Email catcher

cramponnée

Formes

Exemples

Phrases avec le mot cramponnée

L'homme a une de ses mains cramponnée à la barrière de son lit, il a l'air de souffrir.L'Homme, 2020, Laurence Tessier (Cairn.info)
Il s'arrêta ; sa sœur s'était brusquement soulevée, et cramponnée au dossier du canapé, elle le regardait avec des yeux égarés.Henry Gréville (1842-1902)
Elle le traînait par l'étoffe de sa jaquette, cramponnée à lui, haletante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle renversa son buste en arrière, la main toujours cramponnée à l'appui...Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Parfaitement cramponnée à l'arrière de son bateau en marche et les pieds dans l'eau.Ouest-France, 03/01/2021
La jeune femme se raidit, cramponnée à une saillie de la muraille.Daniel Lesueur (1854-1921)
Une fois, on l'avait trouvée cramponnée aux cordes de la balançoire, évanouie, les yeux grands ouverts, pleins de l'effarement du vide.Émile Zola (1840-1902)
À trois journées de la fin du championnat, leur équipe paraît solidement cramponnée au podium.Ouest-France, Jean-Yves FRICAULT, 04/05/2014
La même année, une autre publicité pour cet antibiotique met en scène une jeune femme fatiguée et inquiète, comme cramponnée à son oreiller.Sociétés & Représentations, 2009, Thierry Lefebvre (Cairn.info)
Aussi éloignés de la sérénité grecque que de l'inertie orientale, leur activité est aventureuse et farouche, leur mythologie féroce et obscure, leur tristesse noire, mais cramponnée à la vie.Jules Lemaître (1853-1914)
J'étais dans ses bras, cramponnée à elle et je crois qu'il eût été difficile de m'arracher de là.Judith Gautier (1845-1917)
Cependant je me suis cramponnée à la vie avec une obstination incroyable.Edmond About (1828-1885)
Je me suis cramponnée fortement à la petite colonne qui termine la rampe, et j'ai attendu en me baissant qu'il vînt jusque-là.George Sand (1804-1876)
Une échelle de fer, cramponnée à la paroi, conduisait à son extrémité supérieure.Jules Verne (1828-1905)
Flavie, cramponnée à la table, la suivait d'un œil évidemment inquiet.Paul Féval (1816-1887)
Rosalie, éperdue, larmoyant, refusait d'entrer, cramponnée à l'encadrement, et poussée par le baron.Guy de Maupassant (1850-1893)
Alors j'ai vu cette infortunée, cramponnée à cette toile, le corps à demi plongé dans l'eau.Eugène Sue (1804-1857)
En restant cramponnée à la maxime surannée qui voudrait qu'éduquer physiquement et sportivement ne serait pas jouer, l'éducation physique et sportive n'y a rien gagné en crédibilité, bien au contraire.Le Télémaque, 2007, Michaël Clad (Cairn.info)
Sa pensée est cramponnée à un registre opératoire et sa symptomatologie passée et présente fait alterner somatisation et dépression.Le divan familial, 2014, Christophe Bittolo (Cairn.info)
C'était la petite fille qui n'avait trouvé que le désert et qui l'avait quand même trouvé pour survivre, cramponnée à ses quelques racines, sans parole et sans regard.Revue de la Société Française de Gestalt, 2006, Geneviève Bartoli (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine