claquer

 

définitions

claquer ​​​ verbe

verbe intransitif
Produire un bruit sec et sonore. Faire claquer ses doigts. Claquer des dents (de froid, de peur) : grelotter, trembler. —  Un volet qui claque. ➙ battre.
familier L'affaire lui a claqué dans les doigts, lui a échappé.
familier Mourir. ➙ familier calancher, clamser, crever.
familier Faire de l'effet. Un clip qui claque.
verbe transitif
Donner une claque à (qqn). ➙ gifler.
Faire claquer (en signe de mécontentement). Claquer la porte.
familier Dépenser en gaspillant. ➙ dilapider. Claquer tout son fric.
familier Éreinter, fatiguer. ➙ exténuer ; claquant. Ce travail m'a claqué. —  au participe passé Être complètement claqué. ➙ crevé.
Se claquer un muscle. ➙ claquage.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je claque

tu claques

il claque / elle claque

nous claquons

vous claquez

ils claquent / elles claquent

imparfait

je claquais

tu claquais

il claquait / elle claquait

nous claquions

vous claquiez

ils claquaient / elles claquaient

passé simple

je claquai

tu claquas

il claqua / elle claqua

nous claquâmes

vous claquâtes

ils claquèrent / elles claquèrent

futur simple

je claquerai

tu claqueras

il claquera / elle claquera

nous claquerons

vous claquerez

ils claqueront / elles claqueront

 

synonymes

claquer

verbe intransitif

battre, s'agiter

casser, lâcher, se rompre, péter (familier)

[familier] mourir

[familier] faire de l'effet

verbe transitif

casser, péter (familier)

gifler, filer, flanquer une baffe à (familier), filer, flanquer une beigne à (familier), filer, flanquer une mornifle à (familier), filer, flanquer une taloche à (familier)

[familier] fatiguer, épuiser, éreinter, exténuer, crever (familier), mettre sur les genoux (familier), mettre à plat (familier), tuer (familier), vanner (familier), vider (familier)

[familier] dépenser, flamber, gaspiller, bouffer (familier), croquer (familier)

claquer des dents

grelotter, trembler

se claquer verbe pronominal

[un muscle] se déchirer, se froisser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant elle ne se réchauffa point, et elle continua de claquer des dents, avec des frissons par tout le corps.Hector Malot (1830-1907)
Oûgiouk fait claquer son fouet, anime ses chiens d'une vibration de la langue contre le palais et donne un solide coup d'épaule.Louis Boussenard (1847-1910)
Et elle touchait de nouveau le bureau de famille ; elle en maniait et faisait claquer toutes les poignées de cuivre ; elle se cognait les doigts contre sa propriété.René Boylesve (1867-1926)
Et, pour prouver sans doute la vérité de cette assertion, elle entr'ouvrit ses lèvres de corail et montra deux rangées de ravissantes petites dents qu'elle fit claquer par deux fois.Eugène Sue (1804-1857)
Il est ferme sur son siège, fait claquer son fouet, cligne des yeux, répond par des plaisanteries, et ne fait pas un pas de plus qu'il ne lui convient.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Des enfants, près du portail, leur répondent avec plus d'entrain, frappant les dalles du pied, ou faisant claquer leurs mains sur les colonnes de marbre.René Bazin (1853-1932)
Scipio s'était baissé pendant que l'autre l'attrapait à la tignasse, et d'un coup de dent sec il lui faisait claquer la patte.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Le postillon fit claquer son fouet, et partit comme s'il y allait de sa vie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
C'est égal, reprit-il après avoir fait claquer sa langue contre son palais, ce sont de braves gens.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Si on les croyait, on laisserait claquer ces pauv' toutous qui sont mignons et gentils comme des enfants.Louis Boussenard (1847-1910)
Ce jour-là, tous les meuniers du pays faisaient à celui qui ferait le mieux claquer le fouet.Eugène Le Roy (1836-1907)
Si vous venez à claquer et qu'on me charge de votre épitaphe, dites-moi un peu ce que j'écrirai.Alphonse Allais (1854-1905)
L'impresario mit les chiens par terre, fit claquer son fouet, et tous les acteurs quittèrent subitement la ligne horizontale pour la ligne perpendiculaire, se transformant de quadrupèdes en bipèdes.Théophile Gautier (1811-1872)
En attitude menaçante, ils vont au combat, les tenailles hautes et faisant claquer leurs pinces.Jules Michelet (1798-1874)
Avant qu'elle pût répondre, éclata, tout à coup, le fracas d'une sonnerie militaire et, dans la cour, retentit le vacarme de chevaux nombreux faisant claquer leurs fers sur le pavé.Eugène Chavette (1827-1902)
Jovial, il gonflait de sa large respiration le plastron rouge, et lâchait la bride, pour claquer sa culotte de peau.Paul Adam (1862-1920)
On entendait encore claquer, au loin sur le pavé, les fers des chevaux qui s'éloignaient.Eugène Chavette (1827-1902)
Et, laissant le jeune homme stupéfait et pourpre de honte, la mère irritée sortit en faisant claquer la porte.François Coppée (1842-1908)
Là-dessus, il fit claquer son fouet d'un petit air sceptique qui rangea tout le monde de son avis.Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle se retourne, fait claquer la porte d'un coup de talon, et perd une mule en ex-satin pompadour...Aimery de Comminges (1862-1925)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLAQUER » verb. neut.

Fraper l'air d'une maniere à faire quelque bruit. Il se dit particulierement des mains qu'on fait claquer en les frapant l'une contre l'autre, des os qu'on fait claquer en tirant violemment les doits & les membres, des dents qui claquent par la peur, ou par le frisson, des fouëts des Chartiers qui frapent l'air violemment. Ce mot vient de l'Allemand schlagen, qui signifie battre, fraper ; ou de klazein en Grec, faire du bruit, crier.
 
On dit, qu'un homme, fait bien claquer son fouët, pour dire, qu'il se signale, qu'il fait du bruit, qu'il acquiert de la reputation dans le monde, qu'il reüssit en sa profession.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020