais (voyez les loups, les chacals, les oiseaux de proie, le corbeau, etc.).Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Ainsi j'ai donné à l'entrée du corbeau une allure fantastique, approchant même du comique, autant du moins que le sujet le pouvait admettre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Le corbeau va chercher une fiole d'eau du paradis et une fiole d'eau de l'enfer.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Éperdue d'épouvante et trop effrayée pour se débattre, la pauvre enfant jeta un cri d'angoisse, auquel je répondis en me précipitant sur le corbeau.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Mais au moment où, joyeux de notre mystérieuse escapade, nous commencions notre récolte, le corbeau fondit sur nous et saisit la petite fille par la manche de sa robe.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il était gentil, monsieur, gentil à faire pleurer quand on le regardait, brun comme un corbeau, et frisé, avec des yeux noirs aussi grands que des fenêtres.Guy de Maupassant (1850-1893)
Puys, en frotta ung aultre bout de la sanie des aureilles, pour veoir si elle estoyt escripte du fiel de corbeau.Paul Lacroix (1806-1884)
C'est un malheureux corbeau perdu qui a été attiré par la lumière de la lampe.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Vous qui êtes musicien, l'ami, vous êtes sûrement en état de distinguer le cri du corbeau de celui du whip- poor-will ?James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais le corbeau, perché solitairement sur le buste placide, ne proféra que ce mot unique, comme si dans ce mot unique il répandait toute son âme.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Je poussai alors le volet, et, avec un tumultueux battement d'ailes, entra un majestueux corbeau digne des anciens jours.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Aussi le corbeau ne peut-il avoir la prétention de voler aussi rapidement que l'oiseau impérial.Jules Verne (1828-1905)
Il me dit : par le corbeau du bois, ma mie, ce godelureau te scellera un passeport sur le ventre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Le mari tire le corbeau de dessous le lit, le gâteau de dessous la huche et la bouteille de derrière le seau.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Le vieux cheval lui indique le moyen de se faire apporter les deux fioles par un corbeau.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Et tout s'imprègne d'une lumière si neuve que le corbeau, qui ne présage rien de bon, fait sourire.Jules Renard (1864-1910)
Par-ci par-là, quelques bœufs, brebis ou cheval sur lequel se tient un penco ; espèce de corbeau gris qui se nourrit de vers.Ernest Michel (1837-1896)
C'étaient de sveltes et grandes jeunes filles, fortes et charnues, au nez droit et mince, au front haut et voilé par d'épais cheveux noirs, lisses comme l'aile d'un corbeau.Eugène Sue (1804-1857)
Sur un cheval blanc se tenait un grand corbeau les ailes étendues ; il appelait la tempête, et la tempête ne venait pas.Jules Janin (1804-1874)
Attaché à la barre d'une fenêtre, un vieux corbeau qui pouvait bien avoir cent ans, et paraissait avoir perdu son bon sens d'oiseau, sautillait perpétuellement sur une seule patte.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CORBEAU » s. m.

Oiseau noir qui vit de charogne. Le corbeau sentant ses petits corbillats assez forts, les chasse de son nid pour les faire parier ailleurs. On dit qu'un homme est noir comme un corbeau, parce que le corbeau est tres-noir. Quand on veut escrire fort menu, on se sert de plumes de corbeau. On dit qu'on fait des corbeaux blancs, en les exposant à la fumée du souffre, lors qu'on les a pris jeunes & dans le nid. On disoit autrefois corbin. En Latin corvus.
 
CORBEAU, se dit figurément de ceux qui viennent airier les maisons infectées de peste, & qui en enterrent le corps, parce que ces gens sont ordinairement avec des corps morts comme les veritables corbeaux.
 
CORBEAU, en termes de Maçonnerie, signifie une grosse pierre de taille en saillie, qui sert à soustenir une poutre. On fait aussi des corbeaux de fer pour soûtenir quelques pieces de bois.
 
En Architecture on appelle quelquefois corbeaux, les mutules ou modillons qui sont dans les corniches des colomnes, & particulierement dans les Doriques. C'est un nom qu'on donne aussi aux consoles.
Le français des régions Pinzutu Pinzutu

Pinzutu est un régionalisme emblématique de la Corse. Il n'est pas employé en dehors de l'île de Beauté.

01/12/2020