crève

 

définitions

crève ​​​ nom féminin

familier Attraper la crève : prendre froid. —  Avoir la crève : être enrhumé.

crevé ​​​ , crevée ​​​ adjectif et nom masculin

Qui présente une crevaison. Pneu crevé.
(animaux) Mort. Un chien crevé.
familier (personnes) Épuisé, très fatigué. ➙ claqué.
nom masculin Fente pratiquée aux manches de certains habits qui laisse apercevoir la doublure, ornement à la mode sous François Ier.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « crève »

Il fallait voir l'expression d'éternel désespoir incrustée dans son masque de crève-la-faim, et l'excès de découragement amassé dans ses yeux lorsqu'il manifesta l'intention d'implorer la foule.Louis Mullem (1836-1908)
Je crève de faim, depuis huit jours que je suis en cellule, avec une soupe tous les deux jours.Georges Darien (1862-1921)
Le bon ayant épuisé ses provisions, le méchant ne consent à lui donner du pain que s'il se crève d'abord un œil, puis l'autre ; alors il l'abandonne.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Alors, c'est de ma faute si leur tacot crève ses pneus et casse ses soupapes ?Michel Corday (1869-1937)
Cela crève donc les yeux qu'il s'agit d'une référence aux droits et aux libertés des personnes appartenant à des minorités.Europarl
Si le paysan vend bien son blé, l'ouvrier meurt de faim ; si l'ouvrier mange, c'est le paysan qui crève...Émile Zola (1840-1902)
On va tirer d'une source tapie dans la mousse, un peu plus loin, l'eau fraîche qui crève les rocs...Hector Bernier (1886-1947)
Sa ratification obligera les pays en voie de développement à se soumettre à la méthode du «marche ou crève».Europarl
Quel crève-cœur pour hobby, quand il va arriver ce matin et qu'il ne trouvera ni maison ni fiancée !Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
C'est justement parce que l'on néglige pendant dix ans la lente infiltration des mensonges familiers et des politesses que brusquement il faut qu'un révolutionnaire crève l'abcès.Charles Péguy (1873-1914)
Quand il n'y a pas de pain pour tous, on ne fait plus d'enfants, et la nation crève !Émile Zola (1840-1902)
Rien ne lui coûtoit trop cher quand il s'agissoit de mon avancement ; mais elle ne vouloit toujours pas voir ma mère, ce qui étoit un crève-cœur pour moi.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Cependant soyez sûr que le plus grand crève-cœur que vous puissiez faire à vos ennemis, c'est de vivre en dépit d'eux.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Ce perroquet qui crève les yeux au fils du roi ; ce roi qui va pérorer le perroquet perché sur le haut d'un pin ; cela n'est pas d'un goût bien exquis.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
On va voir que cela tient à une circonstance qu'il était aisé d'apercevoir, et qu'on n'a pas observée, précisément parce qu'elle crève les yeux.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je crève de faim, moi, et je n'ai pas apporté mon bonnet de coton pour coucher ici !...Edmond About (1828-1885)
Il y a le phénomène d'un bonheur continu, d'une bulle de savon qui grandit toujours et qui ne crève jamais !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Le général, qui le considérait comme un ami, ressentait un véritable crève-cœur à l'idée de devoir lui annoncer cette mauvaise nouvelle.Marie Quinton (1854-1933)
Qu'il le sent vaste en lui et qu'il s'y prolonge loin, ce cri de rébellion, de honte où crève un sanglot.Hector Bernier (1886-1947)
Qui remarque une paille dans l'œil d'autrui n'aperçoit pas toujours la poutre qui crève le sien.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire

Exemples de « crevé »

Mon épée est en pièces, mon chapeau est tout crevé, et en y regardant de bien près, je crois que j'ai deux pouces de fer dans mon habit.Amédée Achard (1814-1875)
Le ciel, bas et chargé d'eau, semblait crevé, se vidant sur la terre, la délayant en bouillie, la fondant comme du sucre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Dans la nuit, il fut pris d'une sacrée toux ; il était très rouge, galopé par une fièvre de cheval, battant des flancs comme un soufflet crevé.Émile Zola (1840-1902)
Alors, le cœur crevé, éperdue, la petite se laissa tomber à quelques pas sur un banc, où elle sanglota plus fort.Émile Zola (1840-1902)
Jamais elle ne sétait encore emportée aussi grossièrement devant lui, dans ce débordement de colère fangeuse, dégout crevé lâchant sa vase et sa puanteur.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il en frémissait de rage, il en avait le cœur si crevé, qu'il en sanglotait comme un enfant.Émile Zola (1840-1902)
Ils ont crevé ces matelas pleins de paille et se sont coulés au milieu, cherchant un peu de chaleur dans cette rude nuit de décembre.Jules Claretie (1840-1913)
Deux des fugitifs, dont l'un était le serviteur perfide et vendu, furent repris et condamnés à la peine du talion, après qu'on leur eut crevé les yeux.Charles de Rémusat (1797-1875)
Gabriel sentait approcher la minute du chagrin qui déborde, éclate et se répand comme un fleuve qui a crevé ses digues.René Boylesve (1867-1926)
Tout de suite il s'est mis à faire une noce à tout casser, le jour, la nuit, toujours saoul, tellement qu'un honnête homme en serait crevé !...Émile Gaboriau (1832-1873)
Auguste, sans comprendre, le regardait, si jaune, si crevé, avec les poils rares de sa barbe qui se séchaient dans sa chair molle.Émile Zola (1840-1902)
Et le jeune homme la regardait, désespéré d'avoir été vu par elle, le cœur crevé d'un remords sans cause.Émile Zola (1840-1902)
Mais la tête, la voici : sous ce fauteuil, près d'un chat crevé, c'est sûrement ce paquet noir, où l'on voit s'ouvrir une bouche et des dents, parmi de longs cheveux.Pierre Loti (1850-1923)
Alors, nous aurions crevé pendant deux mois, j'aurais vendu mon ménage, mes petits en seraient tombés malades, et il n'y aurait rien de fait, et l'injustice recommencerait !...Émile Zola (1840-1902)
L'eau avait détrempé la terre ; elle était devenue trop lourde, elle avait crevé la toile.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Bichari eut l'œil gauche crevé d'un coup de lance, et la tête traversée du même coup, il tomba mortellement blessé.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Il voit que j'ai un sabord de crevé, et il me demande encore si j'ai été blessé !Édouard Corbière (1793-1875)
Un obus, crevé à six pouces de terre, m'envoya un éclat à la cuisse droite.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Si nous n'avons pas encore le microbe de l'œil crevé, nous détenons, au moins, celui du coup de soleil !Alphonse Allais (1854-1905)
Et la vue du toit de sa maison à moitié crevé par la chute de la cheminée, acheva de le jeter dans une exaspération folle.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020